24 - Redemption

Publié le par Twinsunnien

La box 2.

La box 2.

Quand on parle d'intégrale, on parle d'intégrale, ainsi quand un téléfilm est produit histoire d'approfondir ou de mieux introduire la saison 7 de la série phare produite par la 20th century Fox, bah il se devait d'être présent dans ce coffret faussement intégrale vu que la saison 9 n'y est pas, mais en même temps elle n'existait pas et nous croyions tous que la saison 8 serait la dernière, c'est sans compter sur l'appel du pognon, mais bon. En fait, si je dis ça, c'est parce que le DVD se retrouve posé là, comme une merde, dans une pochette plastique. L'avantage c'est que le coquinou est libre comme l'air et peut se faire la malle à chaque fois que vous changer de DVD pour regarder la série. Passons ce soucis de packaging mal chié, et voyons donc voir si ce téléfilm, oui, j'ai triché en le positionnant en Cinéma, mais bon, je fais comme je veux, donc, ce téléfilm de 1h23, wooooh, de comme par hasard la durée de 2 épisodes, donc ce téléfilm, je vais pas y arriver, se déroule en temps réel, entre 15h et 17h, soit 2 heures de programme, re de comme par hasard comme 2 épisodes de la série, il est réalisé par Jon Cassar, scénarisé par Howard Gordon et on retrouve Kiefer Sutherland en Jack Bauer. Petit trailer et on revient sur l'utilité ou non d'une telle chose.

Vidéo VO de Mike.

Un pays d'Afrique inventé, j'ai pas le nom, un coup d'état se trame, Jumbo, euh, Juma pardon, décide de prendre le pouvoir, pour cela il va forcer des enfants à prendre les armes en les enlevant, carrément, puis en les formant pour le combat, on verra donc une sorte de dénonciation des enfants soldats, thème cher à Hideo Kojima dans ses jeux Metal Gear Solid, en plus on se retrouve en Afrique noire, faisant penser au désolant Resident Evil 5. Oups, j'ai oublié de dire que le téléfilm fût programmé en 2008 aux USA. Bon, le coup d'état se met en place, et de comme par hasard c'est le pays choisi par Jack pour se planquer et tenter de se repentir. L'ambassade américaine lui signale qu'il doit être jugé sur son sol natal au plus tôt, du coup Jack se planque en aidant des petits africains, tain j'espère que c'est pas trop raciste comme ton employé, dans un village, protégé plus ou moins par l'ONU, enfin par un mec de l'ONU, il doit être français vu comme ce type est lâche mais passons.

Il en profite pour aider son poto Robert Carlyle, euh, le nom du perso, je sais plus, pardon, n'empêche ça donne un peu de cachet de voir l'acteur britannique ici. Bon, sinon, comme en 2 heures on risquerait de se faire chier, en parallèle on voit l'investiture de la nouvelle présidente des USA, et on devine déjà un complot de l'ancien président et pire, le fait que le meilleur pote du fils de la présidente (qui se nomme Roger Taylor comme le bassiste de Queen) se retrouve pris dans un truc un peu dingue, se terminant façon mafia quoi, enfin bon, ils ont voulu poser les bases d'une saison 7 qui s'annonce euh, toujours aussi alambiquée quoi.

Alors quid de l'intérêt de ce téléfilm? Déjà, on sort des USA, enfin bon, on a vu un peu le Mexique, voir la Chine (si je ne dis pas trop de conneries), mais jamais l'Afrique, en plus j'ai l'impression que la photographie est plus, plus, comment dire, plus jolie. Putain c'est naze à dire, mais on ne se sent pas en face d'un double épisode de la série tant l'emballage paraît plus sérieux. Bon, il y a toujours des gunfights et il en sont pas plus impressionnant ici, mais la violence est peut être plus intense je trouve, de plus les extérieurs dépaysent un peu. Bon, on retrouve encore de la torture (même pas porn), les coups fourrés politiques et la dose d'action réglementaire, en gros, nous sommes en terrain connu, et le/la fan de la série, ne sera pas surpris/e. C'est peut-être là le soucis, en fait, même si techniquement c'est plus propre que la série, que l'environnement change, et donc permet de ne pas se soucier du voyage Afrique-USA, un truc vachement délicat pour une série en temps réel, en fait on se retrouve bien en face d'un épisode double, sorte de bonus introductif à la saison 7, le pire étant que si on le voit pas, le début de la septième saison sera complexe à piger je pense, je vous dirai ça mieux lors de la chronique de cette dernière.

Alors nous avons droit a de jolis moments, soit choquants, quand les hommes de Juma apprennent aux enfants à devenir des guerriers, ou quand Jack se retrouve à affronter un de ces soldats. Il y a aussi le côté mines antipersonnelles, et pire, surtout pire, la non assistance des américains contre l'horreur se préparant en ville, il faut montrer patte blanche, euh, terme mal choisi, mais il faut avoir le bras long pour se faire sauver par les ricains. Jack sera contraint de se sacrifier mais pas dans le sens que l'on entend, pour sauver les enfants. Vous verrez quoi.

Disons qu'au lieu du pont liant les saisons 6 et 7, ayant 4 ans d'écart, prenons ce téléfilm comme une introduction originale de la saison suivante. Si les informations divulguées ne sont pas vitales, elles aident vachement bien à piger quand même. Comment j'écris comme une merde, c'est dingue. Mais oui, on peut se passer de voir ce double épisode un peu plus friqué que la série, mais pourtant il possède d'excellents moments de tension, la mine, le gosse à la mitraillette, les gens laissés derrière, très intéressant, rafraichissant un peu la série, par contre j'ai un énorme doute sur le charisme de la présidente, non pas que je sois misogyne, mais son discours d'investiture ne m'a pas impressionné, en plus on devine que l'histoire avec le pote de son fils, et l'ancien président, bref, on devine encore une partie politique chiante pour la saison 7, et ça m'effraie un peu plus que le fait que Jack se retrouve entre les mains de la justice américaine, à voir tout de même, en sachant que ce n'est pas non plus immense, un téléfilm moyen, mais sympa à voir pour introduire la saison 7. Je me contredis non?

@+

L'intégrale en DVD.

L'intégrale en DVD.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article