Buffy the vampire slayer - The album

Publié le par Twinsunnien

L'album donc.

L'album donc.

Qui n'a jamais rêvé de retrouver l'ambiance du Bronze dans sa chaîne stéréo? Oui, je cause comme un vieux, mais comment j'ai pu écouter en boucle cette OST regroupant les 3 premières saisons de la série Buffy contre les vampires. C'est logiquement dans cette semaine spéciale Buffy que je me décide à chroniquer ce disque qui a méchamment marqué mon adolescence, et qui reste, aujourd'hui encore, d'une puissance qui m'enthousiasme.

Pas de répit pour les kikis, ça ne veut rien dire, c'est juste rigolo, et c'est avec le thème principal de Nerf Herder que cette OST (pour Original SoundTrack) déboule, un peu plus de 1 minute de folie, de pêche, de patate, ouch, ça souffle le coupe ou coupe le souffle, comme vous voulez, et ce son rock est puissant, dynamique et nous fait regretter sa longueur trop courte, comme le premier rapport d'un puceau, on en veut plus. Paye tes comparaisons. C'est quelqu'un qui m'a dit, euh, nope, pas de Carla Bruni ici, mais bien la première phrase de Teenage F.B.I. du groupe Guided by voices, un peu du The Killers je trouve, en mêlant musique électro et son rock, ce titre est ultra plaisant, il vous ravira à coup sûr.

Vidéo de TheBronzeOfficalTV.

Tout comme Garbage avec Temptation Waits, la même, c'est très bon, ultra plaisant, de plus on arrive à comprendre la chanteuse, a la voix atypique. On retrouve un mélange rock électro plaisant, dynamique, avec une partie solo ultra pêchue, non rien à redire, un excellent titre offrant un excellent son.

Vidéo de TheBronzeOfficalTV.

Strong de Velvet Chain est plus mou, marrant, car la piste 5, I Quit interprétée par Hepburn est elle aussi molle, sauf que pour cette dernière, la voix ultra aiguë est gênante je trouve, si Strong est une belle balade loin de marquer, elle passe bien et calme un peu le jeu, oui, le refrain est plus pêchu, et surtout la basse ultra présente nous tient en haleine, mais le titre n'est pas exceptionnel non, il s'écoute. C'est une autre histoire pour I Quit, je ne me fais pas à la voix de la chanteuse, pourtant c'est une belle balade acoustique qui se lance lors de son refrain, les paroles semblent magnifiques, mais la voix ne passe pas chez moi, ça le fait parfois, mais ce titre, s'il ne m'irrite pas les oreilles, a tendance à se faire zapper chez moi. Pourtant je conçois qu'il puisse plaire, n'étant pas mauvais, j'ai juste un problème avec le chant c'est tout.

Wope, une voix féminine de plus, avec un titre qui se lance doucement pour mieux partir sur son refrain qui vous restera en tête, bon, ce n'est pas le dynamisme du début de CD, mais ça passe bien je trouve, très plaisant à écouter, on trouve là une belle balade je trouve. Lucky de Bif Naked est franchement un titre mou, qui passe mal pour le coup, pourtant son refrain reste en tête, c'est même assez énervant, je pourrai dire que c'est une belle balade, surtout quand la chanteuse monte enfin sa voix sur la fin du titre, qui elle est intéressante (la fin du titre), puissante, elle nous fait presque oublier le chemin de croix subit pour en arriver là, si vous ne zappez pas avant, vous serez récompensé par ce final superbe, un titre moyen, dommage car la fin est excellente.

Vidéo de TheBronzeOfficalTV.

Un titre m'ayant marqué, non pas par son dynamisme, mais par ce qu'il implique, on imagine Angel seul, en train de se morfondre dans son appart', avec des paroles excellentes, une voix masculine pourtant assez aiguë (pour un homme je veux dire), un refrain envoutant, une compo simple mais efficace, j'aime ce titre, sans pour autant arriver à vous expliquer pourquoi, je trouve qu'il est cohérent, plaisant à écouter, bien fichu, surtout la partie où le chanteur s'énerve un peu (bon, s'énerve, c'est vite dit). Au fait, c'est Keep myself awake de Black Lab. K's Choice et son Virgin state of mind est euh, mou aussi, pas terrible terrible je trouve, en fait je vais passer ce titre car je n'ai pas grand chose à en dire, si ce n'est que je le trouve bof.

Surtout que l'on renoue avec un semblent de dynamisme avec Already meet you interprété par Superfine. Là aussi je n'arrive pas à vous dire pourquoi j'aime ce titre, entre le chant calme qui s'énerve sur le refrain, le tout prenant et entraînant ses auditeurs, et là je n'arrive pas à conclure. J'aime ce titre point. Et on continue dans le dynamisme, mais en plus violent, avec Face to face et son The devil you know (God is a man). La voix masculine y est excellente, la composition, pure rock, avec un bon son de guitare, une basse sympathique, une batterie un peu folle, oui, j'aime j'aime j'aime, et surtout ça me réveille un peu, un titre plus que plaisant sur ce CD.

Vidéo de TheBronzeOfficalTV.

Bon, on retombe dans un truc mou avec Kim Ferron, son Nothing but you est pop, pourtant le refrain, la façon de le chanter est juste excellente, des paroles sympas, du moins de ce que j'en comprends, ce titre n'est pas le plus puissant du disque, mais chez moi il ne se fait pas zapper. Contrairement à It doesn't matter de Alison Krauss & Union Station, la balade ultime, mais ultime, le truc qui t'endors en 2 secondes. Woooh, la guitare et la voix y sont superbes, mais on se croirait presque devant un titre mou de Kokia, vous savez la Céline Dion japonaise, alors oui, c'est de qualité, mais moi ça m'endort, de plus je ne ressent pas d'émotion dans la voix. Genre je suis intellectuellement capable de déceler ça. Non mais j'aime pas c'est tout. Wild horses de The Sundays n'accélère pas le rythme, et déjà que je somnolais, là c'est le piquage de nez qui m'attend, c'est mou, la voix est proche de celle de Suzanne Vega (I'm Luka), pas un titre déplaisant, mais un peu trop mou pour moi je trouve.

AAAARGH, mais purée, je pionçais tranquille et voilà que ce disque me jette Pain (Slayer Mix) de Four Star Mary dans les oreilles. Je n'étais pas prêt et c'est en panique, le cœur battant la chamade et la bave encore pendante aux lèvres que je me réveille, oh punaise, un titre foufou. Refrain simple mais efficace, une voix légèrement cassée mais qui va bien, une batterie qui joue beaucoup avec ses timbales, une basse calme mais offrant un bon rythme et cette guitare, excellente, un superbe titre, qui arrive après une sieste, j'adore cette chanson.

Vidéo de TheBronzeOfficalTV.

Bon là on enchaîne avec les 3 derniers titres, et si Charge de Splendid est bizarre et marque par son refrain, on passera vite dessus, Transylvanian Concubine de Rasputina par contre a beau avoir une voix (un duo?) bizarre, il correspond bien en terme de composition à l'idée que l'on se fait de la Transylvanie, je trouve, avec un violon on dirait, ouép, un violon, et une contrebasse certainement, ça donne une belle identité au titre, pas génial mais bon à écouter.

Vidéo de TheBronzeOfficalTV.

Christopher Beck avec son Close your eyes (Buffy/Angel love theme) vous fera verser une petite larme, son thème est superbe, épique, triste. Il nous remémore les moments entre les 2 protagonistes cités, c'est une conclusion triste de l'album, mais un superbe thème avec un mélange piano/cordes très agréable.

Oui, cette OST est loin d'être parfaite, pire, je ne me rappelle pas avoir entendu certains de ces titres dans la série, ou de façon brève, mais il subsiste quelques fulgurances qui vous raviront, le thème principal, et les titres dynamiques notamment, 65 minutes pas que de bonheur, durant lesquelles on oubliera certains titres, mais dont on ne peut ignorer la diversité. Pas indispensable, mais plaisant à écouter, cette OST vous offrira des titres inoubliables, et d'autres moins inoubliables, à écouter tout de même je trouve, j'aime bien en zappant certains titres.

@+

Vidéo de TheBronzeOfficalTV.

Publié dans Musique-Spectacle

Commenter cet article