Buffy contre les vampires XBOX

Publié le par Twinsunnien

Le jeu exclu XBOX.

Le jeu exclu XBOX.

Quand j'ai décidé d'acheter une XBOX, première console de Microsoft, un jeu sur l'univers Buffy (dont cet article marque la fin de la semaine spéciale) était disponible en exclusivité, il me fallait ce jeu. Sauf que bon, devant le fait qu'il est entièrement en anglais, et surtout au vu de sa difficulté, je n'ai que rarement dépassé le premier niveau du lycée quoi. Là j'ai décidé de le faire, mais genre le faire quoi, pas comme un journaliste qui y joue 1 heure et sort un test complet. Nope, j'ai décidé de le faire et de le finir. Putain l'idée à la con, je vous raconte pas comment mes nerfs sont partis en pelote, enfin si, je vais vous raconter. Mais bon, si sur les 13 niveaux, j'ai fait les 4 premiers normalement, j'ai vite craqué, et bon, le code de triche est ton ami, et heureusement. Euh, le jeu est sorti en 2002, soit 1 an avant la fin de la série, prend place durant la saison 3, et on verra Buffy, Angel, Xander, Giles, Willow, Cordelia, Spike, et même un énième retour du maître, oui, l'adversaire vaincu lors de la saison 1, puis de la saison 2, un peu de fainéantise scénaristiquement parlant, mais bon (oh, un mot nouveau, scénaristiquement), c'est développé par The Collective, Inc. Connu pour, euh, voilà. Allez, vidéo.

Vidéo de CrapgamerReview.

Bon, le mal est présent, le mal cherche à conquérir Sunnydale, tout ça, tout ça, oui bon, niveau scénario, ce n'est pas foufou, il faut le prendre comme un épisode plus long, sorte de gros téléfilm. On passera par plusieurs niveaux, cool, sauf qu'en fait on reviendra dans les lieux déjà visités, certes à travers d'autres niveaux, mais bonjour la variété quoi. On revient au lycée, à la Sunken Church, enfin bon.

Ah, mais de quoi il s'agit, c'est sur fond de Beat'em all, à savoir tatanez les tous, simple par ses boutons, pied, poing, puis c'est tout, les autres servants pour les armes, et on apprend tout ça à travers un petit niveau en Espagne (oui oui, c'est logique). Il y a un côté plateforme.... irritant. On peut sauter, s'accrocher à des rebords, utiliser des pieux, des pelles, une arbalète, on aura même droit à un fusil à eau bénite et feu divin.... putain sérieux, l'arme de merde mais pourtant utile pour ouvrir des barrières soit de toiles d'araignées, soit de.... d'âmes de méchants ou de fantômes, je ne sais pas. Enfin bon.

Heureusement niveau tatane, malgré la simplicité du gameplay, c'est efficace et les coups sortent bien, même si par moment, à l'aide d'une caméra pourrie, on ne touche pas notre ennemi. D'ailleurs, à propos de ne pas toucher l'ennemi, il y a aussi ces escaliers de merde, si votre adversaire n'est pas au même niveau que vous, bah vous pouvez vous brossez Martine pour bastonner le monstre, Buffy tape tape tape, mais ce n'est pas le rythme qui lui plait, de quoi rager.

Au point de vue des graphismes. C'est beau, mais comme j'ai fait le jeu sur XBOX 360, j'ignore si c'est lissé ou pas, en tout cas c'est propre. Euh, divers, oui, un peu, même si les environnements reviennent en seconde partie du jeu, il y a des entrepôts, le lycée, une grotte avec une église, fort jolie l'église d'ailleurs, une fonderie, la putain de baraque château de Angel, un labyrinthe de fou. Avec des zones de pauses à la library, la bibliothèque du lycée quoi, où l'on peut échanger des cristaux de vie ou de super pouvoir grâce à Willow. Ces cristaux sont souvent cachés par contre, et aident bien dans l'aventure, sauf quand on triche comme moi. Ainsi dans ces phases on converse avec nos amis, les personnages conservent bien leurs personnalités, Cordélia râlant, Willow faisant tout pour aider etc... par contre niveau modélisation de ces personnages, ça fait bobo aux yeux. Si l'héroïne est reconnaissable, Giles et Cordélia ça passe. Par contre Xander, Willow et surtout Angel, putain Angel ne ressemble à rien, j'ai rigolé en le voyant la première fois.

L'écran titre et la première mission faisant office de didacticiel.L'écran titre et la première mission faisant office de didacticiel.L'écran titre et la première mission faisant office de didacticiel.
L'écran titre et la première mission faisant office de didacticiel.L'écran titre et la première mission faisant office de didacticiel.L'écran titre et la première mission faisant office de didacticiel.

L'écran titre et la première mission faisant office de didacticiel.

Bon, maintenant je vais ne venir au point retors. Déjà, les côtés plateforme. Putain de bordel de merde, quelle idée de se dire "on va faire comme Tomb Raider ça va être cool", sauf que ça manque de précision, c'est un peu raide, comme Lara à ses débuts, oui, mais là la caméra pue du fion. Comme les débuts de.... mais vous me faites chié, là la caméra que l'on peut repositionner façon Mario 64, seulement elle se bloque sur un ennemi quand il est proche de Buffy. Mieux, quand il y a plusieurs adversaires, on a un léger zoom arrière permettant de rendre cinématographique le combat, et de constater que l'animation est sympa, et les coups variés, avant arrière, tatane de partout, c'est bien pensé.... quand l'arène est grande, mais comme la plupart du temps ce seront des lieux exigus, bah la caméra convulse, le pire étant quand vous essayez de la remettre en place et qu'elle continue de tourner, histoire de vous rendre bien nauséeux, cool, du vomi au diner. Je vous raconte pas quand, dans les phases de plateforme, la caméra décide que l'angle est mauvais et que vous chutez comme une merde.

En plus, pour ne rien aider, certains niveaux sont sombres. Mais genre sombres j'arrive à rien voir même la luminosité poussée à fond. Résultat on ignore où aller, et parfois on loupe aussi une plateforme. Et je ne parle pas de ces pièges à la con, là uniquement pour sodomiser un joueur qui n'était pas prêt. Ici nous ne sommes pas dans la modernité du jeu vidéo, point de checkpoint ou d'autosave toutes les 10 secondes, non, ici ce sont des phases de 15-20 minutes environ, dans des niveaux découpés en 3 ou 4 phases. Et là on sauvegarde à la fin de la phase, pas avant. Et le truc ultra énervant, c'est quand on arrive à la fin, et qu'un hasard du destin fait qu'un ennemi faible vous pousse dans le vide ou dans la lave, car malgré mon code d'invincibilité, les chutes restent mortelles. Que dire aussi de ces pièges de merde, avec le sol qui s'effondre, sans que l'on aie le temps de réagir. Alors on va me dire, comme à la fin de l'église, qu'on peut le voir venir, genre il y a une barre à laquelle on peut s'agripper, mais la première fois on n'y prête pas attention. Enfin bon. Je repense à l'affrontement final, résumant à la perfection mon calvaire sur ce jeu, je tatane le mec, tranquille, j'évite la lave au mieux, en serrant les miches, le maître voit sa barre de vie réduite à néant, reste plus qu'à l'embrocher sur Mister Pointy, et là cet enculé, il me saisit et me balance au loin, et après avoir cru éviter la lave, bim, je tombe dedans comme une merde, alors que j'avais presque fini. Il me fallait tout recommencer. Et c'est comme ça tout le long du jeu.

Je préfère taire le passage dans le monde suspendu. Si on imagine Mario 64 comme un modèle de jouabilité et de level design, chez Tech Collective, Inc, on ne connaît pas la première aventure 3D du plombier de Kyoto, et ce niveau en est la preuve. Caméra merdique, inertie bizarre de Buffy, et l'esprit tordu des développeurs, comme avant d'affronter Dark Buffy, le passage des plateformes mouvantes est abominable, en plus il arrive après un passage déjà bien chiant.

Niveau bestiaire, c'est du lourd, les vampires, les chiens de l'enfer, des zombies, des araignées, des euh, gros monstres, des gros vampires, des boss aussi, c'est assez varié, et honnêtement, sans code de triche, même en facile, j'aurai abandonné tôt, très tôt. Déjà que le côté plateforme est chiant, alors si c'est pour se faire buter par les ennemis en plus, bonjour la dépression nerveuse à venir. Oui, je dois être mauvais, mais purée, certains ennemis enchaînent des trucs dingues quand même, et je cause même pas des derniers boss, putain, bonjour comment ce n'est pas facile.

On enchaîne les phases d'explorations (sommaires) et l'action pure.On enchaîne les phases d'explorations (sommaires) et l'action pure.On enchaîne les phases d'explorations (sommaires) et l'action pure.
On enchaîne les phases d'explorations (sommaires) et l'action pure.On enchaîne les phases d'explorations (sommaires) et l'action pure.On enchaîne les phases d'explorations (sommaires) et l'action pure.

On enchaîne les phases d'explorations (sommaires) et l'action pure.

Par contre, et j'en profiterai pour conclure, l'ambiance sonore, bruitage et musique, est géniale, bien effrayante comme il faut, dans la crypte on retrouve des relents du premier Resident Evil, c'est le gros point fort du jeu, avec la licence. Car même si il n'y a pas tous les acteurs de la série télé, l'ambiance horrifico-drôle façon teenager est là, avec le Scooby gang, les monstres. En plus en faire un Beat'em all convient parfaitement à la licence. Même si la jouabilité n'est pas parfaite, on arrive à faire des enchaînements pas mauvais du tout, assurant le spectacle, surtout quand la caméra se place correctement. Ce qui arrive peu fréquemment en fait, surtout qu'au lieu de rester sur un genre précis, il a fallu que ces phases de plateformes interviennent, et là c'est catastrophique, Buffy possède une belle palette de mouvement pourtant, mais il y a un côté raide désagréable. En plus, comme si déjà les adversaires n'étaient pas assez difficiles à vaincre, des pièges à la con interviennent pour frustrer encore plus le joueur, souvent contraint de se retaper 10-15 minutes qu'il a galéré à accomplir, la faute à un découpage des niveaux (et donc une sauvegarde) trop large. En fait ce n'est pas un mauvais jeu, juste un titre difficile, à la caméra mal chiée, et à la luminosité traitre par moment. L'ambiance sonore horrifique fonctionne parfaitement par contre, et l'ambiance de la série est là. C'est un jeu qui vous énervera plus qu'il ne vous amusera, j'ai pété plusieurs câbles dessus, même si vous êtes fan de la série, je ne vous le conseille pas, un scénario aux airs de déjà vu, avec même Angel redevenant méchant après que le maître ne le possède, pas une si grande diversité dans les lieux visités, et une durée de vie en trichant de 5 à 6 heures. Un jeu à éviter donc. Et voilà qui clôt la semaine spéciale Buffy.

@+

L'ambiance et les personnages de la série sont là.L'ambiance et les personnages de la série sont là.L'ambiance et les personnages de la série sont là.
L'ambiance et les personnages de la série sont là.L'ambiance et les personnages de la série sont là.L'ambiance et les personnages de la série sont là.

L'ambiance et les personnages de la série sont là.

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article