24 - Saison 7

Publié le par Twinsunnien

La box 2 en DVD.

La box 2 en DVD.

Donc, encore, oui, encore, Jack Bauer va vivre une journée fofolle, entre démanteler des attentats, tout en sauvant la présidente et éclaircir un obscur complot de gens qui veulent faire du pognon, cette saison 7 est touffue, n'offrant que très peu de répit à ses téléspectateurs. Il est loin le temps où l'on voyait les personnages manger, voir s'assoupir, lors de la première saison, ici, pas de pause caca, ni pipi, bon, on suppute que tout ceci se fait durant les publicités, mais ici point de faiblesse de la part des personnages qui sont tous debout à 8h00 du mat' et seront encore en train de bosser le lendemain à la même heure. Car oui, la série, si vous l'ignorez encore, a la spécificité de se dérouler en temps réel, genre tu mets 10 minutes en foufoucoptère pour aller d'un point A à un point B, bah là ça prendra 10 minutes pour les personnages de faire ce trajet. Si ça peu faire tiquer, la mise en scène et la multiplication des scènes, rend le tout parfaitement cohérent, même les pubs permettent à l'histoire d'avancer, notamment pour les trajets. Mais le truc marquant les slips, c'est cette action un peu dingue pour une série télé, qui dit action, dit scénario qui abuse de facilité et en offre toujours plus, ceci afin de rendre le téléspectateur accroc. Donc nous avions vu que Jack avait fait un petit tour en Afrique, mais regardons une vidéo avant de parler de cette suite de Redemption, le téléfilm introduisant cette 7ème saison.

Vidéo VOST de avcesarcom.

Comment dire, vous n'êtes pas obligé d'avoir vu le téléfilm mais il permet de comprendre certaines choses, disons de mieux connaître les méchants pas gentils, le général Juma en tête, mais aussi on comprend mieux les enjeux de l'intervention en Sangala que la présidente lance en ce jour. Ah oui, si le discours de cette présidente ne m'avait pas convaincu, finalement Cherry Jones joue une personne charismatique, qui va prendre cher, c'est vrai, aussi bien avec sa famille que face à Juma. Mais en fait, il se passe tellement de chose dans cet série, que je risque de vous spoilez méchamment. Allez, gros spoil, Tony Almeida est vivant, et il est devenu un pas gentil terroriste, euh non en fait, euh, ah si, ah mais non en fait, enfin bref, ce personnage nous paume, jouant double voire triple jeu, Carlos Bernard prend un look de méchant terroriste pas gentil, loin du gentil Tony du début de série. L'acteur est convaincant et ne laisse rien paraître, même si les scénariste tuent un peu le personnage je trouve, qui se voit un coup détesté, puis aimé, puis pas, puis finalement, on devine aisément son but avant la fin de saison, et ça c'est dommage.

L'histoire. Complexe. Elle se découpe en une tonne de faits, genre il y a le mari de la présidente (le first Gentlemen, oui, j'ai vu la série en VOST et ce terme m'a fait rire, c'est vrai que dire first Lady pour un homme ne passe pas), donc son mari est persuadé que leur fils est mort assassiné, et il va enquêter, avant de se retrouver au prise d'un complot, pfiou, en plus leur fille, en froid avec sa maman, va revenir quand cet abruti se fera buter, enfin bon, je spoil à moitié, mais cette partie de la famille Taylor est d'une chianteur, avec un climax, un sommet ridicule à la fin, nous sommes loin de la qualité des Palmer, mais bon, ce qui gêne le plus c'est que la présidente est un coup, hyper classe, le coup d'après on a l'impression qu'elle va s'effondrer dans les bras de Kanin, son premier conseiller, est-ce car c'est une femme? Je ne sais pas, mais elle joue le chaud et le froid, même si l'actrice reste convaincante malgré tout.

Avec ce merdier, je n'ai rien dit de l'histoire, il est question d'une intervention en Sangala pour aider la rébellion, ce qui ne plait pas à Juma, qui décide de faire des attentats aux USA, à Washington DC plus particulièrement, car nous ne sommes plus à L.A. comme vous l'aurez deviné. Le F.B.I. remplace la C.T.U. qui a été démantelée, mais dont on verra certains ex-membres, dont un Bill Buchanon méchamment classe je trouve. Chloé et son mari restent fidèles à eux même, toujours géniaux. Si au début les pas gentils veulent juste faire mumuse avec des avions en les envoyant les uns contre les autres, très vite la cible change, et c'est carrément la White House qui se retrouve attaquée par un commando du Sangala, sans rire, et voir les personnages galérer à comprendre que c'est la place principale du pouvoir étasunien qui est la cible, alors que l'on a pigé depuis un bail, c'est assez pénible. Le F.B.I. est lent, et pourtant, un de ses agents sort du lot, Walker est un jeune femme qui va vite comprendre pourquoi Jack interroge les terroristes de façon abrupte, c'est le nouveau personnage le plus impressionnant de cette saison, elle sera pourtant toujours en retard d'un train sur les téléspectateurs, mais sa volonté de réparer ses erreurs, le fait qu'elle comprenne les méthodes de Jack, son impusilvité même devant les grands chefs est impressionnante, bref un excellent personnage.

Ensuite il sera question d'une arme biologique, et même des putains de missiles, y'a des putains de missiles qui menacent les USA, vous verrez qui les contrôle, mais c'est absolument hilarant, on n'y croit jamais, là, la série va trop loin, mais le pire c'est que ce n'est pas fini. Et si l'on retrouve la sublime Elisha Cuthbert, euh Kim Bauer pardon, qui ne se fera pas enlever, mais fera preuve d'un courage exemplaire, et quand elle sort à Walker qu'il faut faire ci et ça pour retracer le truc, elle rappelle aux téléspectateurs que ce n'est pas un nunuche et qu'elle fut analyste à la CTU pendant un moment, et oui.

Euh, donc pour une fois ce ne sont pas les méchants musulmans qui tenteront de mettre le dawa aux USA, mieux, il y a une sorte de volonté de la part de la série, à travers Jack, de s'excuser auprès des islamistes, une bonne chose, quand le groupe terroriste de blanc riche essaie de faire porter le chapeau sur un innocent, et que Jack se voit contraint d'aller chercher une info dans une mosquée et qu'il va brusquer l'Imam, avant de s'excuser en toute fin de saison. Ah, oui, Jack, parlons en, il va sautiller de partout, courir comme un ouf, sauver la présidente, sauver les USA, interroger des gens, participer à pas mal de gunfight, avant de devenir nettement moins fringuant en fin de saison, vous comprendrez pourquoi. Seulement le suspense ne fonctionne jamais, vu que l'on sait qu'il y a une saison 8, ça paraît même complétement ridicule par moment, comme cet avant-dernier épisode, et le coup de l'essence, enfin bon, je ne vais pas tout dire.

Ce qui surprend le plus dans cette saison, c'est cette action décomplexée, ça saute sur les toits des voitures, ça court, ça gunfight, ça explose de partout, il y a des courses poursuites, bref, si le scénario est un peu convenu, voir too much par instant, l'action nous régale méchamment par contre. C'est ce que je retiendrai de cette saison, qui se découpe en un paquet d'actes, avec des personnages qui se croisent avant de se séparer à nouveau. Je me rappelle avoir pensé vers la fin du DVD 5, "mais, il reste 4 heures encore, ils vont trouver quoi?", on croit que ça s'arrête mais il y a toujours un truc qui rallonge un peu la durée du show, ce sentiment arrive pas mal de fois au long de saison 7, qui finalement n'est pas trop mal. Entre excuses cachées envers les musulmans, justifications des scènes de tortures "on juge notre perso, mais bon, fô pas déconner, ça dure pas 1 heure". Des nouveaux personnages pas mauvais du tout, mention spéciale pour Renee Walker, une mini Jack Bauer en herbe je trouve ^-^. Allez, c'est un très bon divertissement, même si on lève les yeux au ciel souvent devant le côté pitoyablement too much de certaines situations, on passe un excellent moment devant ces 24 épisodes, dont la partie politique reste moins chiante que la précédente saison notamment, à voir si vous avez aimé les précédentes saisons, si vous n'aimez pas 24 par contre, rien ne vous fera reprendre la série. J'ai bien aimé.

@+

L'intégrale en DVD.L'intégrale en DVD.

L'intégrale en DVD.

Publié dans Série TV - Animé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angelilie 07/03/2017 14:08

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir