Le Trône de Fer : L'intégrale 1

Publié le par Twinsunnien

Le Trône de Fer : L'intégrale 1

Alors, vous avez aimé ma petite blague sur le dictionnaire? Mais, mais, ne faites pas la gueule, revenez, en plus je vais vous parler d'un livre dont tout le monde a entendu parler au moins une fois ne serait-ce que grâce à la série télé du même nom (Game of Thrones en fait, mais bon...). Écrit par Georges R. R. Martin, Le Trône de Fer est un récit typé heroic fantasy, oui, genre Le Seigneur des Anneaux si vous voulez simplifier. Parue en 1996 et 1998 en France, cette œuvre prend place dans une contrée imaginaire, qui après avoir connu un été remarquablement long (genre 7 ans il me semble), s'apprête à connaître un hiver rigoureux, enfin, c'est ce qu'il se dit dans les bonnes tavernes. Et là on prend conscience que la devise des Stark (une des principale famille, régnant sur Winterfell), l'hiver approche ou arrive, enfin winter is coming en anglais, bah ça n'annonce rien de bon. D'abord en hiver, ça caille, on chope vite la goutte au nez et puis il n'y a pas le chauffage central, donc dans des murs en pierre pas isolés, ça le fait pas. Ensuite en hiver, les jours raccourcissent, et la nuit, des choses bizarre se promènent, enfin bon, pour l'instant elles sont au delà de l'immense mur du nord gardé par les Men in black, euh, les hommes en noir, la garde de nuit quoi.

Oui, je m'éparpille, mais vous parler de ce pavé sans vous spoiler la face, c'est quasi impossible, donc je marche sur des œufs. Déjà, je dit pavé, bon, même en y mettant toute votre force, vous aurez du mal à assommer quelqu'un avec, mais quand même, pas loin de 836 pages (pour mon édition France Loisirs), écrit en tout petit s'il vous plait, je vous garantis que il y a des heures de lecture avant d'en venir à bout.

Au début, on est perdu, ça passe d'un personnage à l'autre (un chapitre par personnage) et on a du mal à savoir qui est qui. Mais ça c'est au début, parce que quand on commence à reconnaître les personnages, on saisit toute la mécanique des complots, des alliances et autre saloperie chose pas gentille qui se trame. J'aime bien le comparer à un feuilleton style Les feux de l'amour, par son côté clash des familles, les trahisons et coucheries. Oui, il y a du sexe, pas omniprésent, pas toujours de bon gout, mais y'en a un peu, il y a du sang aussi, des morts, des trucs de fou qu'il ne faut pas que je vous dise, au début c'est calme, mais à partir de la moitié de cette intégrale (dans mes souvenirs, mais ça reste à confirmer), ça commence à jouer sérieux, un peu comme une partie d'échec, au début on place ses pions, puis on attaque.

Au niveau des défauts, et bien déjà c'est écrit petit (non je ne suis pas vieux) et donc on met 10 plombes à lire une page, et le pavé peut vide devenir déprimant. L'histoire est tellement prenante, qu'au bout d'un moment on ne s'en rend plus compte, sachez juste qu'il est quasiment impossible de se faire 10 minutes de lecture comme ça, quand on commence on en veut plus, toujours plus. Je sais que je suis dans les défauts, mais c'est tellement bien découpé, rythmé,que l'on est happé. Bon, le gros défaut, c'est cette espèce de traduction qui se la pète avec des mots qui te font sortir le dictionnaire tout poussiéreux, de plus certaines tournures de phrases, voulant se la jouer façon temps médiévaux, bah ouch quoi, on met 10 plombes de plus à lire une page tant c'est complexe. À noter que c'est peut être moi qui suis trop con, je n'ai pas fait un Bac L et donc je ne suis pas littéraire, mais quand même, j'aimerai savoir si les ados piratant la série sur le net, seraient capable de la lire, certains oui, mais une grosse majorité non. Bon, je dis peut être une connerie, et si tu es ado, je m'excuse de t'avoir vexé et insulté, pardon.

C'est rigolo, je ne vous ai même pas parlé de quoi ça cause, on va faire simple, il y a un trône fait avec des épées (le fameux trône de fer), sur lequel s'assoit le roi des Sept Couronnes qui dirige tout le monde, du coup, comme en politique, tout le monde veut la place, parce que ça garantie bouffe illimitée et prostituée à tout va (je résume vite fait).

Il est temps que j'arrête d'en parler pour ne pas risquer de vous spoiler la tronche, ça peut faire mal sur certains évènements. Ce qu'il y a à retenir, c'est un récit difficile d'accès, mais quand on plonge dedans, c'est prenant et étonnant, à lire absolument je pense.

@+

Publié dans Livre - BD - Manga

Commenter cet article