Le financement participatif

Publié le par Twinsunnien

Bienvenue dans cette nouvelle rubrique, dans laquelle je parlerai de choses et d'autres, je ferai des dossiers sur des choses et d'autres, et voilà. En fait je n'arrive pas à expliquer précisément, mais vous verrez bien.
Paye ton intro nulle.

J'inaugure cette rubrique avec le financement participatif. Je n'ai pas la prétention de vous expliquer de quoi il en retourne, juste qu'en France on connait ça grâce à My Major Company qui nous aura offert des artistes tels que Grégoire ou Many, articles à venir dans la rubrique Musique/Spectacle. Donc en fait, vous avez le pouvoir de donner vos deniers pour permettre à un/e artiste ou groupement de créer une œuvre, un album pour My Major Company, mais vous pouvez financer (ou backer) un projet de jeux vidéo, de livre, de film, pfiou, les possibilités sont trop vastes pour être énumérées. Oui, en fait je ne les connais pas toutes, mais j'essaie de faire genre. Les plateformes les plus connues sont Kickstarter, Ulule ou My Major Company. Ici, je vais vous parler des projets auxquels j'ai participé/je participe. La sortie récente de l'un d'entre eux, ainsi que la création d'une rubrique spéciale pour ces projets sur gamingway m'ont donné envie de vous en parler.

The first one

Mon tout tout premier projet, sur Indiegogo, et aussi le premier à voir le jour concrètement, il s'agit d'un artbook, d'une personne que je connais via les forum de discussion internet depuis 2006. Tuân Hollaback a en effet décidé de faire un artbook, professionnel du dessin depuis, euh je sais plus, tout ce que je sais c'est qu'il a du talent à revendre et qu'il est loin d'être un manche avec un crayon. En plus la personne est super sympathique, alors pourquoi ne pas participer à son projet? Voilà ce que je me suis dit. Si en plus vous rajoutez le fait qu'une partie des bénéfices partent à la ligue contre le cancer genevoise, c'était obligé que je participe.

Le projet vient donc de prendre forme le vendredi 31 octobre, avec, dans un premier temps, l'édition de la version numérique, la version physique venant plus tard. Les délais sont respectés, et je dois vous avouer que feuilleter, même de façon numérique, une œuvre aussi classe, ça fait son petit effet. Une chronique sera obligatoirement à venir, ne vous inquiétez pas, en attendant, si l'envie vous prend d'en savoir plus, je vous file des liens.

Allez, je suis transparent à 100%, j'ai opté pour la version à 60$, soit 45€, à la fois beaucoup et peu, mais j'aime bien participer à un projet du mieux que je peux. Pour une première incursion dans le monde du "crowdfunding", je suis plus que satisfait de ma participation j'avoue.

Parlons jeux vidéo

Mon deuxième financement, je le dois à Inod de Gamingway, qui, par ses nombreux articles et son entrevue avec la créatrice du jeu, a attiré mon attention. D'abord sachez que j'ai failli ne jamais y participer, je m'étais dit que le jeu était super sympa et que le mois suivant je participerai, seulement, ayant la mémoire d'une huître, il fallut un rappel de Inod pour qu'à 2 jours de la clôture de la campagne, je ne participe finalement à ce projet, dont l'objectif financier était atteint. Me forçant à m'inscrire sur Kickstarter, j'ai accroché au style graphique de Jelly god, épuré (façon Cubot), ultra lisible, semblant fun, le studio Bexcellent games semble tenir une pépite à laquelle il me semblait dommage de ne pas participer.

Pareil, les liens à la fin de mon blabla. Semblant simple à jouer, il n'y a pas de raison que le jeu soit mauvais. Si j'ai participé au projet, ce n'est pas parce que je suis un mouton qui suit tout ce que dit Inod, non, j'y crois et j'ai vraiment envie d'y jouer. Après, je peux me planter, je vous tiendrai au courant, dans une future chronique. Le projet étant financé, les délais sont prévus pour mi-2015, donc plus qu'à attendre.

Ah oui, dernier point, transparence oblige, j'ai backé ce projet à hauteur de 45$NZD soit 30€.

The latest one

Troisième et dernier financement de ma part en date, ouch, je ne sais pas si c'est français, tant pis. Et troisième plateforme de financement, Ulule cette fois ci. Là on parle du papa de Alone in the dark et des Little Big Adventure, Frédérick Raynal fait appel au crowdfunding, pas besoin d'Inod pour me faire découvrir et participer à cette campagne, mais vous verrez que le pigiste de gamingway a fait des articles concernant 2Dark très instructifs. Oh, et je ne vous parle même pas de son entrevue avec messieurs Raynal et Platon, liens à suivre.

La campagne est en cours, se termine le 22 novembre 2014, et à déjà atteint 47%. Si vous voulez participer c'est maintenant. 2Dark est un jeu de survival horror dans lequel il faudra sauver des enfants de mains de tueurs en série, pour de plus amples informations, je vous laisse libre de consulter les liens qui viennent après, tout y est expliqué de bien meilleur façon que je ne puis le faire.

Vous connaissez tout l'amour que je porte à Little Big Adventure, je me remémore une entrevue donnée par Mr Raynal il y a 2-3 ans, je ne sais plus où (oui c'est facile, mais je ne me rappelle plus, désolé), on lui proposait un budget pour faire un jeu en lui demandant ce qu'il en ferait, ce à quoi il a répondu un survival horror et Little Big Adventure 3. Voilà. Non, je ne suis pas stupide au point de croire que LBA 3 va sortir bientôt, juste qu'il s'agit là d'une étape qui nous rapproche éventuellement du troisième épisode des aventures de Twinsen, du moins ça entretien l'espoir.

Donc, toujours pour être transparent, j'ai participé à ce projet pour 30€ soit, euh bah 30€. Sur mes 3 projets celui-ci est le seul pour lequel vous pouvez participer, profitez en ;-).

Allez, il faut une conclusion à tout cela, le financement participatif, c'est avant tout une question de feeling, oki, je me la joue à la JCVD, mais si vous ne croyez pas au projet, ne participez pas. De plus, si vous participez, sachez faire preuve de patience, ce n'est pas parce que vous avez mis quelques deniers que vous avez le droit d'être chiant avec l'artiste ou les artistes financé(s). Vous constatez que personnellement, j'ai fait le choix de financer peu de projet, mais en y mettant peut être plus que la moyenne, quand je crois à un projet, j'ai envie de m'y investir, pas pleinement (je pourrai peut être y mettre plus), mais assez pour avoir l'impression d'être utile. Mais attention, si vous ne pouvez mettre que 2 ou 10€, ça compte aussi, je ne vais pas vous dénigrez pour autant, chacun participe avec ses moyens, et c'est aussi ça la magie du crowdfundiing.

Dernier point, ce n'est pas vraiment du crowdfunding, mais sachez que la chaîne Nolife peut avoir aussi besoin d'un coup de paluche, via son site de catch up vidéo, ou vidéo de rattrapage, noco, sur ce site vous pouvez avoir accès à de nombreuses émissions de la chaîne à partir de 5€ par mois, la HD étant accessible à 7€ par mois, ceci permet de garder la chaîne gratuite sur ADSL et Câble, et en plus vous pouvez mater les émissions quand bon vous semble. Pour des raisons de droits de diffusion, les clips ne sont pas accessibles, du coup le J-Top se nomme J-Top speed run, ce qui ne rend pas l'émission inintéressante pour autant. Mieux, les animés diffusés sur la chaîne sont disponible en rattrapage pendant 1 semaine. Alors? Vous n'avez toujours pas craqué? Dernier point, ceci permet juste à la chaîne de vivre, ou plutôt de survivre, ce qui est inédit comme financement pour un média (là je dis ptet une connerie ^^). Voilà, je voulais juste rajouter cela à mon dossier. C'était bien hein? Merci de m'avoir lui et la bise à vous.

@+

Publié dans Les dossiers du Twinny

Commenter cet article