Pac-Man Championship edition DX +

Publié le par Twinsunnien

Pac-Man Championship edition DX +

Véritable icône vidéoludique, de par son côté fondateur mais aussi sa simplicité déconcertante, Pac-Man de Namco a traversé le temps, et lorsque il est décidé d'en sortir une version moderne sur les plateformes de jeux démat', les japonais n'ont pas fait les choses à moitié, autant mettre de la couleur, du flashy, et surtout, un rythme de folie. Une réinterprétation moderne (on peut aussi dire modernisation) d'un classique du jeux vidéo. Tout le monde connait et y a joué au moins une fois. Voyons ce que ça donne en mouvement avec le review de IGN (en anglais).

Review de IGN.

C'est bon? Vous êtes toujours là? J'avais oublié de préciser que ce n'était pas pour les épileptiques.

Vendu pour pas trop cher sur SEN et XBLA, ce jeu est un indispensable, vous devez l'avoir sur votre disque dur, déjà, il y a une quantité folle de mode de jeux, avec un temps limite, ou un objectif de points à atteindre le plus vite possible. Les labyrinthes peuvent être changé, soit de façon classique, soit façon brique danoise, ou plein d'autre possibilité.

Le gameplay, que faire de plus simple? À chaque intersection, vous devez choisir une direction dans laquelle la boule jaune partira, quand vous chopez une pastille, les fantômes deviennent comestibles pendant un temps limité, les fruits vous rapporte des points, tout comme les billes. Quand vous avez tout mangé, d'autres billes apparaissent, et ainsi de suite. Chaque action vous rapporte des points, permettant de faire péter les Hi-Score. Et c'est là le côté addictif du truc. On recherche sans cesse les combos avant d'engranger plus de points, toujours plus. Car ici, seul le score parle, pas de princesse à libérer, ni même de monde à sauver. Juste le plaisir de faire sauter la banque. Oui, se terme va bien avec le jeu, tant chaque action provoque un bruit qui dynamise votre partie, un peu comme dans un casino où tout est bruyant, clinquant, clignotant, tout pour vous maintenir é(mer)veillé.

Y'a du monde qui vous suit.

Y'a du monde qui vous suit.

Comme dit plus, rien de plus simple, même une personne non habituée à la manette prendra son pied, il lui faudra un peu de pratique avant de faire sauter la banque, mais on peut vite s'amuser avec trois fois rien. Le/la gros(se) joueur/se s'occupera d'aller toujours plus haut dans la hiérarchie mondiale, vos résultats étant comparable sur le net, une sorte d'auto-émulation entre joueurs.

En fait, je n'ai pas d'arguments pour vous convaincre, c'est un jeu à essayer absolument, un peu comme Les Sims, on lance une partie pour 10 minutes et 1 heure après on est toujours devant son écran car on a loupé de peu les 10 millions de points.

Les labyrinthes ont plusieurs mode de jeu.

Les labyrinthes ont plusieurs mode de jeu.

Et oui, je vais déjà conclure cette trop courte chronique pour un jeu méritant mieux, seulement on ressent quelque chose en y jouant, avec ses lumières, ses musiques, ses effets sonores, ses effets graphiques aussi, une euphorie absolument grisante qui fait que l'on ressort de ce jeu avec la banane, et une pêche incroyable. Archi jouable, accessible mais pointu, fluide, lisible, en mettant plein les yeux façon Michael Bay, comme je vous l'ai dit, vous vous devez de l'avoir, car si le concept date des années 80 et reste au final toujours aussi efficace, je suis contraint de reconnaître que le nouvel habillage, et surtout l'ajout d'effets (sonores ou graphiques) et le rythme font de ce vieux jeu un des jeux les plus modernes des plateformes de jeux démat', je me répète, mais il vous faut l'essayer, et comme vous aurez du mal à le lâcher, vous comprendrez mieux pourquoi les mots me manquent pour vous décrire cette folie que l'on ressent en y jouant.

À avoir et puis c'est tout, na. Et oui, des fois j'argumente tellement bien que je vous défie de trouver à y redire. Mmmmmh, ma dernière phrase est bizarre.

@+

Wééé, level completed!

Wééé, level completed!

Effet graphique dynamisant violemment le bip bip.

Effet graphique dynamisant violemment le bip bip.

Rond comme un ballon, jaune comme un citron.

Rond comme un ballon, jaune comme un citron.

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article