Tree of life - Yodelice

Publié le par Twinsunnien

Tree of life - Yodelice

Sorti en 2009, Tree of life est le premier album de Yodelice. Sous ce pseudo se cahce en fait Maxim Nucci, connu pour la bande originale de Alive, moins connu pour son album éponyme, il se fait un nom pour ses compositions sur l'album de son ex, Jenifer. Euh, l'album Lunatic de Jenifer pour être précis.

Donc Yodelice est un personnage créé par Maxim Nucci. À ce jour il a sorti 3 albums studio et 1 live. Bon, je n'ai pas connu le bonhomme pour ses précédentes participations à l'album de Jenifer ou aux premières parties de Vanessa Paradis. Non, tout juste je connaissais ces titres sans savoir de qui il s'agissait, les titres tels Sunday with a flu ou Free. C'est avec More than meet the eye, de son 2è album, que j'ai commencé à m'intéresser à cet artiste. Ce qui m'a amené à acheter Cardiod (pour More than meet the eye), mais aussi ce Tree of life. Mais bon, là je sens que je vous gave telle une oie de fin d'année, et passons donc à la dindinette. Euh, merde, j'ai fondu un plomb....

Alors, déjà, c'est tout en anglais, avec un putain d'accent nickel qu'on dirait pas un français, impressionnant. Hein? Moi non plus je cause pas bien le français? Peut être, mais la puissance des mots n'arrivent pas à exprimer à quel point sa voix, les compo, et euh, bah le tout quoi, sont sublimes.

Après ce paragraphe qui donne envie à Bernard Pivot de m'assassiner, passons à ce que vous DEVEZ connaître, Sunday with a flu, c'est obligé que vous ayez entendu ce titre une fois, sinon, bah séance de rattrapage.

Sunday with a flu. Vidéo de YodeliceVEVO.

Rythme sympa, gratte sèche présente, le tout avec sa somptueuse voix s'exprimant dans un anglais parfait, wéé, j'aime quoi. Nous sommes ici en présence d'un artiste fortement influencé par la musique pop folk, c'est d'ailleurs ce qu'il fait. Comment vous faire passer cet amour que j'ai pour Yodelice. Bordel spas facile, je sais pas moi. Non, je n'y arrive pas. J'aime et puis c'est tout. Oui ce n'est pas du son qui fera danser comme un drogué ayant pris de l'exta, mais putain, cette harmonie, ce parfait équilibre entre voix et instruments, vous l'avez bien entendu la basse dans Sunday with a flu hein? Sinon c'est que vous êtes sourds quoi. Allez je vous balance Free.

Free. Vidéo de YodeliceVEVO.

Je vais vous faire une confidence. Généralement, tout ce qui a un rapport avec l'Espagne, j'aime pas, oh, oki j'aime bien quelques titres en espagnols, j'aime bien Nadal et Alonso (non, je ne suis pas réducteur comme gars, enfin si, mais, oh puis merde). Mais la langue, leur culture, j'aime pas, ce serait presque limite raciste, quoique ces dernières années, je me suis calmé, mais je ne me l'explique pas, ça doit être un traumatisme de mon enfance ou pas. Enfin, tout ça pour dire qu'on sent une influence hispanique, dans sa gratte sèche, ses utilisations de cuivre par moment, et là, alors qu'il y a de grande chance que ça m'irrite, bah non, ça passe, j'aime, mieux, j'adore (Dior, oh putain la pub de merde que j'ai même pas été payé!).

Après cette petite confidence, pas méchante, je vous assure que je ne change pas de trottoir quand je vois un espagnol, juste que je n'aime pas leur culture et encore moins leur langue, mais vous verrez, notamment avec mes chroniques sur Breaking Bad, que je peut aimer malgré tout des chansons espagnoles ou des choses venant de ce pays (REC par exemple). Putain, mais de quoi je cause là, ma chronique est foutue maintenant, allez je conclue.

Un artiste français étonnant, utilisant de vrais instruments, chacun étant au même niveau, avec des mélodies harmonieuses, déstressantes, un pur bonheur que cet album, et le pire c'est que les suivants sont au même niveau voir meilleurs. Ne raté pas cet artiste à cause de ma pourriture de chronique, il vous faut le découvrir, en live, en achetant ses albums, en matant des vidéos sur le net, je sais pas, démerdez-vous, mais s'il vous plait, et je vous le demanderai rarement, NE LE PIRATEZ PAS, ce serait dommage. Précipitez vous sur cet album, un bijou.

@+

Publié dans Musique-Spectacle

Commenter cet article