Monument Valley

Publié le par Twinsunnien

Monument Valley.

Monument Valley.

Développé par le studio Ustwo, Monument Valley est un petit jeu iOs/Android (chronique avec la version google), jouant habilement sur les effets d'optiques. Assez cher il est vrai, comptez 3.5€ à 5€, merde, je ne sais plus, sans oublier l'add-on à 1.79€, j'ai pris ce jeu avant tout pour les photos que j'ai pu voir à travers le test de Sironimo pour le compte de Gamingway. Intrigué au début, je fût définitivement convaincu en constant que la rédac' chef de ce même site, positionnait ce jeu dans son top 5 des jeux de 2014. Toujours avide de nouveauté sur tablette, ainsi qu'à la recherche de petits jeux sympas à faire rapidement pour vous satisfaire, je me suis dit, tant pis, c'est un peu cher, mais je me le prend.

L'écran de sélection des niveaux.

L'écran de sélection des niveaux.

Bon, il faut un certain courage pour acheter le jeu, vu qu'il à tendance à se faire démonter la gueule en commentaire sur le google play, du moins quand je suis allé me le prendre.

Déjà il faut aimer cette esthétique à la fois épurée et recherchée, me faisant penser à Journey, c'est beau, pas de texture de malade, ni d'effets de lumières de dingue, et encore moins de bruitage de folie, non, c'est sobre, beau, propre, agréable, un peu comme Cubot donc, en un tout petit plus recherché au niveau des formes.

Déjà, on entre dans un niveau, et là il va falloir user de mécanisme tel pivoter le plateau de jeu, déplacer les ascenseurs, et même dirigé un totem que l'on jurerait vivant avec ses yeux, et auquel les développeurs ont réussi un truc que je n'aurai jamais cru possible, ils ont créé un sentiment d'empathie que le joueur a pour ce totem. Quand à la fin d'un niveau votre personnage part sur les flots, on voit le totem plonger pour vous rejoindre, et là j'ai eu peur de le voir disparaître, mais non, il flotte, pas de panique. C'est pour vous dire à quel point on plonge dans cette univers magique, et surtout ultra poétique. Futurs petits Rabelais ou Rousseau, voilà qui ravira votre passion pour la poésie.

Déjà au niveau de l'ambiance sonore, c'est parfait, petite musique accompagnant parfaitement vos actions, des bruitages nous confirmant que l'on a bien positionné cet ascenseur (il me semble, je ne suis pas si sûr de ça à vrai dire), et un gameplay parfait. Vous pouvez déplacer votre personnage en sélectionnant là où vous voulez qu'il aille. Peut-être quelques fois ai-je eu un peu de mal à glisser le totem, rien de méchant, ceci doit être dû à mes gros doigts gras ^^.

Univers sobre, couleurs agréables, un bon moment de détente.

Univers sobre, couleurs agréables, un bon moment de détente.

Le plus gros, et même le seul défaut du jeu, c'est son combo facilité/durée de vie faible, pas de grosse difficulté à prévoir, tout est clair, et même si certaines énigmes, notamment vers la fin, nécessitent un minimum de réflexion, pas besoin de chercher la réponse sur le net, vous progresserez (trop) facilement. Toujours avec ce côté magique, quand vous faites pivoter un cube et que ses faces, voir son intérieur change du tout au tout. Excellent quoi.

Nous dirigeons une entité, ou un personnage, d'aspect féminin, qui doit rejoindre la fin du niveau pour placer une forme géométrique cachée dans son chapeau pointu (turlututu) sur une sorte de piédestal. Vous passerez par différents niveaux, différentes couleurs, un passage à travers ce que j'appelle un cimetière avec ses dalles par milliers au fond d'un gouffre est particulièrement éprouvant, sans être effrayant pour autant, ceci reste mon interprétation, et chacun aura la sienne. VOus ne croiserai pas d'ennemis, tout juste des espèces de corbeaux qui parfois vous bloqueront le chemin, sans jamais vous tuer. La fin est tout comme son univers, féerique, belle et magique. Je vous laisse la découvrir, d'autant plus qu'elle arrive vite, entre 1 h et 1h30 de jeu, hors Forgotten shores, 7 puis 8 niveaux supplémentaires, bien sympa prolongeant le jeu de 45 bonnes minutes environ.

On pivote.

On pivote.

Donc oui le jeu est trop court, non il n'offre pas d'action, ni même de risque de mourir, pourtant il vous transporte dans un univers magique, empreint de poésie, rappelant méchamment Journey, mais avec la mécanique de jeu d'un ilo milo, ceci est un bon casse tête qui ne vous cassera pas la tête. De là à dire qu'il vaut les presque 7€, oui je pense, tant pis, vous n'irez pas bouffer votre Big mac ou que sais-je, mais au moins, vous passerez environ 2h de détente, avec une aventure sobre, simple, mais belle et vous changeant des habituels jeux sur tablette. Un pépite à avoir je pense.

@+

Les ascenseurs.Les ascenseurs.

Les ascenseurs.

Paradoxal non?

Paradoxal non?

Le niveau est fini.

Le niveau est fini.

Devant le piédestal, avec la forme qui sort du chapeau.Devant le piédestal, avec la forme qui sort du chapeau.Devant le piédestal, avec la forme qui sort du chapeau.

Devant le piédestal, avec la forme qui sort du chapeau.

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article