American Idiot : Green Day

Publié le par Twinsunnien

American Idiot.

American Idiot.

Alors que le International supervideos en DVD avait débuté les chroniques musicales, depuis plus rien concernant Green day, bizarre, j'ai tous leurs disques pourtant. Peut être leur musique est-elle tellement honteuse à écouter que je n'ose vous en parler? Non. Ou alors ai-je peur de passer pour un rebelle à 2 balles? Non. Je n'y ai juste pas penser de suite. Donc je vous parle enfin d'un album studio, et spécifiquement de celui m'ayant fait découvrir le groupe. Oui, je suis un gros beauf qui comme la plupart des français moyens a découvert ce groupe avec American idiot. Personne n'est parfait. Voyons d'abord American idiot, le clip je veux dire.

American idiot, vidéo de Green Day.

Sortie en 2004 cet album est en fait un gigantesque opéra rock, une histoire nous causant de Jesus of Suburbia, on suit donc JS.

Mmmoui, je ne me suis pas ultra penché sur les paroles, et wikipédia l'explique mieux que moi, le fait est que les titres péchus et les balades s'enchaînent de façon excellente, l'atypique Jesus of Suburbia, titre de plus de 9 minutes est ultra plaisant, d'ailleurs c'est ma chanson favorite, j'aime ses changements de rythmes, sa structure atypique donc, mais vous avez 9 minutes? Matez donc le clip ^^.

Jesus of Suburbia, vidéo de Green Day.

On retrouve évidemment les singles Holiday et surtout les sublimes balades Wake me up when september ends et Boulevard of broken dreams, ce dernier pouvant presque s'apparenter avec le Je marche seul de Jean-Jacques Goldman, et je rigole à peine, car les paroles, si on a un peu d'imagination comme moi, se ressemblent. Là vous me prenez pour un taré, mmmh, pas faux, sauf que moi je suis en liberté ^^.

St Jimmy et son rythme endiablé, aaaaaaaaah, j'adore, ça pulse, ça donne envie de se sortir les doigts du derrière! Quel énergie dans ce titre, on sent bien le passé punk du groupe, là c'est une sonorité rock ultra sympa, me rappelant les grandes heures d'Avril Lavigne avec son Under my skin moins violent mais tout aussi sympa à l'écoute.

En fait je ne trouve pas de titres faible sur cet album, bien varié au niveau des différents rythme, l'histoire est prenante et souvent on se surprend à l'écouter à l'affilée, euh, je sais pas si je l'ai bien écrit, mais bon, ce n'est pas comme si le français était ma langue maternelle.... merde.

Comme vous le voyez, et j'ai envi de dire comme d'habitude, j'ai du mal à exprimer mes sentiments sur cet album, j'adore, je surkiffe, mais n'arrive pas à vous le retransmettre, résultat d'un sublime album (parmi mes favoris) je vous sors une chronique faiblarde. Un clip? Très certainement.

Boulevard of broken dreams, vidéo de Green Day.

Quand les mots ne peuvent m'aider, je vous balance des vidéos. Si vous n'aimez pas les clips, c'est que cet album n'est pas fait pour vous, trop violent? Mmmoui, ce n'est pas du heavy metal ou du hardcore quand même, les sons de guitares électriques m'ont toujours plus, bon, vous savez que je ne suis pas mélomane, mais les mélodies me plaisent, Billy Joe chante bien je trouve, j'apprécie sa voix, ça bouge bien, tout en jouant sur l'émotion, Wake me up... (non, pas before you go go go, bordel, George Mickael est partout!) en est un parfait exemple, un peu comme le Bohemian Rahpsody de Queen, permutant parties piano avec solo de guitare bien péchu. J'aime bien dire péchu, mais je crois que ça s'écrit pêchu, oui, le correcteur d'orthographe me dit que ça s'écrit bien pêchu, logique, ça vient de pêche, pas la pêche au large ou à la mouche, le fruit quoi, merde suivez un peu bordel!

Tiens, je causais de titre atypique les 9 minutes de Jesus of..., et voilà qu'en fin d'album, piste 12 pour être précis, arrive Homecoming, même topo, 9 minutes de changement de rythme, une piste ultra plaisante, à la fois émouvante et pouvant vous faire remuer le popotin, bien que les paroles soient loin d'être joviales, passons, nous sommes français, donc des quiches en anglais, donc on pige pas hein? ^^.

On regardez Wake me up... mais pas la version de Wham hein? (putain, j'ai sorti 2 fois la même vanne!).

Wake me up when september ends, vidéo de Green Day.

C'est toujours délicat pour moi de vous parler d'album que je surkiffe, surtout que celui-ci, au même titre que Under my skin d'Avril Lavigne ou Barenaked de Jennifer Love Hewitt sans oublier Guero de Beck (bonjour l'éclectisme) il fait parti de mes albums préférés de tous les temps. Un indispensable les enfants, alors vous regardez bien les clips, et si ça vous plait, demain vous achetez cette petite merveille d'opéra rock, ça vous fera du bien dans vos oreilles, croyez-moi! IN-DIS-PEN-SA-BLE.

@+

Si vous avez encore 9 minutes, regardez donc Homecoming en live ;-)

Homecoming, vidéo de Green Day HDTV.

Publié dans Musique-Spectacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article