Captain Toad : Treasure tracker

Publié le par Twinsunnien

Captain Toad : Treasure tracker sur WiiU.

Captain Toad : Treasure tracker sur WiiU.

Alors que le trop trognon meugnon champignon qui n'aime pas les gnons aimait bien frustrer Mario dans la premier Super Mario Bros "Sorry Mario but our princess is in another castle", que dans le Super Mario Bros 2 (ou Super Mario Bros USA en terre nippone) on pouvait le diriger. Le personnage de Toad, ou les multiples Toad, ouais, comme les Yoshi y'en a plein de plein de couleurs, y'a même des vieux Toad, bon bref, le champignon est un personnage sans être clairement identifié, comme Yoshi quoi, je m'explique, il n'existe pas 2 Luigi ou 2 Mario, oui, il y a Mini Mario, Dark Mario etc, mais il reste unique. Or qui peut me dire que le Toad de SMB2 est le même que celui de Super Mario Kart? Vous avez 3 heures. Ce fût donc une surprise de voir ce personnage avoir droit aux highlights, il aura son jeu à lui, avec un Toad clairement identifié, Captain Toad est son nom, il aime les étoiles, et coure après, comme un chat qui joue avec un laser, si vous voyez de quoi je parle. Passant du coup de niveau casse tête bonus de Super Mario 3D World, a jeu à part entière. On trouve ce jeu entre 30 et 50€, c'est selon. Perso je l'ai trouvé à 40€, tout content. Mais bon, trailer.

Trailer en anglais, vidéo de Nintendo.

Le principe est simple, vous avez un niveau, quasiment visible entièrement sur votre télé, on peut faire pivoter le plateau, tout en déplaçant le bolet, qui est équipé d'un petit sac à dos, d'une lampe frontale, de quoi partir faire les aventures. Ah, oui, le scénar', alors que Captain cherche les trésors, il trouve avec sa meuf, Toadette, aux jolies couettes roses, une étoile dorée. Pas de bol, un sale piaf veut aussi cette étoile, et l'autre abrutie Toadette reste accrochée à l'étoile (qui a dit vénale?), et BIM, le piaf se barre avec l'étoile et Toadette. N'écoutant que son courage, la petite mycose part à l'aventure pour sauver l'étoile, ou Toadette, ce n'est pas clairement défini ^^.

Donc le côté tactile de la mablette permet de faire pivoter de façon instinctive le plateau, un peu à la ilo milo ou Monument Valley, il est à noter, que l'on peut pivoter de façon tactile ou bien en bougeant la mablette, perso cette dernière façon j'aime pas, et parfois ça bougeait à l'écran m'emmerdant bien, parce que comme une grosse tanche je bougeais la mablette. On peut zoomer via X je crois, là Toad crève l'écran, mais bonjour pour voir les pièges, du coup on reste surtout en vue éloignée.

Plus de 70 niveaux sont disponibles, à débloquer au fur et à mesure, ils sont dispatchés sur 4 livres, le livre 1, le 2, le 3 et le... non, pas 4, le bonus, vous ne suivez pas ou quoi! 18 niveaux pour le premier, 18 pour le deuxième, 28 pour le troisième, le bonus je ne sais pas, oui, j'ai fini l'histoire principale, mais pas les niveaux bonus. Il est marrant de voir qu'à la fin du premier livre, on voit les crédits et on croit presque avoir fini le jeu ^^, assez déroutant, en fait on enchaîne vite sur le livre 2 et, oh surprise, la boulette Toadette est le personnage principal de ce livre, le dernier livre passant d'un perso à l'autre. Dans le livre 2 c'est cet abrutis de Captain qui s'accroche au piaf avec l'étoile. Et là, j'ai eu peur, j'ai cru que Nintendo allait ressortir les niveaux du livre 1 en augmentant un poil la difficulté. Heureusement il n'en ait rien. Pire, le début du livre est vraiment compliqué. J'y ai perdu mes premières vies. Le déroulement ressemble au premier livre, mais avec 18 nouveaux niveaux. Il en va de même pour le livre 3.

Wooh le zoli livre.

Wooh le zoli livre.

Donc votre lampe vous permettra de vous défendre contre les fantômes et les monstres de boue, mais vous fera repérer par les Maskoss, difficile quand il faut se la jouer Solid Snake, heureusement elle peut s'éteindre à volonté, tout comme elle peut s'utiliser à volonté aussi. Mieux, elle vous révélera des pièces cachées, voir des champignons d'or. Autre particularité, Captaine et Captainette ne peuvent pas sauter, pas à la Mario je veux dire, ils peuvent chuter d'un rebord sur un ennemi pour l'abattre, mais c'est tout. On retrouvera les cerises permettant de se dédoubler, nous offrant des niveaux sympa, cette option permet mettre de se retrouver avec 4 voir 5 champignons. Chaud pour se déplacer. Il y a aussi les navets, que l'on peut jeter sur les méchants afin de les anéantir. Et aussi le marteau qui pète tout, avec la musique qui va bien. Il vous faut aussi savoir que l'on peut se faire toucher 1 fois, auquel cas on se transforme en mini Toad ou mini Toadette, dans ce cas, si ils deviennent cannibales, ils retrouvent leurs aspect normal. Oui, car ces champignons sont cannibales, ils mangent des champi rouge pour (re)grandir ou vert pour gagner une vie.

Un des premiers plateau.

Un des premiers plateau.

Parfois des niveaux bonus arrivent et permettent de faire la plein de vie, en prenant plein de pièces. Mention spéciale aux niveaux bonus où l'on chevauche le dragon, jouissif, on se croirait Gojira pendant un instant!

Venons en au but, l'étoile en or qui vous nargue souvent, est votre objectif principal. L'attraper vous fera finir le niveau. Il vous faudra aussi choper les 3 diamants dans chaque niveau, ils vous permettront déjà de débloquer les niveaux de l'aventure principale, mais aussi de débloquer des niveaux bonus. D'ailleurs le jeu possède un défaut à ce niveau, dès que vous choper un diamant, et tant que vous ne sortez pas du niveau, le jeu considère le diamant comme acquis, pas le peine de vous casser la tête à chercher à nouveau de l'attraper, vous pouvez tracer à l'étoile. Ceci est un des défauts de ce jeu, l'absence totale de challenge. On avance, on avance, et on bloque rarement. Et oui, le défaut principal de ce jeu est son extrême facilité, qui du coup nous offre une durée de vie très faible. J'ai mis 5 heures à finir l'aventure principale et environ la moitié des niveaux bonus, bon, ok je pourrai replonger dedans pour le finir à fond, mais pourquoi faire?

Tourner autour du plateau permet de découvrir des choses secrètes.

Tourner autour du plateau permet de découvrir des choses secrètes.

Bon, allez, j'arrête de vous en parler, je vous résume. Un personnage rarement en tête d'affiche, mignon, dans un univers coloré, rigolo et hyper facile à prendre en main (tourner les manivelles sans décrocher le regard de l'écran vous ferra croire que vous êtes un dieu), de très beaux graphismes, une aventure sympa, avec des niveaux variés, un coup on escalade une montagne, après on affronte un dragon, puis on fait du jeu de navets façon FPS en se déplaçant en chariot sur rail, un rail shooter ouais, mais avec le gamepad ou mablette, ça le fait. De bonnes idées, un jeu jouable, mignon, rigolo, facile, un jeu pour enfants quoi, c'est là son défaut, trop facile il ne retiendra pas votre attention plus qu'un après midi, mais ne vous laissera pas non plus un souvenir impérissable. Je pense que Nintendo aurait dû conserver l'idée du Captain Toad en niveau bonus d'un autre jeu, de là à lui offrir un jeu complet, c'était peut être trop ambitieux.

@+

Ah non, pas tout à fait, ce jeu est le premier jeu WiiU que je termine, autant vous dire que c'est Champomy et cidre à la maison!

On peut bouger comme on veut le plateau.

On peut bouger comme on veut le plateau.

BIM, 3 diamants et objectif secondaire accomplis, joli tampon!

BIM, 3 diamants et objectif secondaire accomplis, joli tampon!

Un plateau.

Un plateau.

L'étoile est si haute!

L'étoile est si haute!

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article