Dr House saison 1

Publié le par Twinsunnien

Dr House saison 1

Voilà il y a déjà plus de 10 ans, apparaissait sur la chaîne Fox un personnage atypique, le docteur Grégory House est un médecin ayant un immense talent, il s'occupe du service de diagnostique de l'hôpital Princeton Plainsboro, un des rares hôpitaux à être dirigé par une femme, le Dr Lisa Cuddy.
Donc, la série fut créée par David Shore, qui voulut certainement mettre un grand coup de pied aux séries vantants la perfection de ses docteurs, je pense à Urgences en premier lieu. Et oui, nous sommes en 2004 quand apparaît la série, Urgences est encore diffusée et cartonne.

Le casting est juste excellent, Hugh Laurie interprétant de façon exceptionnel ce personnage acariâtre, Lisa Edelstein lui donnant la réplique de façon toute aussi convaincante. Dans cette saison 1, on découvre aussi les médecins sous les ordres de House, Allison "Jennifer Morisson" Cameron, Eric "Omar Epps" Foreman et Robert "Jesse Spencer" Chase. Sans oublier l'unique ami de ce doc un peu spécial, James "Robert Sean-Leonard" Wilson.

Bon, une petite bande annonce, en VO sans sous titres, désolé, mais bon, on regarde quand même.

Bande annonce saison 1, vidéo de YACCBS.

Déjà, je n'ai pas commencé par la saison 1, je crois que c'était un soir que je ne savais pas quoi glander, j'ai mis TF1 (oui, des fois je fais des conneries), et là je tombe sur un épisode avec un enfant autiste, sur cette équipe réellement surprenante, et surtout sur ce Doc jamais vu auparavant. Bref j'ai aimé de suite. Ce qui est bizarre, vu que ma mère m'en avait déjà parlé de cette série, mais n'aimant pas trop tous ce qui se rapporte à l'hôpital, je n'ai pas poussé le truc jusqu'à regarder un épisode. Avant ce soir de glandouille. Je crois que c'est un épisode de la saison 3. Voilà comment j'ai découvert la série.

Alors oui, tout est basé sur le caractère asocial du docteur Grégory House, mais le reste des personnages est très sympa à suivre, mais ce qui troue le plus le c... euh, ce qui troue quoi, ce sont les rôles secondaires, ces patients d'une semaine, on y voit des tête connue, issue de 24 heures chrono notamment, avec la femme de Jack Bauer dans la saison 1 et aussi sa collègue de boulot dans la même saison. Ces seconds rôles sont étonnamment attachants. Que dire de ce sénateur noir qui veut se présenter aux élections présidentielles (2004 les enfants, Barack Obama n'arrivera qu'en 2008!), que dire aussi de ces religieuses, de cette petite fille obèse, ah, mais non, n'en dévoilons pas trop voyons!

Petit exemple, une épidémie envahit l'hôpital, elle ne touche que des bébés, et de façon horrible, l'équipe arrive à 2 diagnostiques différents, concordants, dès lors pour éviter un massacre (un paquet de bébés sont touchés), il sera décidé de traitant différemment les 2 premiers bébés touchés, ainsi l'équipe sait quelle maladie traiter. Seulement ceci veut dire que l'on sacrifie un des bébés, un choix difficile, prit sans hésiter par le Dr House. Voilà, et ceci n'est qu'un exemple parmi d'autres.

Beaucoup de sujet sont traités, l'homosexualité, les maladies (logique!), la cruauté des enfants, avec l'obésité infantile, même involontaire (la maladie de la jeune fille provoque cette obésité), le sujet le plus important et l'idée de rendre les soins rentables, avec l'arrivée vers les 2/3 de la saison, de Vogler, un millionnaire arrivant à la tête du conseil d'administration à coup de millions, il aura une vision d'entreprise pour un hôpital, ce qui est la vison opposée de House, qui, même si se tient loin de ses patients, les malmènes parfois, viole la loi (en envoyant son équipe "cambrioler" les domiciles des patients), son objectif est de leurs sauver la vie, il a un côté humain. Le cas Vogler sera vite réglé, un peu trop je trouve, mais il est vrai que le personnage était détestable, donc c'est sans regrets.

À noter pour vous lecteurs gamers (ou gameurs?), la présence des consoles GBA SP (avec un jeu Metroid), la PSP, ainsi que la DS tank. House est un joueur, et en plus il regarde une sorte de soap bien mielleux ce passant dans le milieu hospitalier.

Ah, je vous ai pas dit? Il est drogué à la Vicodin, lui permettant de tenir la douleur qu'il a à sa jambe, dont nous apprendrons l'origine dans l'avant dernier épisode "Le cours magistral", un épisode qui troue de toute part. On se croirait au golf avec tous ces trous. Pardon. La construction de cet épisode, sa réalisation, son histoire, ceci nous donne un des épisode de série les plus aboutie je pense.

Aller, dernier point, House se méfie de tout le monde, "Everybody's lying", c'est pour cela qu'il pousse son équipe à entrer par effraction chez ses patients, pour être sur qu'ils n'aient pas le temps de faire planquer des trucs, toujours dans le but de sauver des vies.

Je ne vous parlerai pas encore du lien entre House et Holmes, ce sera pour les saisons à venir, sachez juste que le lien est puissant et flagrant.

Une série à découvrir, qui malgré ses 10 piges passées reste agréable à voir, au début je la regardais en VF, pas mauvaise du tout, mais je reconnais que la VO a une autre gueule. Par contre les termes médicaux, ouch, c'est lourd, et peu perdre parfois, rien de gênant.

À voir.

@+

Publié dans Série TV - Animé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article