Le Trône de Fer : L'intégrale 2

Publié le par Twinsunnien

Le Trône de Fer : L'intégrale 2

Donc, nous voilà enfin à la chronique de cette intégrale 2 du Trône de fer de G.R.R. Martin. Il y a quelque temps déjà nous avions vu la première intégrale, posant les bases d'un univers heroic-fantasy, avec plusieurs "maisons" ou "clans" s'affrontant à travers de vrai combat ou à travers de la politique, incluant les coups bas. Nous avions vu que l'auteur n'hésitait pas à tuer ses personnages principaux, je ne spoilerai point, mais si vous connaissez le premier livre ou la série, vous voyez de qui je cause.

Ayant pour petit nom "A clash of Kings", cette intégrale réunie 3 romans, et venir à bout des 950 pages n'est pas aussi facile que j'aurai aimé. Seulement, une fois de plus, l'auteur a tellement bien posé son univers, avec des personnages très nombreux, attachant ou détestable, très nombreux ne signifiant pas, paradoxalement trop nombreux. Bon, en lisant bien sur wikipédia, je m'aperçois qu'en fait les 3 romans sont spécifiques à la France, la boulette quoi.

On retrouve donc les Lannister contre les Stark, mais pas que, vu que tout le monde s'estime légitime du fameux Trône de fer. Renly et Stannis s'organisent pépère, pour atomiser Joffrey, le tout sans bombe et surtout sans s'unir l'un à l'autre, ce qui va en perdre un des deux (je spoil mais bon...).

Donc, nous suivons toujours tout ce monde, avec Arya, Sansa, Robb, Bran et Catelyn Stark, chaque chapitre nous contant l'histoire d'un point de vue d'un personnage, on voit aussi Cersei, Tyrion, Daenerys et Jon. J'oublie aussi Theon qui surprendra pas mal de monde je pense.

Mais bon, je ne vais pas trop spoiler, donc j'en viens au fait. Oui, ce livre est une bombasse, nettement moins chiant à lire que la première intégrale (qui parfois employée des termes nécessitant l'usage d'un dico, et encore, sans être sûr de piger le truc), là, sans être simple, la traduction me paraît moins rebuttante, le récit est très très brillamment bien écrit, avec un rythme de folie. Et surtout, l'action se déroulant sur plusieurs front, avec des personnages différents, fait que l'on ne s'ennuie jamais. D'autant plus que les personnages sont assimilés et on ne confond plus la maison du Cerf avec celle du Loup ^^.

Il me semble que ce livre nous montre moins de politique mais plus d'action, notamment le siège de Port-réal, particulièrement marquant. Il se passe des trucs aussi à Winterfell, et l'aventure de Jon Snow est ultra intéressante, car se déroulant dans un univers inconnu et assez effrayant. Jon Snow reste d'ailleurs mon perso préféré, même si Tyrion est toujours aussi sympa à suivre, lui aussi aura son heure de gloire, en étant surprenant.

Le seul gros défaut de ce livre, c'est clairement l'impression de ne pas avancer en terme de quantité de pages, cette sensation qu'il se passe plein de trucs, mais quand on lit 1 heure, on constate n'avoir avancer que d'à peine 30 ou 40 pages, frustrant quand on voit le pavé, voir même décourageant quand on le débute. Mais l'histoire est tellement bien contée, rythmée et agréable à suivre, que les plus courageux d'entre vous prendront un plaisir fou à le lire. Les plus flemmards iront voir la série TV, bien conçue aussi, mais n'allant pas aussi loin dans la psychologie des personnages. C'est pour cela que je lis le livre avant de voir la série. Je plains ceux qui feront cet exercice dans l'autre sens, personnellement, je n'aurai pas le courage de le faire dans ce sens.

Oui, bon, vous l'avez compris, si vous avez accroché au premier tome, ce tome 2 devient plus sympa à lire, on connait les personnages et la trad est plus accessible, donc voilà un livre à avoir, et même mieux, à lire. Par contre si vous n'êtes pas un lecteur rapide, comme moi, prévoyez 2 ou 3 mois de lecture assidue pour en voir le bout. Un indispensable.

@+

Publié dans Livre - BD - Manga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article