Formula 1

Publié le par Twinsunnien

Formula One PlayStation.

Formula One PlayStation.

1995, une autre époque, la Formule 1 fait partie de l'élite du sport automobile, les moteurs sont de puissant V10, faisant un bruit pas permis, loin de ce que nous connaissons aujourd'hui avec *pouff de rire* des moteurs hybrides, désolé, mais c'est tellement drôle, si en plus je vous raconte que ces moteurs sont turbo compressés, là, c'est très très drôle, et puis, pour le fun, on rajoute le fait que la fiabilité est de mise, obligatoire dans le cahier des charges. Oki, donc nous avons maintenant des Prius avec turbo silencieuse. Où est l'élite là dedans? Désormais la F1 s'inspire de l'endurance, ok, tout va bien. Bon, je ne vais pas analyser la dégradation de la F1, d'autant plus que maintenant, enfin, plus depuis quelques années, il faut payer pour la voir à la télé (ou avoir une chaîne autrichienne ^^). Donc, en gros on plonge dans la F1 des années 90, la F1 que je suivais petit le dimanche après midi, la F1 des débuts de Michael Schumacher, des Jean Alesi et autres Gerhard Berger.

Jusqu'alors, votre serviteur faisait ses armes sur le pas si mauvais F1 Pole Position sur Super Nintendo, oui, aujourd'hui le jeu est difficile à jouer, mais bon, il y avait la licence officielle et bon, je me prenais pour un mini Nigel Mansell, c'était classe. En 1996 sort chez nous, sur la révolutionnaire PlayStation de Sony, un jeu développé par Bizarre creations, un jeu avec le licence, mais aussi l'habillage des grand prix de formule un, tous les pilotes, toutes les écuries sont là, euh, mais de l'année 1995. Oui bon, on ne pas tout avoir non plus. Poussant le vice de proposer tous les pilotes, même ceux n'ayant assisté qu'à quelques GP, on se retrouve ainsi avec 3 pilotes pour certaines écuries. L'avantage de faire un jeu quand la saison est finie. Voyons donc une petite vidéo, de 2 tours sur le célèbre Spa Francorchamps en Belgique.

Vidéo de Formula One video games.

Oui, si on compare à un F1 de Codemasters, on pleure, oui, au niveau des bruitages, on dirait un aspirateur ou une tondeuse à gazon, au choix, mais quelles sensations, sur consoles un tel degré de réalisme était bluffant, j'irai même jusqu'à chercher la merde en disant que même sur PC, les jeux de F1 marquant sortaient la même années 1996, F1 Racing Simulation, et Grand Prix 2 qui lui est sorti un an plus tôt, ces 2 jeux n'ayant soit pas la licence (le jeu d'Ubi), soit une licence dépassée (GP de 1994), bon, oki, pour GP il existait des mods pour jouer avec la saison 1995 voir 1996, mais n'étant pas trop bidouille, bah le jeu console était parfait pour moi.

Plusieurs vues disponibles, une sensation de vitesse spectaculaire, des roues lisses et rondes, oui, en 1996 elles avaient l'air rondes, excusez-moi de le dire, une habillage comme à la télé. Il n'en fallait pas plus pour offrir un excellent jeu. Alors si en plus on rajoute un gameplay efficace, une auto répondant au doigt et à l'œil, on frôle la perfection. Le défaut est au niveau sonore, des bruitages rigolos, et des commentaires à chier. Pourtant avec l'équipe qui officiait sur TF1, l'effort est louable, mais raté.

Sélection de son pilote et différentes vues (4 en tout).Sélection de son pilote et différentes vues (4 en tout).
Sélection de son pilote et différentes vues (4 en tout).Sélection de son pilote et différentes vues (4 en tout).

Sélection de son pilote et différentes vues (4 en tout).

Ah, oui, me voilà coincé, quoi rajouter sur un épisode fondateur des jeux de courses, on a un mode arcade, un mode simulation, et on peut faire une saison complète sur tous les circuits de la saison 1995. On peut aussi régler sa tuture, dont la vitesse de pointe sera modifiée. Les trajectoires possèdent leurs importances pour être le plus efficace possible, et je ne me souviens pas si il y l'effet d'aspiration, mais il me semble que c'est le cas. On reconnaît bien les différentes écuries, et bien que l'IA ne soit pas ultra maligne, nous avons un vrai challenge, d'autant qu'on peut choisir différentes stratégies niveau arrêts aux stands. Bref, la formule un comme si vous y étiez.

Système de points différents d'aujourd'hui.Système de points différents d'aujourd'hui.
Système de points différents d'aujourd'hui.Système de points différents d'aujourd'hui.

Système de points différents d'aujourd'hui.

Mmmmh, on va déjà conclure, non pas pour vous dire de l'acheter, ni d'y jouer, les graphismes ayant méchamment mal vieilli, la première Play est une mamie, et ça se sent, juste une chronique pour vous causez d'un jeu qui m'aura marqué à l'époque, ayant attisé encore plus ma passion (aujourd'hui disparue) pour ce sport mécanique qu'est la F1, offrant de très bonne s sensations, seule l'absence d'un mode 2 joueurs en écran splitté fait défaut, ça et l'aspect sonore du titre, mais bon, pour une première, ce fût une réussite, j'ai adoré y jouer, mais aujourd'hui je préfère soit la version PS3, dernière née des jeu Formula one, ou les versions modernes, avec les règlements hilarants de la FIA, de Codemasters.

@+

Habillage façon télé impressionnant, on s'y croit.Habillage façon télé impressionnant, on s'y croit.
Habillage façon télé impressionnant, on s'y croit.Habillage façon télé impressionnant, on s'y croit.

Habillage façon télé impressionnant, on s'y croit.

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article

Inod ratedRjoker 24/04/2015 20:50

Hill Suzuki... un jdm graveleux s'est glissé dans cette image.