Garfield tomes 31 à 40

Publié le par Twinsunnien

Garfield tomes 31 à 40 avec un bel effet de soleil.

Garfield tomes 31 à 40 avec un bel effet de soleil.

Le chat le plus flemmard de la BD revient, euh, bon disons que je continue mon survolage des Garfield, oki, survolage n'existe pas, pas grave, on va donc voir les tomes 31 à 40, marquant le 25è anniversaire du chat orange. Toujours avec Jim Davis au commande, je vous rappelle que Garfield nous conte avec humour des gags, merde, j'ai dit humour et gag, un peu lourd, bon, donc à travers des, petites histoires de 3 cases. Parfois nous avons droit à des gags d'une demi page, voir carrément d'une page entière. S'écoulant entre 1997 et 2002, et vous devinerez donc que le félin étant né en 2003, je me suis quelque peu avancé sur le quart de siècle de l'amateur de lasagne, le prochain livre traitant de Garfield, sera l'édition spéciale 25 ans d'ailleurs, ouais, des fois je suis fou et j'annonce des trucs.

Donc, pour une fois, je vais légèrement approfondir la chronique, cette bande dessinée est blindée de personnages aussi loufoques qu'attachants. Nous avons Garfield évidemment. Paresseux, gourmand, voir goinfre, il adore les lasagnes, se moquer de son maître Jon, mais aussi martyriser Odie, le chien de Jon. Il aime aussi regarder la télévision, et a toujours une analyse réaliste sur la pauvreté du programme qu'il regarde. Il aime bien aussi se pendre aux moustiquaires. Par contre il déteste les araignées, et se plait à les écraser de différentes manières. Pour un chat, il copine avec les souris, plus par flemme de les pourchasser qu'autre chose.

Ensuite, voyons donc Jon, le maître de Garfield, célibataire endurci, il arrive pourtant à avoir des rencards assez fréquemment. Sa spécificité est que pour lui s'habiller classe, bah c'est mettre des costumes colorés, que même un clown aurait honte de porter. Il aime tellement son chat qu'il est capable de l'emmener avec lui au restaurant lors d'un de ses rendez vous galant. Il se désespère du fait que son chat ne chasse pas les souris, et se fait régulièrement voler son repas par son félin. Il essaie désespérément de sortir avec Liz, la vétérinaire, et trouve sans cesse des raisons pour aller la voir.

Liz, la vétérinaire, se retrouve parfois, on ne sais comment, à sortir avec Jon, chaque fois elle le regrette. J'insiste là dessus car plus tard dans la BD un acte odieux va se produire, je vous spoilerai en temps voulu.

Odie, le chien de Jon, aime courir après sa queue, baver, et, euh, voilà. Il incarne la stupidité du chien ultra fidèle face à l'indépendance du chat, parfois il lui arrive de se venger de Garfield, mais ça arrive rarement.

Nermal, le petit chaton tout mignon, n'est là que pour rappeler à Garfield qu'il est moche, vieux et obèse, une sorte de perfection que notre héros orange adore maltraiter aussi.

Armelle, la chatte de gouttière, amie, voir petite amie de Garfield parfois, apporte la touche féminine, et surtout ultra indépendante, alors que le personnage principal n'est pas aussi indépendant, je répète trop indépendant, c'est presque chiant.

Dans cette série de tome, il est à noter que le tome 37 est exclusivement consacré aux gags du dimanche, donc des gags d'une page, souvent moins rythmés, ils sont pourtant drôle, et avoir un album de temps en temps, entièrement consacré à eux n'est pas si mal du tout.

Donc une fois de plus, tout est question de, mince, j'ignore comment tourner ma phrase, question de sensibilité, personnellement j'ai décidé de faire la collection Garfield depuis 12-13 ans, car j'avais des souvenir de BD lues dans ma jeunesse, très drôles. Je m'aperçois que près de 20 ans plus tard, ça reste aussi efficace, bien que pouvant lasser (ne pas enchaîner plusieurs tomes à la suite), vu que certains gags reviennent indéniablement. Une fois de plus on constate que l'on peut lire de différentes manières cette œuvre, les enfants aimeront le côté visuel de certains gags (Garfield poussant Odie du rebord de la table), et les adultes analyseront les petits défauts dont chacun de nous est euh, victime, euh, ce n'est pas le mot, mais en gros on peut se reconnaître en Garfield, mais aussi en Jon. Donc j'aime bien, je continue la collection, malgré le drame à suivre, dans la série des tomes 50, mais nous verrons ça plus tard. À lire au moins une fois, à la bibliothèque par exemple ^^.

@+

Garfield tome 31.

Garfield tome 31.

Garfield tome 32.

Garfield tome 32.

Garfield tome 33.

Garfield tome 33.

Garfield tome 34.

Garfield tome 34.

Garfield tome 35.

Garfield tome 35.

Garfield tome 36.

Garfield tome 36.

Garfield tome 37.

Garfield tome 37.

Garfield tome 38.

Garfield tome 38.

Garfield tome 39.

Garfield tome 39.

Garfield tome 40.

Garfield tome 40.

Publié dans Livre - BD - Manga

Commenter cet article