Mentalist saison 2

Publié le par Twinsunnien

Mentalist saison 2 en DVD.

Mentalist saison 2 en DVD.

Nous retrouvons Patrick Jane, consultant au CiBiAye, bidule californien d'investissement, ou un truc dans le genre, si vous avez suivi l'article précédent sur la première saison, vous savez de quoi il en retourne. Casting identique donc, ce qui veut dire, oh le spoil, qu'aucun personnages principaux ne décèdent malencontreusement dans la première saison, mmmh, ni dans la saison 2 d'ailleurs. BIM double spoil dans vos tronches, et me voilà devant un public qui m'invective. Oui, je voulais sortir le verbe décéder, malencontreusement et invectiver aussi, un petit plaisir qui égaye ma journée. Passons, on se mate la bande annonce, tout en vous mettant bien dans la tête que j'ai regardé cette saison en version originale sous titrée, en russe donc ^^.

Trailer, vidéo de Imed Zenaf.

Cette saison marque surtout par des épisodes assez étonnant nous permettant d'en découvrir un peu plus sur les personnages principaux, on découvrira que Teresa Lisbon (Robin Tunney) a eu un père alcoolique dans un épisode drôlement bien mené, dont la fin surprend malgré tout, le pétage de plomb de la chef est impressionnant ^^.

On verra aussi Rigsby et Van Pelt consumer leur idylle naissante de la saison 1, ce qui leurs vaudra des soucis plus tard dans la saison, avec un supérieur notamment. Il y a cet épisode où le terrorisme frappe directement dans les locaux du C.B.I., alors que Jane franchissait des limites auprès de la nouvelle équipe en charge du dossier de Red John (assassin de sa famille), cette équipe se retrouve attaquée. Assez choquant pour une série policière familiale, cet épisode marque, déjà parce que c'est inattendu, mais aussi par le discours du chef, touchant, mais dont une petite chose m'a titillé, quand il dit que les agents du CBI n'ont pas de fonds et roulent dans des épaves, mmmmh, y'a qu'à voir les caisses de l'équipe de Lisbon, des gros 4x4 ou grosse berline, mmmmh, bien sûr.

Euh, sinon, Jane résout toujours les enquêtes en franchissant les limites, en poussant les témoins voir victimes dans leurs derniers retranchement, tout ça pour déterminer la vérité. Il se prendra un pain de sa chef pour ça d'ailleurs ^^.

Mais mon perso préféré reste Kimble Cho, toujours aussi taciturne, une enquête nous révlera sa vie privée, avec de ses anciennes connaissances, ce mec n'exprime rien, quand il est triste, quand il est content. Au moment de trinquer, il ne boira pas le verre d'alcool, mais une gorgée d'eau, c'est dire son professionnalisme.

Diffusée de 2009 à 2010, cette saison comporte 23 épisodes, plus ou moins marquant, mais c'est l'aspect détaché, voir nonchalant de Jane qui est plaisant, Simon Baker l'interprète d'une excellente manière, en étant à la fois charmant, mais aussi déterminé quand il s'agit de Red John, dont le face à face final est terrifiant. Enfin, face à face est un bien grand mot, mais je vous laisse découvrir ça par vous même.

Alors que CSI (Les Experts) peut lasser, que NCIS repose entièrement sur le charisme de ses personnages atypiques, que, que, que, je trouve pas d'autres séries policières ultra marquante encore d'actu, y'a le truc sur les serial killer, mais j'ai paumé le nom, et surtout je ne regarde pas, quoique vous me direz que je ne regarde pas CSI, et que j'ai arrêté NCIS depuis quelques années déjà, mais passons. Cette série est une des rare série policière que je fais en DVD, avec Life (2 saisons) et Lie to me (3 saisons), ne considérant pas Dr House comme une série policière, mais qui pourtant possède la même déroulement. Mentalist (The Mentalist en VF, yahoo) est peu conventionnelle, cette série fait pour le moment les beaux jours de TF1, et si on est en droit de ne pas aimé la programmation de la "Une", il faut reconnaître qu'entre Dr House et The Mentalist, elle m'aurai fait découvrir deux bonnes séries, pas parfaites mais bien divertissantes, et surtout surprenante sur un tel média que TF1 en prime time, les français n'ont pas si mauvais goûts finalement. Les sérievores n'aimeront pas forcément, la recherche du passé des personnages est là pour plaire à tous, y'a pas de sexe ou de gore, et pourtant j'aime bien. La façon de résoudre les enquêtes est assez proche de Lie to me (que j'adore, chronique à venir), il n'y a qu'à voir Patrick, ou Patoche, se sortir d'une situation aussi délicate que l'emprisonnement, avec ce brin d'humour et de charme qui plaira à la ménagère de moins de 50 ans.

Une saison 2 approfondissant les personnages, avec des passages plutôt surprenant, un épisode charnière (l'attentat) et un final plutôt bien fichu, une série qui mérite que l'on s'y attendre, étonnante sans pour autant révolutionner les séries policières, les personnages sont attachants, et ça aide vachement. Ouais, je ne sais plus quoi dire, si, juste que si vous cherchez une bonne série policière, il existe certes The Shield ou que sais-je, NCIS, mais The Mentalist mérite votre attention, mais ça, il me semble vous l'avoir déjà dit.

@+

Publié dans Série TV - Animé

Commenter cet article