Professeur Layton et le masque des miracles

Publié le par Twinsunnien

Professeur Layton et le masque des miracles 3DS.

Professeur Layton et le masque des miracles 3DS.

En juillet 2013, de voir plein de gens faire mumuse sur les réseaux sociaux avec Animal Crossing m'a donné l'envie de me prendre une Nintendo 3DS XL (parce que je suis un petit vieux), la fameuse console portable du géant de Kyoto, enfin bon, portable, c'est vite dit, mais je ne suis pas là pour juger, peut être en ferai-je un article. Donc je me prend la "petite" console, avec le jeu susmentionné, et en même temps je débute une belle collection de jeux que j'estime pas trop dégueu. Professeur Layton (Hewitt) et le masque des miracles. N'ayant jamais tripatouillé un jeu estampillé Layton, je découvre donc la série avec cet épisode.

Donc on trouve Hershel Layton, Luke et bidule, pardon, j'ai perdu le nom de la fille, qui se rendent à Dorémont suite à un courrier (oui, une lettre, vous savez, le truc bizarre utilisé dans l'ancien temps avant les e-mails) de son amie d'enfance Marissa (elle j'ai pas paumé son nom). Nos héros vont découvrir une ville prospère (comme le pain d'épice) alors qu'elle est au beau milieu d'un désert. Y'a une histoire avec les Aslantes, Akavalon (pas sûr de l'orthographe), mais bon, là n'est pas le soucis. Y'a un méchant pas gentil qui fait des blagues pas drôles à Dorémont, et cet abruti met en péril le bon fonctionnement de la ville en effrayant les porte-monnaies sur pattes touristes. Il fait des tours de magie, mais pas à la Garcimore (sisi, vous le connaissez, "cha marche pas"), non, lui, le maître du masque, il fait des trucs bien flippant, comme marcher dans l'air, pétrifier des gens et autre joyeuseté.

Bon, donc le prof va enquêter, certainement retrouvé des connaissances, mais comme je ne connais pas la série, bah j'ai découvert le Speedy Gonzales de la police, Grosky, y'a aussi le poilu qui cause bizalement, j'ai pas son nom, désolé, ma mémoire est sélective.

Le principe d'un Layton, c'est de balayer (devant ta porte) l'écran pour trouver des trésors cachés, des pièces S.O.S. (qui vous sauveront souvent les miches), parler aux gens ou même trouver des énigmes (souvent obtenues en causant aux people). Donc perso, je n'ai trouvé que 128 énigmes sur 135 de l'aventure principale, j'en ai réussi 127. Donc on a un jeu à énigmes avec un scénario, des séquences animées et doublées en VF (loin, mais très loin d'être dégueu, en gros cette VF est excellente), avec parfois des explications et la résolutions de certains mystères.

Donc les énigmes, tantôt hyper chaudes à trouver, tantôt trop faciles, la difficulté est plutôt mal gérée je trouve, on se retrouve à se triturer les méninges, et l'énigme suivante on la trouve en 2 secondes. Sans compter que certaines solutions sont débiles, mais débiles, oki, on me dira "il faut faire preuve de logique", mais putain, fallait le voir et le savoir que le fait que cette pierre soit légèrement fendue permettrait de résoudre l'énigme en 1 coup! Parfois rageant, en général mon impression fût sympathique, je suis loin d'être Einstein, pourtant j'ai évolué facilement, sans vraiment buter (merci les pièces S.O.S. au passage). D'ailleurs les pièces qui sauvent votre âme vous permettent de débloquer des indices, vous pouvez en utiliser 4, et le problème est que le premier indice vous sera inutile, mais vous êtes obligé de le débloquer pour sortir le 2è indice. Bref, les énigmes peuvent parfois énerver, mais pour un jeu dont le gameplay est en partie basé sur elles, ça reste sympa, l'écran tactile de la 3DS étant parfait pour ça. Ah, niveau 3D j'ignore ce que ça donne, raison officielle ça bouffe de la batterie, raison officieuse, ça me fait loucher et me pète un peu les neunœils ^^.

Sinon on circule bien dans Dorémont, de point en point, et on se fait vite au balayage de chaque tableau pour obtenir des bonus. Merde, j'ai oublié de vous dire, si vous résolvez les énigmes du premier coup, vous gagnez plein de Picarats, qui permettront de débloquer des énigmes en new game + (si j'ose dire), une pression supplémentaire que les plus hardcore d'entre vous apprécieront. En général je suis arrivé à résoudre les énigmes du premier coup, dans 70% des cas je dirai ^^.

Il existe aussi des mini jeux, avec un casse tête robotique, un dressage de lapinou tout meugnon rappelant Nintendogs et aussi la composition d'une vitrine. Bref des à côtés bien sympa, et pas si facile que ça. Sans compter sur le fait que l'on à un journal de bord, et que l'on peut voir des scénettes concernant d'autres personnages.

D'ailleurs, il est à noter que l'on va plonger dans le passé d'Hershel pour découvrir et mieux comprendre son lien avec Marissa et surtout Randall. Son ami d'enfance, disparu trop tôt, qui a donnée au Professeur Layton l'envie de résoudre des énigmes. Dans ces flashback, on assistera à une partie bien sympa, dans les ruines, où l'on se déplace différemment de d'habitude, et les énigmes sont bien sympas elles aussi (elles font parties des 135 de l'histoire).

J'ai fini ce jeu en 17h30, avec un épilogue long, mais long, et une fin très décevante, car introduisant un autre épisode. Seulement je vous le dit, je ne compte pas replonger dans l'histoire d'un Layton de sitôt. Les anglais disent du golf que c'est une balade gâchée par une petite balle, et bien Layton, c'est une belle histoire, bien contée, gâchée par des énigmes. J'y vais fort en chocolat (comme Nestlé), mais certaines énigmes sont vraiment casse noix, surtout que l'on ne pige pas toujours comment on est arrivé à la résoudre, frustrant, surtout que certaines d'entre elles sont, je pense, infaisable, j'y suis allé au pif sur certaines, et quand j'ai essayé de pigé le truc, j'ai cru que le jeu se foutait de ma tronche. Oki, ça arrive rarement (encore heureux, sinon je n'aurai jamais fini le jeu), mais sur le coup, ça dégoûte, ça frustre. Si en plus on rajoute une partie scénar qui devient ultra facile à deviner dès le début (oui, le maître du masque je savais qui c'était au bout de 2 heures de jeu), j'avoue que les quelques revirement de situation à la fin sont surprenant pourtant, sauf que j'ai pas pigé qui était ce personnage qui se fait découvrir à la fin, mmmmh, j'vous spoil son nom? Descole. Je pige pas d'où il sort, qui il est et comment il a pu... enfin bon, les fans de la série m'insulteront, mais c'est chiant et une fois de plus frustrant de sentir que l'on passe à côté d'une révélation de ouf sans arriver à la piger.

Flashback et énigme.Flashback et énigme.
Flashback et énigme.
Flashback et énigme.Flashback et énigme.

Flashback et énigme.

J'avais oublié de vous mettre des photos.

C'est joli, très bien doublé, intriguant, plonger dans le passé du professeur est bien sympa pour apprendre à la connaître, seulement certaines énigmes sont violentes à résoudre, sans oublier la fin qui est mi-figue mi-raison, sympa, très (trop?) longue, le jeu se termine sur, pas un Cliffangher (Sly t'es où?) mais ce n'est pas une fin fermée, on voit que nos héros vont devoir continuer, et se mesurer à un grand méchant pas gentil. Les fans adoreront je pense, moi ça a fini de me faire penser que non, je ne reprendrai pas un Layton de sitôt, pas que le jeu soit mauvais, mais je ne recherche pas ce genre d'expérience vidéoludique, par exemple A Link between world que j'ai fini en 14-14h30, soit 3 de moins que Layton, m'a beaucoup plus amusé et marqué que ce jeu. J'avoue que c'est un bon jeu, mais comme pour les Ace Attorney, ce n'est pas mon truc, dommage car le boulot de Level5 et de la team qui localise en France est exceptionnel, belle expérience mais à ne pas renouveler pour moi. Je ne regrette pas mon achat, il me fallait essayer, mais de là à l'adopter....

@+

Marissa, énigme, écran titre et petit résumé avant chaque reprise de partie.Marissa, énigme, écran titre et petit résumé avant chaque reprise de partie.Marissa, énigme, écran titre et petit résumé avant chaque reprise de partie.
Marissa, énigme, écran titre et petit résumé avant chaque reprise de partie.Marissa, énigme, écran titre et petit résumé avant chaque reprise de partie.

Marissa, énigme, écran titre et petit résumé avant chaque reprise de partie.

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article

Inod ratedRjoker 24/04/2015 21:11

à la cour des miracles,à la cour des miraaaaaaaaaaaaacles