Dr House saison 3

Publié le par Twinsunnien

Dr House saison 3 en DVD.

Dr House saison 3 en DVD.

Nous voilà donc avec la saison 3 à chroniquer, une saison pas charnière (ce sera pour la 4), mais marquant la fin de la série dans son rythme qu'on lui connaissait, c'est aussi pour moi une saison spéciale, vu que le premier épisode que j'ai vu de cette série est au début de cette saison.

Après un cliffangher de merde, on retrouve House qui ne souffre plus de sa jambe, on le voit courir, faire des blagues pas spécialement drôle à Cameron "maintenant je peux vous éviter comme ça" dit il en se mettant à courir dans les couloirs de l'hôpital.

Forcément, scénaristiquement, ça va pas, putain, House tout content qui courre comme un lapin, ce n'est pas House, et donc très très vite, on désamorce l'angoisse du téléspectateur en refaisant souffrir cet anti-héros par excellence. Très vite il retrouve ses sarcasmes et sa personnalité qu'on lui connait. 2 épisodes, ça aura duré 2 épisodes. Les scénaristes n'ont pas eu les couilles d'aller plus loin, de peur de perdre l'auditoire.

D'ailleurs l'épisode 2, par son titre, par ses apparitions hallucinantes du jeune patient, bah cette épisode est obligatoirement un clin d'œil appuyé ou hommage à X-Files. Marrant et surtout très surprenant de voir des hommes gris dans un show qui fut diffusé en prime time sur TF1 ^^.

Oui, cette série est une série médicale, et alors que Urgence, Chicago Hope ou Grey's anatomy cartonnent ou cartonnaient, bah j'aimais pas, je n'ai jamais aimé j'avoue. Les histoires de fesses entre 2 scènes où tout le monde court avec des cas des fois spectaculaire, parfois avec du sang. Non, bof quoi. Mais là, on à affaire à un savant mélange entre Les Experts/Sherlock Holmes, en milieu médicale, chaque cas est une énigme à résoudre. Si en plus on prend en compte le fait que House est vraiment le anti-héros par excellence, drogué, souffrant, seul, n'ayant pour unique ami que Wilson l'oncologue. Il prend tous ses patients pour des menteurs (everybody's lying), et n'hésite jamais à les pousser afin d'obtenir ce qu'il veut. Le parallèle avec Sherlock Holmes est flagrant d'ailleurs, être supérieurement intelligent, drogué, il aime résoudre des énigmes, mais surtout il a besoin d'autres personnes pour stimuler son esprit (Holmes possède Watson, House son équipe), et quelques autres points commun. Bon, c'est beau d'avoir un personnage hors du commun, mais si il est mal interpréter, laisse tomber quoi. Oui mais là Hugh Laurie est hyper balèze, juste parfait quoi.

Bon, je cause vaguement des pourquoi j'aime bien, mais venons en à l'épisode 4, le premier épisode que j'ai vu de cette série, où l'on suit un jeune autiste, et l'on voit tout l'état d'esprit du doc, n'hésitant pas à bousculer les parents, voir même à prendre son patient comme un adulte normal. D'ailleurs l'une des scène finale est exceptionnelle, durant laquelle le jeune autiste fait un gros cadeau à House, sa PSP. Et il est question de pas mal de jeux vidéo dans cette série, on le voit jouer à la GBA SP, la PSP, plus tard à la XBOX 360.... bon, c'est un détail, mais il est toujours intéressant de voir que le jeux vidéo n'est pas toujours un mal.

Après tout ça, nous aurons droit à un petit arc narratif, durant lequel le doc sera opposé à un flic tenace, qui s'est fait humilier, le dénouement sera particulièrement décevant, alors qu'il y avait une montée dans la folie du flic, allant jusqu'à faire clore les de tous les alliés de House. Cet arc est pourri, il est incroyable de voir qu'un flic est capable de saccager un appartement, de stalker un citoyen normal. Totalement incroyable, le dénouement intervient en plus assez vite, et ça fait pschit, tout ça pour ça? Ah bravo, on revient vite à la série classique.

Entretemps l'équipe a du soigner un homme obèse, mais genre giga obèse quoi, qui nous offre une leçon sur la façon de vivre de chacun. Parfois on tombe sur des patients qui nous font poser des questions, sur la vie, la mort, comment aurait-on réagi ainsi? Mais je divague.

Je reste toujours impressionné par les interprètes, tels qu'ils soient, aussi bien les premiers rôles, que les patients que l'on voit à chaque épisode. En VO c'est encore plus flagrant. La VF n'est pas mauvaise, mon premier visionnage de cette série fût en VF, mais la VO apporte un plus, je ne serai dire quoi. Bon, les termes médicaux restent imbitable, on panne rien du tout, mais parfois, on arrive à deviner quand le foie d'un patient à lâcher, que quand le patient s'étouffe, ça peut être du à un choc anaphylactique (merci google ^^), manière intelligente de dire réaction allergique.... bref on se prend pour un mini docteur, tout en étant une grosse brêle ^^.

Cette saison me paraît aller plus loin dans le gore. Je m'explique, on voit plus d'opération, avec des organes bien apparent, digne d'un film de Romero. Quand il va sortir un intestin complet pour le palper, ça fait bizarre, pas vomir, mais pas loin. Le coup du ver solitaire, oh putain, là par contre ça file la gerbe, et encore notre héros trouve le moyen d'être dégoûté de la petite taille du ver "8 mètres? Le record du monde est de 18."

Vers la fin nous verrons un épisode très drôle et cassant la routine. L'épisode de l'avion, dans lequel House se retrouve avec sa boss Cuddy, et un cas apparaît (ok c'est cliché, mais ça change du cocon hospitalier), pour stimuler son savoir, House s'invente 3 membres d'équipe en leurs disant comment réagir, afin d'avoir malgré tout Cameron, Foremant et Chase près de lui. Très drôle si on aime la série, cet épisode amorce surtout le gros changement à venir. Dès le cas suivant, Foreman va commencé à ressembler à son boss, chose qui le dégoûte. Tout part en vrille à partir de là, avec des "je démissionne", "je te vire", et bla bla bla. Avec le recul la fin de saison est un peu ridicule, mais quand on est dans le show, ça annonce un gros changement, ou pas. En effet, en regardant cette saison 3, on ignore complètement comment la série peut être relancée. Et pourtant, je spoil un peu, ça sera renouvelé avec brio. Nous verrons ça lors de la chronique sur la saison 4, qui spoilera méchamment cette saison 3, donc vous savez quoi faire.

Oui, ça peut paraître lassant vu de l'extérieur, pourtant on s'attache très vite à ces personnages, et les énigmes, bien que parfois incompréhensibles, restent passionnantes. Les interprètes au taquet, une intrigue de milieu de saison bien merdique (Tritter), mais une fin qui apporte un futur vent nouveau, nous avons là la dernière saison avec le train train quotidien (qui reviendra en saison 5). Le cliffangher de cette fin de saison pue moins du cul que les saisons précédentes. Donc, si vous avez aimé les 2 premières saison, vous adorerez celle là, les autres pourront accrocher sur une saison plus gore et allant plus loin que les premières. Je pense que cette série reste à voir.

@+

Publié dans Série TV - Animé

Commenter cet article