Week-end touristique à la capitale 26 Avril 2015 2/2

Publié le par Twinsunnien

L'Arc de Triomphe, j'aime bien l'idée du drapeau pour se rappeler du pays dans lequel on est.

L'Arc de Triomphe, j'aime bien l'idée du drapeau pour se rappeler du pays dans lequel on est.

Day 2

Promis, celui ci sera plus court d'article, mais peut être tout aussi chiant à lire. Donc dodo, pis réveil tôt, très tôt, mais normal, je pionce pas dans un endroit connu, donc j'ai du mal à m'adapter. Première étape, toilette du matin, ensuite on range le bordel dans le sac, on prend un mini ptit déj', enfin je prends, chuis con de dire "on" ^^, et donc, vite fait, planning du jour, Pigalle, Montmartre, les Champs Elysées, le palais de l'Elysée, et retour à la gare de Lyon pour le retour.

Ah les p'tites femmes de...

Je rends les clés et me rend compte qu'en fait, c'est un excellent hôtel, pas cher et bien situé, une première bonne expérience de l'hôtellerie. Bon, ça ne plaira pas à tous ces petites chambres, le bruit, mais moi ça m'a convenu à la perfection. Première étape, le métro, direction Pigalle et sa réputation sulfureuse, si possible voir le Moulin Rouge. Y'a pas grand monde dans le métro un dimanche vers 7h du mat', mais un peu quand même.Donc je suis arrivé place Pigalle, et déjà je vois des sex shop (fermés ne vous excitez pas), les enseignes me font déliré, mais très vite je sens une ambiance bizarre, voir malsaine. Ce n'est pas ultra propre, il y 'a des gens bizarres, bref, c'est pas sécur'. D'où l'absence de photos. OK, j'ai appareil photo pourri qui a quelques années, mais dedans il y avait la photo de The Shapers avec moi, seul souvenir de mon premier concert (j'ai pas osé prendre de photos avant le concert, trouvant ça débile), donc non, on ne me volera pas mon APN! Je finis avec le Moulin Rouge, mais voyant des gens bizarre pile là où je voulais prendre la photo, j'en vois peu et donc pas de photo. Et là, d'un coup, je me dis, "putain, les fans des Buono! sont venus ici? Sans déconner?" Purée ça détonne, de voir des fans d'idols dans ce coin un peu bizarre j'avoue, ça devait être drôle à voir. Bon, non, je n'ai pas vu de prostituées, et personne n'est venue m'agresser, mais comment dire, peut être est ce mon cerveau endormit, ou ce que je m'imaginais de cette avenue, je n'ai pas trop aimer quoi. En fait c'est plutôt que comme un bon gros bouseux de campagnard, je m'attendais à être tranquille aussi tôt le dimanche matin, mais non.

Grimpette

Après, direction Montmartre et le Sacrée Cœur avec comme intention de prendre le ptit déj en terrasse comme un gros touriste. Merde, je suis pas perdu, mais prend une direction Nord-Est qui m'emmène je ne sais pas où. Heureusement je me base sur un bon instinct, crois un mec ultra bizarre avec une bouteille d'eau vide "vous n'auriez pas de la monnaie siouplé, j'ai ma Twingo qui est en panne d'essence", oh putain on me l'avait jamais faites celle là. Passons. Ouch, ça grimpe, la vache, ça tire sur les jambes. Il y a plein de gens maigre qui courent, ils sont fous! Arrivée en haut, effectivement la vue est sublime. Bon, j'étais déjà venu il y a quelques années, mais là, au petit matin, c'est chouette j'avoue.

Belle vue avec un APN de merde. Le Sacrée Cœur.Belle vue avec un APN de merde. Le Sacrée Cœur.
Belle vue avec un APN de merde. Le Sacrée Cœur.

Belle vue avec un APN de merde. Le Sacrée Cœur.

Aux Champs Élysées palapalapaaaa *air connu*

Retour dans le métro, oh, y'a pas mal de monde là, d'accord. Sortie Arc de triomphe, bim, d'entrée bibi il tombe dessus, il y a déjà des touristes qui causent pas français, je prends quelques photos, trouve le gros drapeau français un poil too much, mais bon, au moins nous savons que nous sommes bien en France, parce qu'avec tous ces touristes qui parlent pas français, j'ai eu un doute ^^. Putain, c'est raciste ce que je dis ou pas? Désolé, c'est dit sans aucune arrières pensées racistes, je vous l'assure, moi même étant un touriste causant pas trop bien le français, je ne me permettrai pas.

Donc je descends les Champs Élysées, je cherche vache veau et cochon, mais non, on a beau être sur des champs, y'a pas d'animaux, sauf quelques singes dont je fais parti. J'étais là aussi déjà venu 1 fois, je vois le fantôme de Virgin Megastore (qui était ouvert en 1998 ^^), et cherche un endroit où prendre un petit déj', oh purée, en face il y a le Fouquet's, c'est là que j'ai remonté cette avenue en voiture lors de mon seul passage parisien avec ma voiture il y a quelques années, souvenir. Bon, j'arrive presque en bas, rien de bien folichon, je traverse, et remonte de l'autre côté, en remontant je constate sous un autre angle le Store Peugeot, dont j'ai vu une photo sur Facebook du groupe SCANDAL, je l'avais vu en descendant, mais je ne comprenais pas l'angle de la photo, là, en remontant de l'autre côté, je vois mieux la rue et l'angle, et me promet de vérifier ça en redescendant (allez, si, c'est bon, on va dire que vous arrivez à suivre ^^). Remontée inutile, à part des gens qui jouent avec de l'eau, ou qui nettoient le trottoir je ne me suis pas rendu bien compte sur le coup (je plaisante of course), ça contraste violemment avec l'ambiance bizarre de Pigalle. Là c'est propre, nickel. Je vois pas mal de boutique de luxe, une boutique Disney, et euh, je me rappelle plus trop du reste. Je retraverse pour à nouveau partir sud-est. Devant une Brioche Dorée, la chaîne de restau hein, pas une boulang', allez, p'tit déj', pas le classique croissant café, non, moi c'est Thé Vert à la menthe, Jus d'orange immense, et Pain aux raisins.

Arc de triomphe et Champs Elysées.Arc de triomphe et Champs Elysées.
Arc de triomphe et Champs Elysées.Arc de triomphe et Champs Elysées.

Arc de triomphe et Champs Elysées.

Perverse attitude

Le ventre rempli, direction le sud et donc l'élysée. Oh, mais avant tout, moment con, fanboy de merde, inutile à souhait, petit passage devant le Store Peugeot, en prenant le p'tit déj' j'ai retrouvé ladite photo, et BIM, je suis sur de mon coup, alors tant pis, je vais faire ma merde, mais moi aussi je vais poser sur ce poteau ^^.

Repérage, et perversion ultime, débile...Repérage, et perversion ultime, débile...
Repérage, et perversion ultime, débile...

Repérage, et perversion ultime, débile...

Bon, on avance?

Soyez heureux, là il va y avoir plus de photos que de texte, en effet, je continue sud est, et donc voit le Grand Palais, et le Petit Palais aussi, des trucs assez incroyables, blindés de détails ces monuments sont tout aussi imposant et impressionnant que la tour Eiffel et Notre Dame de Paris.

Les Petit et Grand Palais.Les Petit et Grand Palais.
Les Petit et Grand Palais.Les Petit et Grand Palais.

Les Petit et Grand Palais.

Meuh, c'est quoi donc que ce monument au fond, sans savoir où je me rends, je m'aperçois qu'en fait il s'agit de l'hôtel des Invalides, tout aussi impressionnant, avec ses canons sympathiques ^^.

Canon comme hôtel. Oh purée c'est nul, excusez-moi.Canon comme hôtel. Oh purée c'est nul, excusez-moi.
Canon comme hôtel. Oh purée c'est nul, excusez-moi.
Canon comme hôtel. Oh purée c'est nul, excusez-moi.Canon comme hôtel. Oh purée c'est nul, excusez-moi.

Canon comme hôtel. Oh purée c'est nul, excusez-moi.

Entre les palais et la place des invalides, j'ai traversé le pont Alexandre III,

Tour Eiffel vue du pont Alex III, le Grand Palais de la place des Invalides, Selfies de mes doigts, pylones gardiens du pont.Tour Eiffel vue du pont Alex III, le Grand Palais de la place des Invalides, Selfies de mes doigts, pylones gardiens du pont.
Tour Eiffel vue du pont Alex III, le Grand Palais de la place des Invalides, Selfies de mes doigts, pylones gardiens du pont.
Tour Eiffel vue du pont Alex III, le Grand Palais de la place des Invalides, Selfies de mes doigts, pylones gardiens du pont.Tour Eiffel vue du pont Alex III, le Grand Palais de la place des Invalides, Selfies de mes doigts, pylones gardiens du pont.

Tour Eiffel vue du pont Alex III, le Grand Palais de la place des Invalides, Selfies de mes doigts, pylones gardiens du pont.

Je viens voir François H.

Je suis à peu près sur la direction de l'élysée, donc je veux bien voir à quo ça ressemble, vu que je n'ai jamais vu. Ah merde, le plan vigipirate renforcé empêche tout accès à la rue donnant sur l'entrée de l'élysée, tant pis, par contre, la place Beauvau, du ministère de l'intérieur, on la voit bien et c'est grave à côté quoi! Bon, y'a des policiers partout donc pas de photos, je sais pas, la honte peut être ^^.

Bon, après avoir emprunté une déviation, je tombe sur la place de la Concorde, avec l'Obélisque. C'est immense et impressionnant, puis j'atterris dans un grand jardin avec des œuvres d'arts, ah, le jardin des tuileries, ok, je ne savais pas que c'était ici. C'est sympa j'avoue, en continuant sud est, je tombe sur une grande infrastructure, oh putain, le Louvre. Moi qui croyais l'avoir loupé et étais déçu de ne pas l'avoir vu je suis bien content. Il est à noter que le superbe truc rouge sur les photos est la boutique souvenir, ça ne fait pas du tout , mais pas du tout tâche dans cet infrastructure magnifique. Un truc rouge ne choque pas. Non. Putain que c'est laid!

La place de la Concorde et le Louvre.La place de la Concorde et le Louvre.La place de la Concorde et le Louvre.
La place de la Concorde et le Louvre.La place de la Concorde et le Louvre.
La place de la Concorde et le Louvre.La place de la Concorde et le Louvre.La place de la Concorde et le Louvre.

La place de la Concorde et le Louvre.

Un café et on rentre

En continuant mon trajet, je tombe sur le quartier de Châtelet les Halles, l'endroit immense, et je me mets en quête d'un Starbucks Café, ouais, je connais, j'en entends parler, mais j'ai jamais goûté. Tombe bien, mon téléphone me guide pas trop mal pour le coup (pour repérer les boutiques et les stations de métro, j'avoue avoir utilisé mon téléphone, le reste fût à l'instinct). Bon, presque 4€ pour un capuccino, ok. L'ambiance est feutrée, surprenante, en fait on paye plus ce côté salon qu'autre chose. J'en profite pour aller pisser, oui, il est assez délicat de pisser à Paris, et après tout, j'ai payé 4€ hein? Bon, j'avoue que ce n'est pas tip top, je n'ai pas voulu essayer un Macchiato à la noisette (chuis pô un écureuil!), mais le Capuccino n'est pas aussi bon que ça, en plus je n'arrive pas à boire avec leur couvercle là, j'ai du le virer d'entrée, et pourquoi vous écrivez mon nom? Je vais balancer le gobelet après, c'est complétement con.

Vos papiers siouplé

Je trouve la station de métro, après une petite galère j'avoue, et donc, station Châtelet les Halles, ou le bordel organisé, la cathédrale des stations de métro, tu te paume vite, très vite, heureusement je la connais un tout petit peu, donc sans paniquer, je suis les panneaux indicatifs, me refusant de prendre la ligne 1 du métro, trop mauvaise réputation, je veux prendre le RER A. J'emprunte le super tapis roulant, et après validation du ticket, hop, 2 policiers me demandent de m'arrêter et si j'ai de la drogue ou des couteaux sur moi. Genre. Si c'est la cas je vais dire oui direct. Bon, mon premier contrôle policier de ma vie. Il faut dire qu'un homme seul avec un sac, plan vigipirate tout ça, je devais y passer. Pas de soucis, j'ouvre mon sac, après l'avoir décadenassé, "il a carrément un cadenas" me sort un des policiers, moi "bah oui, je viens de la campagne", oh putain, je me tape la honte, bravo. Contrôle d'identité, et exposition du bordel de mon sac, qui je pense, fait rire intérieurement les policiers. Ah lalala, c'était au final drôle, et je me suis dit après que c'était bien que les policiers ne contrôlent pas que des jeunes ou des gens, euh, comment ne pas être racistes, typés on va dire. C'est une bonne chose. Ou alors il ne savait pas quoi glander.

Bon, j'arrive sans encombre, sans m'être jamais fait contrôler mon titre de transport dans le métro ou RER. Gare de Lyon, je me prends un sandwich vite fait, et BIM, retour.

Retour sans encombres, la fatigue débarque, j'arrive à terminer Marche ou crève, et me fais un parallèle avec mon mal de pieds, bon, je n'en suis pas mort, mais j'ai vu des militaires avec des mitrailleuses aussi, bref, mon cerveau fatigué fait ce rapprochement. À Lyon j'ai fait un tour hors de la gare, il y faisait bon, à St Etienne, j'ai fait un peu de marche à pieds, encore oui, histoire de se dégourdir les jambes, et donc retour au Puy tranquille, sans aucun retard de train (pour le retour) et surtout, sur 5 trains différents pris, j'ai été contrôlé qu'une seule fois, lors du dernier trajet.

It's time to sum up

Comme quoi en un week end, on peut en faire des choses, flâner, aller à un concert, et se taper près de 9 h de trajet. Je ne regrette rien, tout fut parfait, une excellente première expérience, voir The Shapers et SCANDAL fut exceptionnel, et j'ai encore du mal à m'en remettre. Concernant Paris, on a beau dire, ça reste une très belle ville, ultra touristique, même si certain coin sont assez craignos, même si la pauvreté avec des SDF, et des mendiants est ultra présente, ce système de transport en commun souvent critiqué, mais terriblement pratique quand on fait le touriste, bref, une très bonne impression, de plus j'ai pu voir ce que je voulais voir, assez succinctement je sais, mais pour moi ça me convient. Sans pour autant trop dépenser, ce fut agréable, et moi qui sort rarement du diptyque Lozère-Haute Loire, ça fait plaisir de sortir de sa campagne. Je ne ferai pas ça tous les week end, j'ai encore mal aux pieds 3 jours après, mais j'ai eu un temps pas magnifique, mais agréable, ce qui aide, à refaire, maintenant que je sais que j'ai le courage de le faire, peut être pour un retour de 1000say ou Asian Kung-Fu Generation, voir World Order.

Après ce concert, et avec le recul nécessaire, je peux désormais dire que SCANDAL est clairement mon groupe/artiste japonais préféré, alors que j'ai toujours aimé Asian Kung-Fu Generation et que KIKKAWA You fait une entrée (récente) fracassante dans mon top, non, là les 4 filles sont passées du statut de groupe que j'adore que je suis, à groupe incontournable, j'ai une audition différente de Hello World dorénavant, je crois que je deviens encore plus un fanboy, je vais peut être même me mettre à aimer les chansons que j'aimais moins. De plus les fans du groupe, ou du moins ceux qui ont assisté au concert, sont des personnes plutôt calmes, un peu trop typé "réaction comme public japonais", mais j'avais peur de voir des cris stridents, des bousculades, des gens se la péter en japonais, mais finalement, non, je me suis presque senti dans mon élément. Après un truc m'a surpris à chaud, c'est de voir les CDs Hello World partir comme des petits pains, sur le coup je me suis dit "vous allez à un concert sans connaître le dernier album du groupe?", j'ai trouvé ça un peu con, puis, plus tard, je me suis rappelé que c'est un groupe japonais, que les CDs (malgré la récente sortie européenne de Hello World) ne sont pas forcément facile à trouver, et peuvent même nécessiter un budget conséquent que les fans n'ont pas forcément. Oui, des fois j'ai des pensées débiles je sais, je suis français avant tout quoi.

Dernier petit mot pour la grosse claque découverte de ce concert, The Shapers, un groupe m'étant totalement inconnu, qui envoie un bon gros son comme je les aime, là je me dit que j'ai tant de groupe à découvrir, et l'envie de découvrir d'autre groupe "underground" d'une telle qualité me prend. Il y a tant à découvrir. Surtout qu'étant grand fan de Skit the use et Shaka Ponks (les groupes français les plus connus dans mon salon), ils n'ont rien à envier à ces 2 groupes plus radiophonique peut être, en tout cas pour moi The Shapers est du niveau musical de Skip the use et Shaka Ponk Ceci m'a rappelé le manga/animé Beck, oui, je me suis senti comme Koyuki, à découvrir ce qu'est un vrai live et du vrai son, bluffant.

Remerciements

Petite section, je vais pas remonter trop long, mais à bien y regarder, je remercie Nolife de m'avoir fait découvrir SCANDAL, oui, indirectement, sans cette chaîne, je n'aurai jamais été assez fan du groupe pour faire ce que je viens de faire.

SCANDAL, pour ce concert génial, mais aussi la découverte The Shapers.

The Shapers, pour m'avoir brillament fait découvrir ce qu'était un concert. Et aussi pour leur patience et leur gentillesse.

Dernier merci, à Inod, avec qui j'ai converser tout le week end via les messages privés de Facebook, qui m'a accompagné même si il n'était pas là, qui m'a donné le courage d'y aller, à travers son interview de The Shapers, et le fait qu'il se démenait pour me faire rencotnrer des gens allant à ce concert, tu m'as permis de dédramatisé cet instant, du coup je n'ai presque jamais angoissé, et j'ai pu savourer ce week end à sa juste valeur. Je vais peut être dire un truc choquant, mais quand Anthony le chanteur de The Shapers m'a dit "ah oui, tu es son pote", j'ai répondu un vague "meuh pas vraiment, on ne se connait que par le net", parce que pour moi il faut une rencontre pour vraiment que je considère une personne comme amie, mais là, tu es le premier qui arrive à franchir cette limite, et donc merci, je te considère désormais comme un pote, et merci pour tout.

La biz' à tous, n'hésitez pas à vous renseigner sur tous ces gens, ils sont extra, et je vous dit :

@+

Publié dans My life

Commenter cet article