Naussac, son barrage, son lac

Publié le par Twinsunnien

Bonjour.

Bonjour.

Allez petit article essentiellement photographique sur un petit pueblo du nord est de la Lozère, Naussac, situé à côté de Langogne. Mais c'est où donc (à part dans ton cul)? Je l'ai dit, au nord est de la Lozère. Hein? La Lozère c'est où? Département le plus au nord du Languedoc Roussillon, une ville comme Langogne est située à 2 heures au sud de Clermont Ferrand, 3 heures (voir un peu plus) au nord de Montpellier, à l'ouest de Saint Étienne, à 2 heures aussi il me semble, tout ceci étant donné en horaire de route avec une tuture.

Vous ne voyez pas où c'est? M'en fout, vous viendrez pas me faire chier comme ça. Donc dans les années 70 fut décidé l'implantation d'une retenue d'eau pour alimenter en eau les villes du bord de Loire, vu que l'Allier se jette dans la Loire, et que l'Allier passe par là. Paraît il que ça a foutu un bordel monstre, les habitants de Naussac n'étant pas très content de se faire exproprier. Essentiellement paysanne, ce sont des terres agricoles qui vont se retrouver sous les eaux d'où la grogne. Bon, finalement il est construit, a noté que ma personne n'était toujours pas née, dingue ça. J'aurai pu vous sortir des photos d'époques que ma famille avait prises, mais j'ai la flemme de scanner tout ça, alors merde quoi. Wooh, le village fut reconstruit au fait, mais en évitant de tomber sous les eaux du lac, ils étaient malins comme des lynx à l'époque ^^.

L'allier.L'allier.
L'allier.L'allier.
L'allier.L'allier.

L'allier.

Là on voit les gorges de l'Allier, on aperçoit vite fait le mur du barrage au loin. C'est quand même impressionnant pour un pignouf comme moi qui a peur du vide, cette route étant un petit peu flippante quand même.

Je continue, selon wikipédia, la mise en eau eu lieu en 1983 (wooh putaing, j'étais né), et c'est un réservoir de 1050 hectares avec pleins de mètres cube d'eau qui voit le jour (j'ai pas le chiffre précis et je m'en moque).

Attirant les doryphores (ou touristes au choix ^^), il faut dire que le lac propose pleins d'activités, surtout en rapport avec l'eau, moi j'aime pas l'eau, alors ça ne m'amuse pas, mais les gens ils aiment bien alors bon. La planche à voile fonctionne pas trop mal et les gorges de l'Allier permettent de faire du Canoé Kayak. et autres sports avec des trucs qui descendent des rivières.

Diverses informations.Diverses informations.
Diverses informations.

Diverses informations.

La premier panneau indique que si le barrage il craque, bah à ce niveau on craint (normalement) rien, et comment réagir et quoi faire. Le suivant permet de voir que le barrage est géré par l'établissement public Loire. Et la dernière image, hormis que l'on voit un gros con en reflet, vous montre la position du barrage.

La chenille, euh, les chenilles.
La chenille, euh, les chenilles.

La chenille, euh, les chenilles.

Mets tes deux pieds en canard, c'est la chenille qui redémarre.... vi, bah c'était fun de voir ces chenilles à la queue leu leu, donc photo, j'ai fait mon vrai gros et sale touriste pour le coup.

Euh quoi dire d'autres? Bah euh, photo.

Le réservoir de pompage.Le réservoir de pompage.
Le réservoir de pompage.Le réservoir de pompage.

Le réservoir de pompage.

Ah, on voir la zone de pompage, avec Naussac 2 (le retour) que l'on verra plus tard, c'est trop compliqué à expliquer, mais ceci est une zone qui peut de remplir d'eau pour, par pompage, aller dans le lac, c'est aussi la zone de lâché, sur la troisième photo on voit à gauche le haut de la station de pompage si je ne dis pas trop de bêtises.

Naussac 2.Naussac 2.
Naussac 2.

Naussac 2.

Bon, je ne suis pas allé jusqu'à Naussac 2 (le reto... comment ça j'ai déjà fait cette blague, pfiou, vous êtes chiant aujourd'hui), mais là grâce à mon super appareil photo numérique d emerde et son zoom surpuissant tout aussi merdique, on voit pas super bien mais on devine une toute petite retenue d'eau sur l'Allier, construite vers la fin des années 90, elle permet de détourner (sans flingue, pas besoin) l'eau de cette rivière pour aller dans la partie que je vous ai montré juste avant et ainsi être pompée pour remplir le lac. Pfiou, c'est compliqué je sais, mais je galère aussi, je ne ferai pas un bon guide.

Petit plan.Petit plan.
Petit plan.Petit plan.

Petit plan.

Un des nombreux panneaux informatifs longeant le lac, on constate la présence d'une digue (j'y reviendrai) et aussi que les Canadair viennent faire le plein d'eau en été lors des nombreux incendies qui ont lieu dans cette période, c'est impressionnant de voir ces gros vionvions au bruit de bourdon (l'animal pas Didier, pfff), pas de bol, ou au contraire tant mieux, pas de Canadair ces derniers temps donc pas de photos d'eux.

Le barrage partie 1.Le barrage partie 1.
Le barrage partie 1.Le barrage partie 1.
Le barrage partie 1.Le barrage partie 1.

Le barrage partie 1.

Le barrage à proprement parler, vue d'en bas (on voit mieux le toit de la station de pompage) ainsi que la route le traversant.

Le barrage partie 2.Le barrage partie 2.
Le barrage partie 2.Le barrage partie 2.
Le barrage partie 2.Le barrage partie 2.

Le barrage partie 2.

Et donc toujorus le barrage côté retenue d'eau, avec la tour dont je ne me rappelle plus l'utilité, désole. C'est chouettosse hein?

Plan de la digue.Plan de la digue.
Plan de la digue.

Plan de la digue.

Et donc là, nous allons faire un tour sur la digue, située à l'ouest du lac, c'est une petite retenue d'eau sur laquelle on peut pêcho euh, pécher, faire du pédalo, tremper son fion, faire le tour à pieds, on peut même y manger. Les différents plans montre les sentiers possibles et ce qu'il y a de dispo dans le coin.

Chemin de la digue (partie 1) et panneau informatif.Chemin de la digue (partie 1) et panneau informatif.
Chemin de la digue (partie 1) et panneau informatif.Chemin de la digue (partie 1) et panneau informatif.
Chemin de la digue (partie 1) et panneau informatif.Chemin de la digue (partie 1) et panneau informatif.

Chemin de la digue (partie 1) et panneau informatif.

Le plan d'eau de la digue est plus calme, en plus le petit chemin (sans dénivelé) est très agréable, on peut y voir des canards, mais aussi toutes sorte de piafs, c'est marrant, perso je préfère les canards, ils sont fun les canards.La dernière photo montre le barrage, tout loin, et pourtant à quoi, 2 kilomètres à peine. Le village du nouveau Naussac et au sud de cette digue, mais plus haut en altitude.

Chemin de la digue partie 2.Chemin de la digue partie 2.
Chemin de la digue partie 2.Chemin de la digue partie 2.
Chemin de la digue partie 2.Chemin de la digue partie 2.

Chemin de la digue partie 2.

Il y a des plages pas trop dégueulasse, mais la baignade n'est surveillée que sur un point précis sur le plan d'eau de la digue, on voit bien que celle ci est faite en grosse caillasse.

Le lac.Le lac.
Le lac.Le lac.
Le lac.Le lac.

Le lac.

Bon, là j'ai pris des photos du lac, un peu au pif, mais du côté est, nord est de celui ci. C'est choli. Oui bah je ne sais pas quoi écrire aussi, vous êtes malins.

Fin du lac.Fin du lac.
Fin du lac.Fin du lac.Fin du lac.

Fin du lac.

La partie la plus sympa, que je nomme queue du lac, qui n'arrête pas de bouger en fonction du remplissage, oui, lol tout ça, c'est très drôle, queue qui n'arrête pas de bouger, purée des gamins, ce sont des gamins qui me lisent. Nous sommes au nord, nord est du lac, pas loin du petit village de Briges, et j'aime bien cette vision ci.

Bon, côté ouest il y a de jolis villages aussi, et une cascade, lieu de baignade prisé des gens du coin. Sachez que, pour être, non pas complet, mais pour information, que le lac est une retenu d'eau sur le tout pitit ruisseau nommé Donozeau. Je ne connais pas super bien ce côté ouest, pas facile d'accès, et je connais encore moins les îles que l'on peut voir en fonction du niveau du lac. Woooh, je voulais dire un truc et je ne sais plus quoi, ah bravo. Si, à l'ouest il existe un camping nommé les Rondins des bois, avec belle vue sur le lac.... mais c'était pas ça que je voulais dire, mais je le dis quand même.

Bon, il est vrai que Langogne n'est pas la ville la plus glamour du monde, mais si on oublie les connards de faux touristes se croyant tout permis qui viennent en été (je vous explique de qui je cause après ça), c'est plutôt un coin agréable et calme, peut être un poil trop calme c'est vrai, et carrément mort en hiver (en plus ça caille), mal desservie, elle est un peu à l'image de la Lozère, coupée du monde (sauf le penchant ouest qui lui a l'autoroute) et peu habitée. Et je n'arrive pas à conclure, si, je peux vous dire qui j'appelle connard de faux touristes, ce sont des connards et des connasses, possédant un résidence secondaire dans le coin, souvent vieux, qui ont vécu un petit peu dans le coin quand ils étaient jeunes (autant dire il y a mille ans) ou sont venus en vacances parce qu'ils/elles avaient un papi ou une mamie dans le coin et qu'ils ont hérités de la maison, donc ces gens s'estiment "locaux" et se croient tout permis, genre chuis chez moi, si je veux me garer comme un alcoolique, je peux, du moment que j'achète une baguette de paindans le coin je fais vivre les gens qui y habitent. Bon, j'abuse j'avoue, ils ne sont pas tous ainsi et heureusement, mais cette faible catégorie de gens, on ne voit qu'eux en été, et nous sortir un "je vous fais vivre, j'ai acheté du pain à Langogne" alors qu'on vient nous emmerder sur la commune de Naussac (je ne préciserai pas où) ça a de quoi faire enrager. Le pire étant (et là je ne sais pas si il s'agit d'eux ou d'autres abrutis) ceux qui balancent n'importe quoi dans la nature, mais putain de couille de merde, tu fais pareil dans ta maison ou ton appart'? Sérieux.

Pour conclure, viendez, ici les gens sont un peu rustre et bizarre, mais au moins vous serez au calme, enfin en été il y a un peu de monde, mais le contraste été hiver est marrant, et puis bon, Naussac n'est peut être pas la seule retenue d'eau au monde, mais ça reste à voir, euh, ou pas en fait parce qu'il n'y a rien d'exceptionnel il faut reconnaître. Voili voilou.

@+

Ciao.

Ciao.

Publié dans My life

Commenter cet article

Inod ratedRjoker 25/07/2015 23:25

T'as photographié une partie fine de chenilles...