Dr House saison 4

Publié le par Twinsunnien

Dr House saison 4 en DVD.

Dr House saison 4 en DVD.

Suite aux évènements assez euh, explosifs de la fin de la dernière saison, on peut se demander comment relancer l'intérêt d'une série qui avait pourtant un train train aimé par pas mal de personnes. Prendre le risque d'exploser l'équipe ainsi (pardon du spoil), c'est vouloir repartir presque à zéro. Il faut donc reconstituer une équipe, avec toujours l'étonnant Dr House à la tête du service de diagnostique de l'hôpital Plainsboro, dont la directrice, le Dr Lisa Cuddy, essaye tant bien que mal, de contrôler l'incontrôlable. La force de cette saison, raccourcie la faute à al grève des scénariste qu'Hollywood a connu durant la saison 2007-2008, c'est de relancer la machine, avec toujours ton humoristique sombre. Mais voyons un trailer avant tout.

Trailer de la Fox en VO, vidéo de mallocstar.

Comme pendant les saisons précédentes, il y a toujours des cas délicats à éluder, seulement, en parallèle, le Dr House monte une équipe, en débutant avec beaucoup de candidat, qu'il va éliminer au fur et à mesure, en parodiant la télé réalité, tantôt façon Koh Lanta (les flammes), ou Bachelor (les roses).

Cette chronique va vous spoiler la saison 4, donc si vous n'avez pas vu cette saison, je vous dit vite fait de quoi il en retourne, une saison étonnante, avec beaucoup de nouveau personnage, tous intéressants et permettant de se retrouver dans l'un d'eux. Des cas toujours aussi tordus et incompréhensifs pour moi même, pourtant captivant. Un final un peu trop porté sur le larmoyant, mais pourtant le dernier double-épisode est passionnant. En gros une saison charnière, passage de flambeau entre les équipes, remplie de surprise et passant très vite, même si parfois c'est tiré par les cheveux, à voir absolument je pense.

Donc maintenant on va spoiler.

Déjà, on ne voit plus grand monde, et House lance une sorte de casting gigantesque. On voit énormément de nouveau personnage au début, pour au final se retrouver avec 4 d'entre eux vraiment importants.

Le côté sympa du jeu pour savoir qui va intégrer l'équipe de House a quelque chose de malsain c'est vrai, surtout quand à force de pousser les candidats à "jouer", l'un d'entre eux commet une erreur qui tuera un patient.

En parallèle, et parce qu'il était dommage de se séparer de l'ancienne équipe, les anciens personnages reviennent, Cameron en chef urgentiste, Chase en chirurgien. Seul Foreman galère vraiment, son passif avec House lui ferme les portes de tous les hôpitaux, surtout depuis qu'il c'est fait renvoyer après avoir tenté un truc illégal. Du coup, le revoilà engagé par Cuddy pour contrôler House. Vous l'aurez compris, sans retrouver le statu quo, on retrouve très vite les 3 anciens personnages évincés de la précédente saison.

Concernant les nouveaux personnages, l'égrenage arrive vite, et on voit quels seront les personnages importants. House se plait de cette peur qu'il inflige, ce qui permet de stimuler les candidats lui permettant ainsi de résoudre des cas bien tordus. Il y a le noir, ultra religieux, Cole de son nom. Il y a l'ancien docteur qui faisait des voyages, comment dire, j'ai pas le mot, bref, il se retrouvera viré, ou du moins démissionnaire suite à une grave erreur. Amber, surnommée "Bitch", car elle plonge dans le jeu de House, usant de tous les moyens pour gagner sa place dans l'équipe, elle échouera au pied du podium si j'ose dire. Enfin, l'équipe qui sera sélectionnée, Taub, le chaud lapin, ancien chirurgien esthétique, et Kutner, le gars presque normal, personnage auquel je m'attache et me reconnaît le plus, il est impulsif, mettant le feu à un patient, et s'électrocutant en tentant de réanimer un patient avec les électrodes alors que se dernier est encore mouillé. Ces 2 personnages seront sélectionnés par House, et rejoigne ainsi Foreman dans l'équipe de House. Cuddy imposera une présence féminine, en engageant Thirteen (numéro 13), ce que House avait prévu en ne la prenant pas. Un jeu dans le jeu en quelque sorte, à la Death note. Thirteen (Remy Hadlay) doit son surnom au numéro qu'elle portait au tout début de la sélection. Elle tuera un patient sur une inattention, et restera uniquement parce que House sait qu'elle "ne refera pas un telle erreur". De plus elle semble être atteinte d'une maladie rare et virulente, la Choré de Hutington, je vais pas vous expliquer de quoi il s'agit, mais ça à l'air inéluctable, apportant la mort du porteur dans sa trentaine d'année de vie.

Il y a des épisodes étonnant, comme soigner une psychiatre située dans un des pôles (nord ou sud, je sais plus), donc à distance, avec peu de moyen de diagnostique, et peu de médocs. Il y a aussi ce sanglant épisode de la légiste de morgue, ou encore "elephant man" avec une équipe de télévision suivant les opérations. Mais le plus surprenant reste ce dernier épisode, prenant la taille de 2 épisodes normaux, dans lesquels un personnage très bien connu dans la saison va disparaître, de façon un peu trop larmoyante je trouve, mais justifiée malgré tout. L'épisode traîne en longueur mais reste regardable malgré tout.

Donc au final, une saison courte, pas plus intense pour autant, mais ayant des cas tirés par les cheveux, en plus la sélection de la nouvelle équipe est un peu malsaine à travers ce "jeu" parodiant la télé réalité. Cuddy doit toujours gérer House, même lors d'une inspection qui lui coûtera chère à la fin (House enlève un acteur de son feuilleton préféré durant cet épisode), et le dernier épisode nous montre un House plus humain, préférant presque la mort au retour à la réalité et la réaction de Wilson (le bus étant la métaphore du trajet vers la mort). Une saison qui surprend, qui reste parfois sanglante bizarrement, et qui est choquante sur le mode de sélection des candidats, même si ce dernier est une parodie de la télé réalité, on se rend compte des erreurs qu'un tel mode de sélection provoque (Brennan injectant du Thallium à une patiente pour prouver que son traitement marche, Thirteen ne faisant pas attention à la prise ou non, du comprimé par le patient, Kutner foutant le feu à un patient, s'électrocutant). Ceci nous laisse présager une saison 5 revenant sur les anciennes bases (l'équipe est au complet). Une bonne saison donc, à voir.

@+

Petite note en plus, je viens de me souvenir que, dans l'épisode final, Amber modifie quelque peu la phrase type de House, avec son "Everybody's die" au lieu du classique "Everebody's lie", j'ai trouvé ça bien pensé et encore plus émouvant placer ainsi. Voilà, c'était con, mais je devais le rajouter, la biz.

Publié dans Série TV - Animé

Commenter cet article