Singles 04 : SCANDAL

Publié le par Twinsunnien

3 titres pour 5 disques, voici les singles part 03 ^^.

3 titres pour 5 disques, voici les singles part 03 ^^.

Quatrième partie où l'on parle des singles du groupe SCANDAL donc, cette fois ci pas de triple exemplaire, mais 2 singles en double exemplaire, tout ça pour un DVD avec un bonus de merde? Et bien non, il s'agit bien de face B différentes qui nous sont proposées, sur HARUKAZE et Taiyô scandalous, autant vous dire que chez Sony, euh, Epic records pardon, ils savent s'y prendre pour nous prendre notre argent, procédé un peu honteux quand même, pourquoi ne pas donner un single avec 3 titres comme ils ont pu le faire précédemment? Bref, ça débute mal, et pourtant, nous allons voir que les titres sont sympa comme tout ^^.

HARUKAZE

HARUKAZE en 2 versions.

HARUKAZE en 2 versions.

HARUKAZE, vidéo de Sony Music (Japan).

Voilà donc un titre servant pour Bleach, oui, encore, après Shôjo S. Bien pêchu, le titre est agréable, une bonne pop matinée de rock quoi, comme le groupe sait faire. Un reprise, Alones, pas dégueulasse du tout je reconnais, fait office de face B pour la première version du single, et si je ne dis pas de connerie, il me semble que ce titre a aussi servit pour Bleach. Pour la seconde version du single, la face B est asterisk (sans obélisk, pardon, désole, vraiment, excusez moi), a moins que ce ne soit celui ci, je ne sais plus, qui serve pour Bleach, excellent titre, une reprise encore, ah oui, il me semble, non, c'est celui ci, c'est sûr. asterisk est carrément pêchu, avec un mélange de pop et de rap, les filles se dépatouillent très bien sur ce titre nerveux qui, si vous ne devez acheter qu'une version, c'est celle ci, la version B.

Taiyô Scandalous

Encore 2 versions différentes pour Taiyô Scandalous.

Encore 2 versions différentes pour Taiyô Scandalous.

Taiyô Scandalous, vidéo de Sony Music (Japan).

Ah, le clip de la piscine, rigolo, avec des gens en plus, il est rare de voir le groupe avec d'autres personnes, et je reconnais que ce titre est ultra efficace, avec son nananananananananana qui peut péter les nouilles, mais qui fait rentrer le titre dans la tête, on dit entêtant paraît il, et j'aime bien, mais vraiment bien ce titre, sorte de soulagement (sans faire pipi) après un HARUKAZE réussi, un autre single bon, Baby Action ne serait qu'un mauvais souvenir?

Bon, en face B du premier, on tombe sur un titre avec Haruna et Rina, Koi no Hajimari wa Diet, electro pop assez gerbante je dois reconnaître, le clip est ridicule aussi, on se croirait devant les Télétubbies, passons, ça change du style pop/rock du groupe, mais faisant pitié quand même, loin de moi de comparé à des idols, sachez juste que certains groupes d'idols font carrément mieux.

Cherry Jam sur le single type B est lui plus sympa, version rap, avec Tomomi et Mami, ça reste ridicule, mais moins gerbant que celui des 2 autres membres du groupe, le style hip hop allant pas mal du tout je trouve. Bon, si vous voulez acheter un des singles, je vous conseillerez juste Taiyô scandalous tout seul, les 2 titres bonus étant inutiles et même pas sympa, oki, ça change, mais un peu trop violemment j'estime.

Pinheel Surfer

Et le single tout seul (c'est le cas de le dire) de Pinheel surfer.

Et le single tout seul (c'est le cas de le dire) de Pinheel surfer.

Pinheel Surfer donc, vidéo de SCANDAL4VEVO.

Retour à la normale avec PinHeel Surfer, enfin, à la normale, le clip fait vraiment peur, même pleurer quoi, genre en office ladies? Genre la choré à 2 balles? Et pourtant, le titre offre un très bon son, mais il ne faut pas voir ce clip. Les violons sont ultra efficaces aussi il faut bien reconnaître, un très bon titre sans être un classique du groupe pour autant.

OSAKA, pompage éhonté de TOKYO, ce titre ne sent pas bon, ultra electro, juste l'intro rappelant l'affrontement entre Mario et Bowser vous paraîtra bien, le reste est bof, déjà que TOKYO n'était pas top, là c'est pas terrible du tout, trop electro, ou trop foutoir je pense en fait.

3 singles et voilà

Disons qu'à la suite de Baby Action, tous titres sympas à écouter sont bon à prendre je pense, et ces 3 singles fonctionnent parfaitement pour relancer un intérêt qui commencer à baisser pour ma part (la faute au troisième album), si les reprises dispo sur les éditions spéciales des singles d'HARUKAZE justifient leurs achats, ce n'est pas le cas pour les versions spé de Taiyô scandalous. Les clips sont toujours aussi risibles, une constante pour le groupe, mais PinHeel Surfer atteint des sommets quand même, on notera qu'elle abandonne le costume d'écolière (les pervers chouineront, mais moi ça me convient), et que musicalement elles reviennent vers un son pop/rock, enfin rock, vite dit, mais un son pas dégueulasse, on s'éloigne de la pop classique du mal aimé Baby Action. Ces singles m'ont convaincu de l'utilité d'acheter leur quatrième album, même si j'ai plus longuement hésiter à le préco que d'habitude.

@+

Publié dans Musique-Spectacle

Commenter cet article