FullMetal Alchemist tomes 17 à 20

Publié le par Twinsunnien

FullMetal Alchemist tomes 17 à 20.

FullMetal Alchemist tomes 17 à 20.

Dès le début de cette série de tomes, un gros combat s'engage contre Sloth, avec une astuce fraîche pour le vaincre. Le général de brigade Olivia Armstrong obtiendra même la confiance et les confidences des frères Elric suite à cette bataille, de plus la découverte de l'utilité d'un tel tunnel a de quoi effrayer, toute Amestris est visée pour service de sacrifice afin d'assurer le dessein des Homonculus et de leur "père". Olivia Armstrong va même jouer à un jeu dangereux en cherchant plus d'information, elle va pactiser avec l'ennemi, sans tergiverser, elle laisse ses subordonnés, ses hommes du nord, en sachant qu'ils sont assez forts pour maintenir l'ordre, une grosse confiance quoi. Ce tome 17 est plutôt calme alors qu'il partait fort, mais nous apprend pas mal de chose, on voit les manœuvre pour lutter contre cette plaie que sont les Homonculus, chacun avançant ses pions, Olivia, Mustang, les frères Elric semblent presque dépassés par la situation, mais aide au mieux, surtout que la pression du généralissime se veut plus forte quand Kimblee, l'alchimiste écarlate, emmène Winry dans le nord, comme pour prouver qu'ils leur faudra bien respecter ce que les Homonculus attendent d'eux. On s'arrête là dessus. Oui, je spoil un peu (même beaucoup), mais après tout, si vous lisez ces lignes, ce n'est pas pour savoir si oui ou non il vous faut continuer la série, mais juste vous faire un bref résumé, mmmmh, pas très convaincant j'avoue ^^.

On avait entr'aperçu un être bizarre, que l'on reverra dans le tome 18 et dont nous découvrirons l'identité dans le tome 19, ce dernier tome est important dans l'univers du manga, on obtient des réponses sur Hohenheim, sur "père" aussi, et ceci est passionnant, le petit être de la fiole et numéro 23.... terrible quoi, de plus Al voit son lien avec son âme s'amenuiser, et il fût contraint plus tôt de se séparer de son frère qui est en mauvaise posture dans le tome 19. Ce livre voit d'ailleurs 5 chapitres au lieu de 4, et un petit bonus en la présence d'un extrait de Soul Eater.

Fini de peu voir Lin/Greed, cette fois on assiste à la lutte permanente du prince de Xin face à l'Homonculus, les pions se mettent toujours en place, mais on sent que ça va accélérer sous peu, avec l'annonce du "Jour promis". On retrouve aussi maître Izumi dans ce vingtième tome. Qui voit son début marqué par un évènement spectaculaire, alors que nous croyions avoir vu le véritable et horrible visage de Envy, là, on peut dire qu'après son combat face au docteur Marcoh, on peut voir sa vraie enveloppe, et elle est presque comique. D'ailleurs le combat qui débute ce tome est euh, impressionnant, avec un dessin qui transmet toute la puissance du combat, mais bon, il faut le voir/lire pour comprendre ce que je dis.

Pas de panique, nous avons toujours de l'humour, une action intense aussi, avec un équilibre parfait entre les personnages, même si Lin avait un peu disparu des écrans radar pendant un temps. Même si vous ignorez que la série s'achève bientôt, il y a cette sensation, qu'à travers le positionnement des pions, la multiplication des situations où l'on suit différent personnage voué à se rencontrer tôt ou tard, et surtout ce "Jour promis" annonçant la fin d'Amestris, oui, ça sent la fin, tout est posé pour un final grandiose qui n'arrivera pourtant que dans 7 tomes, autant vous dire que ça va envoyer grave, un manga toujours aussi agréable à lire/voir, sans pour autant posséder les rallonges des Shônen (manga pour ados) classiques, ceci rend vraiment la saga comme excellente, et à posséder donc.

@+

Publié dans Livre - BD - Manga

Commenter cet article