Garfield tome 60

Publié le par Twinsunnien

La haine du lundi, tome 60 de Garfield.

La haine du lundi, tome 60 de Garfield.

Alors qualitativement, nous ne sommes pas loin du tome 50 et sa couverture à sensations, là, seule la tête de Garfield nous offre un toucher ultra agréable et surprenant, mais bon, ce tome 60 ne se contente pas d'un couverture spéciale, il est génial, différant de tout ce que nous avons vu avons jusqu'alors. Avec un chat faisant de longue marche, allant en ville, faisant le foufou, Jon étant classe et se tapant une Liz magnifique... ah merde je confonds avec les films là pardon, sauf pour le fait que Liz et Jon sont ensemble, on retrouve les classiques de la BD que l'on connait bien désormais.

On voit Garflied chaté (tchaté) via son ordi avec une souris située juste derrière lui, montrant bien que Jim Davis s'intéresse un petit peu aux nouvelles technologies si j'ose dire. Oh, mais nous voyons le retour de Nermal, le chaton le plus mignon du monde, qui d'entrée se demande pourquoi Garfield ne l'aime pas, avec toutes une tripotées de raisons ^^. Jon essaye d'être un homme quand il trouve une boucle d'oreille dans sa nourriture au restaurant, seulement le serveur est très costaud et il se couche donc en en venant même à manger le bijou ^^.

Le chat paresseux parodiera même Hamlet avec un radis, se demandant même à quoi ça sert un radis. Dans un gag du dimanche (pleine page donc), Garfield exprimera toute sa jalousie quand Jon ne dira qu'à Odie qu'il l'aime. Retour d'une série de gag sur l'anniversaire de Garfield et le fait de vieillir. Avec un dentier parlant, et un cadeau méchant ^^. Ce sera la fête même lorsque Jon décide de commander une pizza.

L'enchaînement avec les araignées et ce gag bien conçu, une de ces petites bêtes tombe de son fil, Garfield ne loupe pas la scène et déclare "tu devrais peut être faire un régime?", et la dernière case nous montre la veillée funèbre de Larry, avec ses dernières paroles "Tu t'es vu gros lard?"; oui, encore une araignée qui meure en insultant le chat orange, mais la façon est différente et rend le gag toujours aussi hilarant. Plusieurs gags sont centrés sur la peur de l'orage et on voit tout le monde caché sous le canapé.

Une nouveauté, on voit un escargot arriver et dire qu'il a la médaille du plus rapide, mais l'ayant oublié à la maison, il reviendra dans 1 semaine ^^. On constate la stupidité de Jon aussi, quand Liz lui propose de se tenir la main, celui ci prend ses 2 mains l'une dans l'autre ^^. Un gag du dimanche ne mettra pas le maître de Garfield en valeur, avec un mulot dans le pantalon il fait une tête pas possible en se dirigeant vers la ville, et Liz de dire "On va encore passer aux infos, non?". Et après l'escargot, c'est au tour de la tortue de s'inquiéter du fait de rentrer en colision (après un long moment) avec notre célèbre chat. Alors qu'elle sort un "ouille", Garfield déclare "j'appellerais bien une tortue ambulance, mais ça prendrait des semaines".

Odie, Garfield et Jon iront faire un petit tour au parc d'attraction. Jon se prendra pour un peintre ^^, et Garfield passera une vidéo compromettante de Jon dansant et chantant en caleçon à Liz.

Bref, un tome 60 dans la lignée des précédents, toujours aussi drôle et astucieux dans ses gags, qui pourtant se répète sans que l'on s'en rende vraiment compte, le gros changement du tome 50 (Jon sort avec Liz) n'a pas changer le caractère humoristique du maître de Garfield, toujours aussi stupide et fidèle à lui même, on retrouve avec bonheur les souris, les araignées et même un court instant un chien méchant. Un très bon tome, très drôle, à suivre pour tout le monde.

@+

Publié dans Livre - BD - Manga

Commenter cet article