Kids on the slope

Publié le par Twinsunnien

Kids on the slope en DVD de chez Dybex.

Kids on the slope en DVD de chez Dybex.

Adaptation du manga de KODAMA Yuki, édité en vidéo chez nous par Dybex, Kids on the slope et non pas Kods on the slipe n'est ce pas les contrepéteurs? MAPPA est le studio d'animation en charge de cette œuvre, diffusée en 2012 sur Fuji TV.

Composée de 12 épisodes, de quoi ça nous parle-t-il? Nous y viendrons après une courte vidéo, mais avant tout, j'ai eu cet animé via la collection Animé Store (ex Déclic collection, ex Manga Distribution), et que j'ai voulu la voir car elle me semblait proche de Beck, oui, je suis une petite truffe naïve parfois, mais pourtant ça ne m'a pas déplu, ou peut être si, ça m'a déplu, ou pas, suspens.... oui, c'est bon, on regarde la vidéo bande de petit(e)s pressé(e)s comme des oranges (le fruit, pas la couleur....).

Trailer sympa, vidéo de Hanabee Entertainment en VO sous titrée anglais.

J'ai tout d'abord vu cet animé en VOST, c'est du régal au niveau des voix, mais évidemment, le gros attrait est écrit sur la box, on constate que Yoko Kanno et Shin'Ihirô Watanabe rebosse ensemble, après Cowboy Bebop, ça promet. Bon, Nobutero Yûki au chara design je connais moins, ou du moins, j'aime pas trop, Escaflowne et ses nez pointus m'a laissé un souvenir bizarre (au niveau du chara design hein?).

Ensuite, il y sera question de Jazz. Musique que je connais peu, mais dont Yoko Kanno s'inspire méchamment pour nous offrir une BO de Cowboy Bebop sublime.

L'histoire, Nishimi Kaoru vogue d'école en école, et semble asocial, presque agoraphobe, il a peur des autres et ne se sent bien que sur le toit de l'école. Dans son nouveau lycée, il va rencontrer Sentarô le voyou du lycée, n'hésitant jamais à se battre avec les autres élèves, même plus âgés. Mais aussi Ristuko, donc Bon (surnom de Kaoru va tomber amoureux). Ils vont tout les 3 devenir amis grâce à la musique, Bon apprenant à improviser du Jazz au piano avec Sen (Sentarô) à la batterie et le père de Ritsuko à la contrebasse.

Je ne veux pas trop en dire, mais sachez que déjà, c'est très bien animé, le chara design ne pique pas les yeux, mais fait très shojô manga je trouve, surtout qu'à un moment on arrive à comprendre que l'on voit une comédie romantique plus qu'une comédie tout court. Oh, je ne vous ai pas dit, car j'ai mis 10 plombes à la piger dans l'animé, mais tout ceci se déroule en 1966, d'où le Jazz ultra connu, le Rock balbutiant à peine, et les vinyles aussi.

Donc, l'animé se découpe en plusieurs parties, au début Kaoru s'intègre au lycée, perde son angoisse grâce à son nouvel ami Sen, ensuite, on en apprend plus sur les personnage (le plus énigmatique, le beau ténébreux Junichi se révélera plus tard). Et là on constate que les perso sont quand même méchamment recherchés, ce ne sont pas des poulpes vident de sentiments et ils ont un passée parfois rude. Cet aspect m'a franchement surpris, le ton est adulte, pourtant il y est question d'ados, Ensuite, musicalement, j'étais peu habitué au Jazz, mais cette musique est excellente, le coup de faire un bœuf, d'improviser, bref, ça lie les personnages, et nous nous suivons. En effet, 12 épisodes c'est court, et pourtant le lien entre le téléspectateur et les personnages est fort à la fin de la série, jouant sur l'émotion, l'image finale est très belle je trouve.

Niveau défaut, bah, j'ai du mal à piger la réaction des filles, mais ça c'est parce que je suis une grosse quichasse, parfois ça manque d'humour aussi je trouve, sans être grave pour autant, mais nous sommes loin de ce que l'on imagine d'un animé japonais avec ses persos se transformant en SD pour faire des conneries (Un collège fou fou fou en tête ^^). Et c'est à peu prêt tout j'estime, en effet, on pourrait croire la série ennuyante, le Jazz chiant, mais non, pas du tout, et au final, on s'aperçoit que plus qu'une comédie romantique, plus qu'un animé sur la musique, c'est surtout une histoire d'amitié absolument bouleversante.... mmmmh, je voulais dire ce mot, mais j'abuse un peu en l'employant, disons que cette histoire d'amitié, avec ses hauts et ses bas, est très agréable à suivre, on enchaîne les épisodes, ceci est dû à l'alchimie parfaite de l'histoire, des personnages attachants et des musiques, un animé à ne pas rater, à voir absolument, et si vous aimez un minimum l'animation japonaise, bah vous achèterez ce coffret, disponible pas trop cher, entre 12 ou 15€.

@+

Publié dans Série TV - Animé

Commenter cet article