Étude en rouge

Publié le par Twinsunnien

Étude en rouge.

Étude en rouge.

Édité chez Le livre de poche, nommé Étude en rouge, mais parfois Une étude en rouge, son nom original est A Study in Scarlet, plus rouge sang donc à moins que mon anglais ne soit pas à jour.... mon petit dico Franco Anglais me dit que ça veut dire écarlate, comme le sang quoi... enfin bon, on ne va pas tergiverser sur le titre. Écrit en 1887, non, paru en 1887 par Arthur Conan Doyle, violemment inspiré du Dupin et ses enquêtes écrites par Edgar Allan Poe, comment un péquenot comme moi en vient à s'intéresser à un livre aussi vieux. Les films de Guy Ritchie peut être? Même pas, vu que c'est sans conteste la série Dr House et les nombreuses autres séries d'investigations dont je suis fan (Lie to me, Mentalist notamment), mais oui, c'est Gregory le drogué mais talentueux docteur qui m'a donné envi d'aller voir une grosse inspiration. En effet Sherlock Holmes est un solitaire qui a besoin de la stupidité des autres pour résoudre des énigmes tordues, j'extrapole et vais vite en besogne, mais il y a tant de lien entre les 2 personnages que la liste serait longue quand même (enfin, je dis ça pour faire genre, ça ne remplirait pas un livre non plus ^^).

Premier des 4 romans (oui seulement) mettant en scène Sherlock Holmes, bon, il y aura aussi pas mal de recueil de nouvelles qui créeront la légende. Je me suis dit, autant commencer par le début. Phrase complètement conne mais c'est dit. On voit l'histoire à travers les yeux du Dr Watson, qui écrit donc ce livre, on y voit donc déjà ce qui fait que Holmes est connu, un sens de la déduction hors paire ou pair, je sais pas. Ce qui surprend, alors que l'on assiste au talent fou du détective, c'est qu'au bout d'un moment, fini Londres, fini les personnages connu pour lesquels nous commencions à avoir de l'empathie, sans rien y comprendre nous voilà aux States, les États-Unis d'Amérique donc, au fin fond de la cambrousse du Nebraska. Un peu décontenancé au début, on plonge dans cette nouvelle histoire ne semblant avoir aucun liens, pourtant la fin prouvera l'inverse, et là, ma mémoire me fait défaut, du coup je peux pas vous révéler quoique ce soit, et c'est tant mieux (je vous ai déjà dit que les 2 parties sont liées).

Donc ce livre coûte 3€, neuf, contient 150 pages et vous offre un aventure, ou du moins une enquête étonnante. De plus j'ai constaté que le récit était d'actualité, bon, si on oublie les carioles tirées par des chevaux, on ne se rend pas compte que nous sommes à la fin du 19è siècle, c'est fort quand même. De plus, c'est parfaitement lisible, rien de complexe, et voir ou du moins lire, une enquête de Sherlock est fascinant, surtout que c'est là que j'ai découvert la vraie personnalité du Dr Watson, plutôt doué et lui aussi plein de fascination pour Holmes, et aussi ayant fait la guerre en Afghanistan.... le quasi milieu du livre décontenance le lecteur, mais troue les culs à la fin, autant vous dire que ce livre, il vous fait le lire, mieux, l'avoir, à ce prix là, il n'y a pas à se priver. À lire et à posséder donc.

@+

Publié dans Livre - BD - Manga

Commenter cet article