Breaking bad saison 3

Publié le par Twinsunnien

Breaking bad saison 3 en DVD.

Breaking bad saison 3 en DVD.

Après avoir passé 2 saisons à découvrir un peu le monde de la cuisine, à se sortir de situation plus que délicate, notamment avec Tuco, aboutissant sur un drame aérien terrible, ouch, mon intro est un peu trop brouillonne. Donc la fin de la saison 2 a laissé Walt opéré mais... ah, mince, spoiler dès l'intro, ça ne se fait pas, mais que dire donc, si ce n'est que nous plongeons dans 13 nouveaux épisodes de 45 minutes, sur la lancée des précédentes saisons, il est marrant de constater que le show ira crescendo jusqu'au dénouement final (saison 5) en ne cessant de monter en qualité, donc saison charnière par excellence, on y découvrira mieux des personnages particulièrement charismatiques, Gus et Mike en tête, avec le délirant Saul Goodman qui servira de soupape humoristique bienvenue dans ce contexte.... j'arrive pas à finir ma phrase, un jour, il me faudra apprendre à écrire de belles phrases, mais ce n'est pas pour aujourd'hui, on regarde une vidéo et on en reparle.

Trailer en VO, video de Sony pictures DVD.

Alors que sur le point de vue de la santé, Walt semble aller mieux, Jesse lui ne se remet pas du drame de la saison précédente. Seulement, un danger important semble se profiler, arrivant droit du Mexique, qui sont donc ces jumeaux taciturnes? Et on verra que Gus n'est pas le seul gros poisson de l'histoire si j'ose dire. Les épisodes débuteront tous (sauf le premier) par un flashback nous racontant une petite histoire, on y apprendra comment Jesse a obtenu le Camping Car, ou comment furent éduqués les jumeaux.

En fait, c'est difficile d'en parler sans risquer de vous dévoiler des trucs fou, la saison jouera sur le fait que Walt ne veut pas reprendre, même pour 3 millions de U.S.$, seulement, l'insistance de Skyler, sa femme, pour le voir quitter sa famille, et surtout, lors d'un repas mémorable, les paroles de Gus, vont pousser l'ancien prof de chimie à quitter sa famille et à cuisiner pour subvenir aux besoins de celle ci. Le truc un peu dingue, ce sont les nombreuses scènes qui nous montrent à quel point les interprètes sont au top. Cette scène où Skyler appelle la police, proche du western, j'abuse un peu, mais c'est un duel. Que dire plus tard, quand les mexicains, Gus et nos 2 chimistes seront convoqués, la tension de la scène, truc de dingue. Ou quand Mike va expliquer le principe de demi mesure à Walt, avec le toc, tout nous est conté par Jonathan Banks, sans fioriture, son récit est passionnant, et on sent venir la chute, on y voit venir gros comme une maison, mais ça fait quand même mouche.

Par contre, le truc un peu trop gros, ce sont tous ces liens qui ramènent tous à Walter White, quoiqu'il fasse, ça retombe sur quelqu'un d'autre, ​genre, il fait pivoter une jeune fille alors qu'elle dort, elle s'étouffe, BIM accident d'avion, tout ceci en ayant rencontrer par hasard son père avant le drame. Des mexicains veulent sa peau, Gus propose de buter Hank en compensation.... oui, car la scène où Hank se fait attaquer, choquante et d'une violence incroyable, ici point de ​mort vivant ou de monstre venu du froid, non, là on est ancré dans la réalité, rendant la scène ultra choquante. Ce qui permettra aux auteurs de chier à nouveau sur le système de protection sociale des États Unis, vu que l'on ne voit plus Walt se faire soigner. Là c'est la notion de handicap et de ré-éducation avec les meilleurs spécialistes coutant une blinde, avec cette espèce d'assistante me faisant penser à celle de Little Miss Sunshine "ça vous coutera tant", là c'est "vous n'avez droit qu'à ça", qui parle avant le docteur même.

Après il y a le problème du blanchiment d'argent, et Skyler trouvant une solution parfaite (oui, elle a tout appris entre temps, sur le boulot de son ex mari), la rachat du Car Wash où Walter a bossé un temps. Mais passons tout cela, vous le verrez par vous même. D'autant qu'un épisode vient couper un peu, l'épisode de la mouche, excellent et complètement fou, cet épisode sort un peu du lot. Avec Jesse qui arrive avec des bombes "Raid" "- On essaie de décontaminer, pas de contaminer encore plus".

Mais alors que nous avions cru voir assez de choses choquantes, la fin de l'épisode 12 vous laissera pantois, avec tout ce que cela implique. On remerciera d'ailleurs les auteurs de ne pas avoir eu les couilles de finir là dessus, cela aurait fait un cliffangher de malade. D'ailleurs ce dernier épisode offre une tension exceptionnelle, se terminant sur une image laissant en suspens le téléspectateur que nous sommes.

J'espère ne pas trop en avoir révélé, sachez juste que on monte encore en puissance, et que la série se regarde toujours aussi facilement, mais cette saison possède des instants mémorables, avec l'affirmation de Frings (Giancarlo Esposito excellent) et Mike. J'ai juste regretté le côté "tout est lié aux actes de monsieur Walter White", un peu gros quand même, ou alors le fait que Jesse retombe sur l'assassin de Combo, c'est un peu délicat à encaisser, mais ça passe tant le reste est surpuissant, une série à continuer de regarder donc, et même à posséder en DVD ou BluRay comme vous voulez.

@+

Publié dans Série TV - Animé

Commenter cet article