Wonderful tonight 2013 - SCANDAL

Publié le par Twinsunnien

Wonderful tonight live 2013 de SCANDAL en DVD.

Wonderful tonight live 2013 de SCANDAL en DVD.

Sorti le 24 juillet 2013, ce DVD nous offre (ou nous vend plutôt) le concert de la tournée Wonderful tonight, faisant suite à Queens are trumps donc, juste avant STANDARD. Là, au vu de la scène, on constate que le groupe a pris de l'ampleur, scène gigantesque, écrans vidéos, grosse salle oblige (le Jo Hall d'Osaka), il faut en mettre plein la vue.

Bon, que dire de l'introduction, assez bizarre je trouve, une vidéo retraçant le parcours du groupe, le genre de truc inutile, voir stupide, avec un délire spatial bizarre, bref, j'aime pas ce genre d'entrée en matière, qui me fait dire que si le concert dure 2 heures, c'est normal avec une telle perte de temps dès le début, et de la perte de temps, nous allons en avoir le long de ce concert. Vouloir faire spectaculaire, c'est bien, mais bon, on est avant tout devant notre écran pour la musique quoi. Heureusement, SCANDAL BABY, un titre de leur premier album, envoie un bon son d'entrée, ouf, ça va bien se pass.... mais c'est quoi ces fringues????? Oh purée de petit pois, délaisser les tenues d'écolières c'est bien, mais si c'est pour porter ça, sorte de tenues se voulant futuriste je suppose???? Bon, on va se concentrer sur le son, parce que là, on se croirait presque devant La soupe aux choux, et on s'attend à voir La Denrée arriver n'importe quand, voir Casimir, cela ne surprendrait personne je pense. On reste dans les débuts du groupe avec le titre suivant, SPACE RANGER, bien dynamique, je commence à m'habituer à leurs tenues, et bon, musicalement ça va super bien, donc cool.

LOVE SURVIVE ne détonne pas dans ce qui est une très bonne sélection de chansons pour ce début de concert, il donne bien en live je trouve. Et nous voilà déjà dans un instant où ça cause, oki, c'est important d'haranguer la foule, mais pour ceux ne pannant pas le japonais, c'est pénible, mais voilà Hoshi no furu yoru ni enchaîné avec Shunkan Sentimental, et on pardonne donc, surtout que ce n'est pas Shojo S qui fera retomber l'intérêt musical de ce concert. Même le très pop Taiyô Scandalous est très très sympathique et entraînant en concert.

33 minutes de concert, et voilà un interlude, oki, c'est joli, ça fait spectacle son et lumière façon Jean Michel Jarre (et pas McLeod), surtout sur une musique électronique, et là on constate que sur 37 minutes, on a du voir le groupe 30 minutes en train de chanter. Surtout que Rina se présente seule pour le très mauvais Koi no hajimari ha diet, titre boom boom par excellence, ultra pop, je ne causerai pas de la tenue de la batteuse, digne de Kyary Pamyu Pamyu (artiste que j'aime bien, mais là c'est SCANDAL que je veux voir, pas du Kyary!), bref, un très mauvais moment à passer. Après un tel supplice, et au lieu de reprendre le concert (nous sommes déjà à 41 minutes de concert avec 15 minutes de perte de temps), Haruna arrive, et on voit les nouvelles tenues des filles, moins ridicules mais qui brillent pas mal quand même, là, ça cause à nouveau, histoire que la pauvre Rina change de tenue. Et voilà, 47 minutes, et nous avons assisté à 30 minutes de bonne musique. Super, on continue, et là c'est une vidéo qui se lance, montrant le groupe dans différents concerts, reperte de temps, et là on se dit que quand même, bien que ce soit pour célébrer les 6 ou 7 ans du groupe, bien qu'elles soient en partie originaire d'Osaka, là, on se fout de notre pogne quand même, ça perd du temps méchamment, et donc il faudra attendre la 52è minute pour enfin entendre un nouveau titre, le très bon Rock'n'roll, mais c'est surtout Queens are trumps, avec son VRAI SON rock qui nous ravira, ouch, j'ai cru que ça allait encore parler.

KAGEROU, HARUKAZE et le plus calme one piece (aucun lien avec Luffy) s'enchaînent pas trop mal, mais si il y a une grossee pause (encore!!!) avant one piece, ooooh, mais Haruna adore parler ou quoi? Welcome home, VERY SPECIAL et Shining sun nous font enfin croire que l'on assiste à un concert et non pas à un discours, même si avant ce dernier titre, il y a encore une pause, Taiyou to kimi ga egaku story continue, avec un lâché de ballons bien marrant, et sonne ainsi le (faux) rappel. encore une perte de temps, évidemment, avec de voir ré apparaître le groupe, ça parle, ça nous offre 3 titres supplémentaires, Satisfaction, DOLL et Everybody say yeah!!!, autant vous dire une conclusion géniale, et forcément, on termine par du blabla, nous indiquant qui s'appelle comment et son instrument.... je passerai sur ces derniers explications, histoire de na pas dire d'insultes. Entendre la foule reprendre en chœur SCANDAL BABY qui sert de fond sonore à la fin du concert est excellent.

Spectaculaire, à la set list loin d'être dégueulasse, un show son et lumière merveilleux, une scène immense, les filles qui font le show, on regrettera méchamment ces nombreuses perte de temps et interludes inutiles, beaucoup de blabla, intéressant peut être pour ceux parlant et comprenant la langue, mais pour le français normal, c'est casse couille, sur 2h05 de concert, on a facilement 30 minutes qui ne servent à rien.... Un très bon concert pourtant mais frustrant avec trop de temps morts. À réserver aux fans du groupe.

@+

Publié dans Musique-Spectacle

Commenter cet article