Azumanga Daioh

Publié le par Twinsunnien

Azumanga Daioh en DVD, dans 2 box.

Azumanga Daioh en DVD, dans 2 box.

Adaptation du manga en 4 tomes de AZUMA Kiyohiko, J.C. Staff se charge de l'animation des petits gags en Yonkoma (4 cases) de l'auteur. Contant les années lycée d'un groupe de fille, avec énormément d'humour, nous allons voir que malgré sa quasi perfection, cet animé possède une grosse tare qui n'est pas rédhibitoire.

Diffusé en 2002 au Japon, il arrivera chez nous en.... je sais pas, je sais plus, et on s'en moque un peu, il est dispo chez nous et c'est tout ce qui compte. J'ai une petite histoire qui pourra vous casser les nouilles à propos de l'obtention de ces coffrets. Ce fût à une époque où dans mon appartement, je n'avais pas le net (oui, on pouvait vivre sans internet avant), en plus c'était en 2005-2006 si je ne raconte pas de bêtise. Mais bon, je connaissais internet hein? J'y avais accès chez mes parents (le paradoxe veut que j'avais le net (bas débit) en Lozère et pas chez moi dans la ville qu'est Le Puy en Velay), depuis je me suis rattrapé, et un jour je vous expliquerai mes déboires avec cette sal**e d'Alice (wouhou), m'ayant empêché de jouir du haut débit avant que j'aille voir le fruit fin 2008 (je n'avais que le bas débit entre 2007 et fin 2008). Donc, en 2005 j'ai débuté les mangas par FullMetal Alchemist et Beck, mais aussi Azumanga Daioh, on peut dire que pour un noob j'ai tapé dans l'excellence d'emblée, pas pour me vanter, mais un peu quand même. Puis j'ai vu plus tard, qu'un animé était disponible chez Kaze, qui fait des beaux coffrets, mais assez cher quoi. Pourtant, je me commande le premier coffret pour voir comment c'est bien ou pas. Forcément, c'était trop du ballon, et les 13 épisodes de la première box furent dévorés en un rien de temps, il me fallait la suite. J'ai donc fait un soir, 100 kms aller-retour pour commander la box 2 chez la Fnac (y'avait pas de Fnac au Puy encore, puis je sais pas si il y avait des cyber cafés ou pas). Voilà, le casse bonbon a fini, petite vidéo et on plonge dans cet univers drôle.... mmh, ma phrase est pourrie pardon.

Vidéo de dasrik.

Alors non, je ne vais pas faire un dossier complet sur cet animé, non, je ne vous présente pas les personnages, de toute façon vous devez voir cet animé, je vais pas tout vous dire nan plus. On notera que l'opening et l'ending sont des chansons très douce, Oranges & Lemons, le groupe interprétant ces 2 chansons, se base sur 2 voix féminines, pouvant énerver c'est vrai, mais pourtant le côté calme convient bien je trouve. Voir les personnages s'animer sur ces génériques est sympa aussi, mais voilà que je pars dans mes pensées et que je suis en train de dire du caca. Les génériques ne marqueront pas les esprits mais s'écoutent. tout comme la musique en générale, qui fût décrite comme "de foire" par les "journalistes" à l'époque, bon, c'est simple, ça accompagne bien, mais rien d'immense.

Ceux connaissant les mangas seront surpris de l'ordre d'arrivée de certains gags, dès le début on constate cette différence, peut être ayant un ordre plus logique dans l'animé, un meilleur enchaînement quoi.

Oooh, mais j'ai oublié de parler des box, 3 DVD chacune, accompagnées d'un livret, dans un fourreau de qualité, sympa comme tout, on trouve des informations sur les personnages, même quelques gags du manga, mais surtout des explications concernant des choses typiquement japonaises, permettant une meilleure compréhension. Car si le manga est localisé, soit traduit et aux références typiquement françaises/européennes (exemple, Nakata le footballeur japonais se transforme en Ronaldo le brésilien dans la version papier), l'animé, uniquement dispo en VOST, est lui traduit, donc les notes sont précieuses pour piger quelques points, et surtout rendent l'animé indispensable en complément du manga. On se marre devant le manga, il en va de même devant l'animé. Donc de bien belles boxes. Je ne sais pas si les nouvelles boxes sont bien ou pas par contre, mais bon, l'important étant d'avoir l'œuvre.

Par contre, l'animé possède une grosse tare, un gros défaut, pouvant faire lâcher l'affaire à certaine personne (de mauvais goûts ^^), le rythme.... oui, c'est... très.... lent.... et mou.... un peu comme Osaka, en plus la musique insiste sur ce point là. J'ai un exemple, Chiyo et Kasuga font du sport, elles se lancent un ballon de volley, mais comme elles ne sont pas douées (Chiyo n'a que 10 ans normal, Osaka est.... Osaka quoi), elles se le lancent, mais se le prennent sur la tête et doivent aller le chercher car un ballon ça roule (c'est con ce que je dis). Et là scène, pourtant courte, dure, dure, dure.... alors que dans le manga nous sommes passer au gag suivant depuis un bail, là, on subit. Bon, c'est un défaut de début d'animé, le rythme s'élève un peu plus tard, mais les premiers épisodes sont une plaie pour ça, ce rythme..... ceci dit, ça ne nous empêche pas de nous attacher aux personnages et de se marrer comme une barrique quand Sakaki essaye, pour la énième fois, de caresser le Kami Neko (littéralement chat qui mord si je ne dis pas de bêtise) et finie par se faire mordre. Ou alors quand Ayumu Kasuga découvre avec stupeur que désormais, elle s'appellera Osaka.... ou quand Minamo (Nyamo) la prof de sport se retrouve à raccompagner une Yukari (la prof d'anglais) un peu trop saoule. Ou quand cette même prof de sport découvre avec stupeur qu'elle a raconté des choses d'adultes au groupe de fille et que Chiyo lui demande ce que veut dire ça (on ignore de quoi il s'agit, mais devinons aisément que ce n'est pas une chose qu'une fille de 10 ans doit entendre ^^).

En terme de doublage par contre, ouch, c'est nickel chrome quasi parfait. Idem au niveau de l'animation, qui respecte à fond l'œuvre originale, avec parfois une simplification du dessin, comme le fait AZUMA dans son manga, ceci renforce le côté comique, comme lors de la fête du sport, de voir des silhouettes s'agiter, alors qu'Osaka réfléchie par exemple. Les passages hilarants ne manquent pas, et chacun se reconnaîtra dans un des personnages principaux. Peu de garçon présent au final, mais ils sont plus nombreux dans l'animé que dans le manga je trouve. KIMURA restant le seul personnage masculin ayant un peu d'importance ici. Pervers aimant les lycéennes, il pleurera de ne pouvoir assister au cours de natation des filles, mais à côté de cela, il fera des dons astronomiques aux œuvres caritatives, ramassera les déchets dans la rue, et possède une femme très gentille, qui verra sa gentillesse "testée" par Tomo, Yomi et Chiyo.

Il est à noter que le rythme s'améliore en deuxième partie d'animé, même si une "perte de temps" arrive par moment, on a moins l'impression de voir un animé mou que sur les premiers épisodes, et ça c'est bon. Surtout que la dernière ligne droite nous offre des purs moments, le voyage scolaire, immense, mais surtout le dernier trimestre avec le passage des examens, et une Osaka qui se découvre ultra balèze en jeu de mot (japonais les jeux de mot par contre, donc incompréhensible sans le livret). En plus nous aurons droit à la petite touche émotion, qui vous tirera une larmichette, avec une Tomo qui lance un très bel hommage à Chiyo. Mais auparavant nous aurons ENFIN vu et entendu l'éternuement d'AYUMI Kasuga, pas tout à fait un ashou ou achou, mais il est hilarant tout autant, surtout qu'il intervient en pleine cérémonie, et que du coup elle se fera remarquer.

Je ne sais pas, je pourrai en ajouter encore, mais je pense que l'idéal est que vous regardiez à tout prix cet animé. D'ailleurs si des gens dans votre entourage semblent hostiles à l'animation japonaise, car "trop violente", ou "y'a trop de sexe" ou autres clichés, bah voilà un animé à montrer pour rabattre des claques merde, une bonne qualité d'animation, jouant beaucoup sur l'humour et l'émotion, j'avoue me prendre des barres de rire comme un con. Bon, par moment, on pige pas bien, la faute à un humour pas localisé, juste traduit, nous obligeant à chercher l'explication, donc le rire intervient après coup, mais en général, on pige tout de suite et on se marre. Si on oublie le début un peu mou, nous sommes en face d'un excellent animé, à voir absolument donc.

@+

Publié dans Série TV - Animé

Commenter cet article