Deadpool

Publié le par Twinsunnien

Imade de www.allocine.fr.

Imade de www.allocine.fr.

Dans le cadre de mon plan "je fais au moins un film au ciné par mois", je me suis retrouvé le week-end dernier à retourner au cinéma donc. Le choix étant limité, comédies françaises semblant merdiques ou reportage animalier, ou film pour enfants, bon, Zootopie à l'air pas mal, mais je sais pas, Deadpool m'a plus attiré. Ooooh, je n'attendais rien en entrant dans la salle de la part de ce film sorti il y a tout juste 2 semaines, mais bon, un film de super héros avec un anti héros, pourquoi pas après tout. D'autant que depuis Buried, je respecte énormément Ryan Reynolds, malgré son côté "chuis 'achement beau gosse", franchement si vous n'avez pas vu Buried, regardez le, ce huis clos est une bombe. De toute façon nous en reparlerons dans la semaine spéciale cinéma du mois de juillet. Merde, là n'est pas le sujet de cette chronique. Il est sorti le 10 février 2016, avec Ryan Reynolds, Morena Baccarin (vue dans le reboot de V, dans Mentalist aussi), le tout dirigé par Tim Miller. Bande annonce en VF comme la version dans laquelle j'ai vu ce film.

Bande annonce VF, vidéo de 20th Century Fox France.

Bon, je vais droit au but, le scénario est inexistant, c'est trop vulgaire, mais putain que c'est efficace. Du vrai cinéma qui lave le cerveau pour le coup. Wade est un ancien membre d'unité spéciale de chais plus quoi et est mercenaire depuis quelque temps. Mais ça on ne l'apprend qu'au cours de la première séquence, euh en fait non, comment dire. Retour en arrière, le film débute par un ralenti presque pénible nous montrant une scène d'action, sorte d'accident de voiture, avec des "crédits" se voulant drôle mais vite lourd en fait, on y voit des indication avec genre, merde, je sais plus ce qui est écrit, mais les noms des acteurs sont remplacés par des désignations, genre "le beau gosse de service" ou "le mec trop bien payé pour". Cette scène prend un sens quand on voit Deadpool en taxi, discutant avec le chauffeur. S'ensuit une scène d'action complétement dingue, et donc impressionnante, faisant son effet. Cette scène sera coupée par le personnage principal, qui, s'adressant directement au spectateur va expliquer comment il en est arrivé là.

Ce procédé astucieux permet de couper un peu le rythme qui partait fort, très fort, tout en brisant ce quatrième mur qui ajoute encore plus d'humour et ajoute un côté irrévérencieux au personnage donc. Surtout quand on le voit avec son sac Hello Kitty, ou prenant des poses suggestifs à connotation sexuelles. L'action, la violence et le sang sont là, pas de soucis sur ce point de vu, c'est même ce qui ravit le spectateur que je suis. Par contre le côté "on balance autant de vulgarité que possible" est lourd, ils auraient pu en mettre moins tout de même, mais dans le contexte du film ça passe.

Donc en passant de la scène d'action de l'autoroute au flashback, on est toujours attentif a ce qu'il se passe, tout se recoupe forcément, et nous avons droit a un spoiler de 127 heures. Le plus sympa étant cette façon dont Deadpool est un pur anti héros, non pas parce qu'il fume ou boit, mais bien par son comportement face aux X-Men, bon, il n'en affronte que 2, jouant du coup sur le fait que le studio n'avait pas assez de budget pour en payer 3? Il jouera même sur le nom des acteurs jouant Xavier dans X-Men "parce qu'on s'y perd un peu là", ce côté irrévérencieux est plaisant et casse les codes des films Marvel à la perfection, surprenant son auditoire.

Par contre, et c'est le gros défaut du film, si on regarde les grandes lignes, en fait il n'y a rien de nouveau chez Marvel, un gentil qui tue des méchants pour sauver sa meuf. Voilà. Oui, c'est d'une pauvreté rare. Même les trucs intéressants, genre comment se fait-il que son sidekick soit une dame âgée aveugle? L'élaboration du costume aussi est vite expédiée. La forte présence de vulgarité peut irriter, surtout que ça devient vite lourd, mais l'action décomplexée, assistée par des scènes pas immensément gores, mais sanglantes, nous font oublier ces défauts.

En fait, c'est vrai que je n'ai pas grand chose à dire, car il ne plaira pas à tout le monde, trop sanglant, trop d'insultes, trop con, c'est sûr qu'on ne va pas voir ce film pour réfléchir. Et pourtant, ile st à prendre comme le film de super héros adulte, du moins pas gnan gnan comme les productions habituelles de chez Marvel, ça saigne, ça se cogne, ça baise, ça balance un peu trop de punch lines mais quelques unes font mouche, alors que demander de plus. Le film typique d'entertainment, qui est drôle et irrévérencieux, prouvant que Marvel peut se moquer de lui même, pas vraiment une parodie, mais jouissif, voilà, le terme exacte c'est jouissif. Un film que j'estime à voir, nettement plus intéressant que les X-Men en tout cas, bien réalisé en plus, pas chiant même dans ses passages plus lents, oui, une réussite, une surprise pour moi (je n'en attendais rien je vous rappelle), un bon, voir très bon film. Pour exemple, niveau prise de pied, je l'ai préféré à Star Wars : Le réveil de la force que j'avais pourtant bien aimé mais trop prévisible. Oui, carrément, le côté sanglant je pense. À voir donc.

@+

Bim, petite salle.

Bim, petite salle.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article

Marco 18/03/2016 19:52

J’ai adoré ce film et je ne suis pas le seul. Et pour cause, je l’ai vu en compagnie de mes amis du réseau social http://www.woozgo.fr/ . On a passé un excellent moment, car on aime bien ce genre d’humour. À titre d’info, j’aime bien ton blog, c’est vraiment explicite.

Twinsunnien 20/03/2016 17:51

Merci pour tes commentaires ^^.