Sherlock saison 3

Publié le par Twinsunnien

Saison 3 de Sherlock en DVD.

Saison 3 de Sherlock en DVD.

Après une fin de saison précédente mouvementée, on retrouve donc sans surprise (nous savions que Sherlock était en vie, contrairement au pauvre Dr Watson) Sherlock, qui, suite à 2 années à démanteler le réseau de Moriarty, se voit revenir à Londres. Je vous passe les explications, vu que le plus intéressant est de voir comment va réagir John à la "non-mort" de Holmes. Il se trouve que le docteur, extrêmement touché par cette perte, refait sa vie, il à même pour projet de se marier avec Mary, essayant de trouver une raison de vivre, sa moustache sera source de moquerie de la part de Holmes d'ailleurs. Le premier épisode nous montre donc ce qu'a fait Holmes pendant ces 2 années, comment Watson continua à vivre, et ce en très peu de temps. Les retrouvailles seront explosives d'ailleurs, toujours avec cette touche d'humour qui rend les épisodes agréables à suivre. Petite vidéo et on revient.

Trailer de la BBC de la saison 3, vidéo de BBC.

Oui, car c'est avec un plaisir non dissimulé que l'on retrouve la fine équipe, avec un nouveau personnage qui est Mary, dont on apprendra énormément dans le 3ème et dernier épisode de cette saison. Toujours composée de 3 épisodes de 1h30, ce qui pourrait paraître long, mais point n'en faut (ce qui ne veut rien dire j'en conviens), la qualité de l'écriture, le jeu des acteurs (VOST pour ma part), font de ces 3 épisodes, 3 films quoi, oui, carrément.

J'ose espérer ne pas avoir à vous dire que c'est fortement inspiré du Sherlock Holmes de Sir Arthur C. Doyle, version modernisée toutefois. Mais là où nous sommes le plus surpris, ou pas, c'est de trouver des points commun avec toutes les séries d'enquêtes, ou des séries possédant des personnages principaux hors norme, je pense à Gregory House par exemple. Les plus ignares des téléspectateurs diront "bah ça ressemble à Dr House", sauf que c'est l'inverse, le personnage de House puisant dans les côtés sombre du détective de Doyle. Sorte de retour aux sources. Bon, là je pars en cacahuète, pardon, recentrons le débat.

Dans le premier épisode, je fut surpris de voir une similitude avec le Doctor Who, l'idée du fan club, donnant lieu à des théories hilarantes sur la façon dont Sherlock a simulé sa mort, avec une belle pelle entre les 2 antagonistes à un moment, pfffaaah, c'est énorme. Il est à noter qu'en vérité, nous ne saurons (et je cause pas du méchant de Lord of the ring) jamais la méthode employée, un peu à l'image du Joker version Chris Nolan qui changera sans cesse de version sur son enfance.

L'épisode 2 est divinement bien écrit, la mariage de Mary et John y est montré, avec un Holmes ne sachant pas comment faire son discours et étant désarmant de sincérité tout en restant très asocial. C'est surtout la façon dont convergent les différentes petites enquêtes qui trouera les fi... euh, qui vous fera dire à la fois "ouah, énorme". Aaaaaaaah, j'ai oublié de vous parler de l'acte terroriste du métro déjouée par les 2 enquêteurs, tant pis, c'était dans le premier épisode. Bon, même si l'on devine assez vite "la cible", l'épisode est très drôle et émouvant (je suis revenu à l'épisode 2 là, suivez un peu voyons!), en plus on ignore toujours qui est ce "méchant pas gentil vilain" montré à la fin de l'épisode 1, mais pas de panique, il arrive pour le final.

​Ce nouveau méchant est en fait un magnat de la presse, possédant des milliards de données sur tout le monde, dans différents coffres dans un lieu nommé Appledore. Intrusion illégale dans le bureau de Magnussen, il se trouve que ce personnage n'est pas vraiment inquiétant, pourtant il offrira quelques scènes bien tendues, désamorcées par un humour très présent, genre ils sont en tête à tête, et que fait Magnussen? Bah il pisse dans la cheminée, logique, insultant le peuple britannique au passage "vous ne dites rien". De plus, cet épisode offre de grosse révélation inattendue sur un personnage clé de cette saison 3. J'aime bien quand Holmes, lors du noël en famille, dit à Watson "ne boit pas son thé, oh, et le punch non plus", après avoir drogué tout le monde pour aller à Appledore avec son acolyte. Et donc la face à face tant attendu a bien lieu, oh, je vous ai passé le côté calcul intense de Holmes sur la façon de tomber après avoir reçu une balle, et une réalisation exemplaire nous montrant avec une facilité déconcertante la façon de penser de Sherlock, un brillant tour de force, dont la série regorge, ce qui la rend encore plus géniale trop cool de la bombe (j'ai pas les mots ^^), donc la fin est particulièrement ​savoureuse, et là Magnussen devient un peu plus inquiétant, enfin dira-t-on, mais bon. Et voilà une critique assez acerbe contre les médias aussi, "pourquoi le prouver du moment que je peux l'écrire?" ou un truc du genre, ouais, spas sérieux je sais, mais je vous résume en gros hein, vous êtes sur ASHOU par sur un blog hautement cultivé aussi.... ^^. Le dénouement de cette épisode et donc de la saison est presque choquant, mais voilà ce que j'aime avec les britanniques, c'est que le cliffangher n'est pas celui que l'on croit, tout comme nous savions que Holmes était vivant à la fin de la saison 2, dans les dernières minutes de cette saison 3 un revirement de situation ou "Homerun de la victoire" comme dirait Osaka d'Azumanga Daioh, intervient, annonçant une saison 4 immense.

Je vous fait pas un dessin, si je ne considérait pas Sherlock comme des trilogies s'imbriquant à la perfection, je vous dirait que c'est la meilleure série qu'il m'est était donné de voir, seulement je ne considère pas (à tort je sais) cette œuvre comme une série, voilà ce que produire de mieux la télévision, un des meilleurs programme qu'il m'est été donné de voir, je l'ai déjà dit, mais chaque épisode nous offre 1h30 d'humour, d'émotion d'enquête, n'ayant rien à voir avec les merdes étasuniennes que sont CSI et autres NCIS (que je kiffait au début pourtant). J'avoue avoir vu des clin d'œil inexistant par moment, le meurtre sans armes, j'ai pensé à Dupin et son Assassinat dans la rue Morgue de Edgar A. Poe, et lorsque j'ai entendu un maître chanteur avec des lettres, j'ai aussitôt pensé à la lettre volée du même auteur, toujours avec Dupin, seulement les solutions sont loin d'être identiques, donc je me suis fait des films, il y a aussi le "meurtrier" de l'épisode 2 (Le signe des trois) qui m'a rappelé l'épisode du mariage avec des sud-coréens de la série Lie to me, m'ayant fait trouver le fautif assez tôt. Tout ce que je vous dirai c'est que c'est à voir, à revoir et à posséder au moins en DVD (même si les versions Francetv distribution sont avares en bonus), indispensable, et si en plus ça vous donne de vous pencher sur l'œuvre originale, allez-y!

@+

Box regroupant les 3 premières saison en DVD.Box regroupant les 3 premières saison en DVD.

Box regroupant les 3 premières saison en DVD.

Publié dans Série TV - Animé

Commenter cet article

Marco 18/03/2016 19:51

Salut ! J’adore cette série et un bravo à tous les scénaristes, accessoiristes, acteurs, etc. Pour ma part, je trouve que la troisième saison est de loin la meilleure.