Broadchurch - Erin Kelly

Publié le par Twinsunnien

Le livre.

Le livre.

Qui est ce qui arrive avec ses gros sabots, venant ici pour vous sortir une chronique ayant la sensation de déjà-vu? Bah oui, c'est bibi. Je le dis d'entrée, cela sera rapide, car oui, c'est bien le roman inspiré de la saison 1 de la série télé Broadchurch dont il est question ici, et non pas l'inverse, à savoir que la série serait inspirée d'un roman. Si vous avez lu la chronique de la série télé donc, pas de surprise, rien ne change. Oh pardon, pour ceux n'ayant pas la télévision ou ne connaissant l'œuvre originale, l'histoire est simple, mais diablement efficace. Dans une petite bourgade de la côté britannique, le meurtre de Danny Latimer va plonger les habitants, se connaissant tous pour la plupart, dans une horreur que l'on croyait destinée qu'aux grandes cités. De plus la paranoïa va pousser tout le monde à suspecter tout le monde. C'est dans ce contexte que l'agent Ellie Miller revient de 3 semaines de congés à Miami. Toute guillerette au début, elle déchantera vite quand elle apprendra que son poste de capitaine lui passe sous le nez au profit d'Alec Hardy, dont le passif sur une enquête soit disant bâclée va resurgir. Elle sera d'autant plus choquée que Danny est un ami de son fils Tom, et pire, elle connait très très bien les parents.
Dès lors l'enquête est lancée, en passant par tout type de suspects. Donc ceux ayant vu la série n'y verront aucun intérêt. Hormis celui de replonger dans cette histoire sordide, au dénouement émouvant et plus qu'horrible. Le passé pas très clair des suspects est mis à jour, et si certaines erreurs sont sans conséquences, voir ennuyeuses (Paul Coates par exemple), d'autres intrigues sont intéressantes et font planer le doute sur le meurtrier jusqu'au bout.

Le livre permet de saisir certaines choses qui passent vite dans la série, c'est surtout sur ce que pense les personnages que le livre s'en tire merveilleusement, bien que le jeu d'acteur soit parfait dans la série, ici c'est écrit noir sur blanc si tel perso ressent de la compassion ou pas par exemple, c'est plus clair. De plus c'est très bien écrit et facile à lire. Bon, si on oublie le fait que la box DVD coute quasiment le prix du livre, on pourrait dire que c'est intéressant. Mais pas complémentaire. Et là vous allez me dire "t'es couillon pourquoi tu l'as acheté?", bah euh, oui, j'avoue, c'est con, mais je pensais qu'on aurait droit à plus d'informations j'avoue, je suis naïf parfois. Ceci dit il reste intéressant à lire, et un très bon livre, mais alors que les livres sur Kaamelott retranscrivant le texte des épisodes et montrant le génie d'Alexandre Astier à l'écriture, son texte étant aussi bien efficace à l'écrit qu'en images, ici, c'est tout de même moins flagrant.

Donc, ceux n'ayant pas vu la série et ne voulant pas voir celle ci (pffff, je préfère pas vous dire ce que je pense de vous sinon vous n'allez pas m'aimer), trouveront dans ce livre un palliatif, retranscrivant très bien les sentiments des personnages, gardant intact l'effet de surprise, les nombreux chocs aussi, c'est un très bon livre, contant une histoire pourtant déjà connue. Inutile si vous avez vu la série ou que vous comptez la regarder, l'avantage du livre nous montrant clairement les sentiments des personnages n'étant pas assez exploité pour justifier de repasser à la caisse. Bon livre mais l'histoire déjà connue et assez bien contée en image.

@+

Publié dans Livre - BD - Manga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article