La reine des neiges

Publié le par Twinsunnien

Image de allociné.fr.

Image de allociné.fr.

Oh, bien voilà un film au succès fou que je n'avais toujours pas vu, il faut dire que l'idée que ce soit la mode auprès des petites filles, reconnaissez que ça fait bizarre pour quelqu'un comme moi de s'y intéresser, surtout vu l'amour que je porte aux films Disney (j'aime pas trop quoi). Pourtant, à l'instar de Violetta, il ne faut pas mourir idiot, et ce film d'animation m'intriguait. Grâce à Inod, j'ai pu pendant un mois avoir accès à Canal+ à la demande gratuitement, autant vous dire qu'en voyant que ce film était dispo, il me fallait le voir, quitte à chier dessus hein. Oh, et oui, j'ai vu un épisode de Violetta, ceci n'est pas une raison de vous moquer, je reconnais que ça reste une sitcom un peu coconne, mais pourtant les chansons ne sont pas si mauvaises que ça, pour le public visé.... mais je ne chronique pas Violetta, alors regardons la bande annonce de La reine des neiges ou Frozen en VO.... paye tes traduction de titre à 2 balles quand même.

Bande annonce VOST, vidéo de cinecoulisses.

Une malédiction est tombée sur Elsa, elle possède un pouvoir magique, de faire de la glace et de la neige à volonté, ce depuis toute petite. Un jour, alors qu'elle s'amuse avec sa petite sœur Anna, elle glisse (sur de la glace, logique) et la touche involontairement avec sa glace, heureusement les Trolls sauvent Anna, en effaçant les souvenirs de cette dernière, et Elsa tout comme le royaume d'Arendelle ferme même ses portes, il est hors de question que le pouvoir d'Elsa soit connu du public. Donc c'est sans comprendre pourquoi qu'Anna grandit avec une porte close entre elle et sa sœur, évidemment, un drame surviendra et elles deviendront orphelines, du coup Elsa deviendra reine, et le jour du couronnement autre drame, elle n'arrive pas à se contrôler et passe pour un monstre, du coup elle fuit dans la montagne et Anna décide de partir à sa recherche.

Mmmh, purée, mon résumé est mauvais, mais voilà grosso modo la première demie heure du film. Celui ci débute par une chanson, fort entrainante, nous y découvrons Sven le rennes et Kristoff jeune orphelin, qui apprennent la "pêche" de glace. Avec les percussions se plaçant sur les gestes des euh, pêcheurs, ont va dire ça, c'est du plus bel effet, et les images de synthèses sont très belles, sans compter sur les magnifiques aurores boréales représentées, bref, techniquement c'est nickel et ça commence pas trop mal. On suit les sœurs, au début très complice mais que l'accident et le lavage de cerveau d'Anna va séparer. La mort des parents est juste hilarante, jamais vu un truc aussi con perso, aussi vite emballé, comme pour ne pas aborder le thème frontalement. Oh, je ne demandais pas des gerbes de sang non plus, mais si certains d'entre vous trouveront ça pudique, j'appelle ça du foutage de gueule quoi, même la mort de la mère de Bambi est plus choquante, et pourtant hors cadre. Oh pardon du spoil de Bambi. Et là on se tape une quantité monstrueuse de chanson aussi niaises les unes que les autres, pire, elles se ressemblent. Par contre la rencontre entre Anna et la prince co... euh, dont j'ai paumé le nom, bidule truc muche, j'avoue qu'elle est marrante, quand le cheval fait sa révérence et que la barque, enfin bref, vous verrez la scène par vous même. On passera la chanson qui suit par contre, genre ils font le tour du Fjord (ça se déroule dans le nord) en passant de partout en un rien de temps, genre oui, il faut s'évader donc pas trop réfléchir, donc passons. Anna est chaude comme la braise, comme une Barbie ayant trouvé son Ken, elle veut se marier et demande à Elsa, la reine d'Arendelle, son aval. Cette dernière est quand même un peu plus intelligente et refuse, on ne se marie pas avec un connard que l'on rencontre le jour même. La jeune princesse pousse à bout sa reine de sœur qui dévoile ses pouvoirs en étant particulièrement dangereuse, bah oui, la glace se transforme en pics aiguisés assez mortel. Forcément le gros bâtard de service hurle au monstre et Elsa fuit dans la montagne, où enfin elle se libère du poids du mensonge et de se cacher, le fameux Libérée, Délivrée, ou Let it go en VO.

Oui, voilà le gros soucis de ce film, sa première demie heure, digne d'une comédie musicale et niaise comme il n'est pas permis, je dirai en gros conard, du pur Disney pour gamin quoi, sauf qu'à partir de Let it go, le récit devient intéressant, plus violent, enfin c'est relatif, mais enfin, le ton change, et les arrivées de Kristoff, Sven et Olaf dynamisent le film, le rendent moins con en plus et ajoute une touche humoristique pas dégueulasse. L'action devient un peu plus intense, et les chansons chiantes s'espacent enfin, la dernière heure nous en offrant très peu, ouf, nous avons frôler l'indigestion.

Oh si, les premières trente minutes sont sauvées par le caractère indigne d'une princesse d'Anna, qui semble "normale", enfin, une princesse ne se comportant pas comme telle, se rebellant même, pire, prenant ses responsabilités en allant seule affronter ce froid hivernal que sa sœur à instaurer en plein été. Non, franchement rarement un personnage de princesse ne m'aura paru aussi sympathique que Anna. Ah, juste, je passe le fait que quand Elsa, la reine des neiges, s'installe sur la montagne dans un sublime palais de glace, elle se transforme en mini pupute, avec la robe qui va bien, et le maquillage aussi, ça m'a un peu choqué pour un film pour enfant, mais bon, on passe vite sur ce point.

Bah oui, mes personnages préférés du film sont là, Sven le rennes, juste excellent, même si ses réactions sont, à l'instar de Donkey dans Shrek, basées sur un chien. Kristoff n'est pas le beau gosse par excellence, il pue le rennes, il est rustre, et pauvre, mais terriblement attachant, au dévouement sans pareil. Mais le personnage qui apporte la grosse touche d'humour, c'est Olaf, le bonhomme de neige, un peu trop comique au début, ce qui le rend lourd, en fait il devient super attachant, mais uniquement en VO. Quand j'ai vu à la fin du film que Danyboon doublait ce personnage, j'ai voulu voir le résultat, j'ai pleuré, en VF le perso perd toute sa saveur je trouve, mais autant je fais mon sale geek de merde qui n'a pas pris de douche depuis 15 jours. Sauf que même niveau chanson, c'est mieux en VO, Let it go, que je connaissais dans une version plus lyrique interprétée par Sarah Alainn, même si Idina Menzel n'atteint pas la performance de Sarah Alainn, je reconnais une certaine qualité, par contre en VF, on pleure, franchement les paroles sont moins puissantes, trop faciles quoi, du moins c'est mon avis, et je dis ça sans avoir subit les chants de petites filles hein? Préférez ce film en VO, c'est mieux quand même.

Je continue rapidement, pour ne pas spoilé, mais j'avoue avoir été surpris, un connard surprise arrive, on tremble à l'idée qu'Elsa soit tuée, et même si je trouve que pour une personne mourante Anna galope vite, le final est surprenant, même si l'on devine l'idylle qui se dessine aisément. La sauvetage n'interviendra pas de la personne que l'on croyait.

Me voilà obligé de conclure, sinon c'est spoil, étonnamment, j'ai aimé, quand on passe la première demie heure chiante, car niaise et trop chantante, on tombe sur un film très sympa, bon, pas parfait non plus car s'adressant aux enfants, mais un adulte trouvera son compte à partir de 30 minutes, les personnages de Sven et Olaf étant excellents, en VO par contre, parce que la VF ne me plait pas du tout du tout. Un très bon film, à l'animation excellente, au récit devenant bon à la fin du premier tiers, et qui finalement m'a plu, oui, un exploit, j'ai aimé ce film, j'avoue, bien conçu, à l'histoire prenante, aux persos attachants (Anna, Sven et Olaf quoi), à l'humour m'ayant fait rire (oui oui), bref, j'ai passé un super moment l'heure finale m'ayant fait oublié la purge du début. Un film à voir, mais en VO par contre.

@+

PS: En plus je n'ai su qu'à la fin que Kristen Bell en doubleuse de Anna, oui, Veronica Mars.... trop classe.

PS2 le retour: J'ai finalement craqué pour le DVD, c'est dire la qualité du truc.

Vivi, bibi a craqué pour le DVD. Même pas honte en plus.

Vivi, bibi a craqué pour le DVD. Même pas honte en plus.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article

Nicolas 31/03/2016 20:29

Salut,
Je ne pensais pas regarder ce film un jour, mais comme je suis un oncle qui dit amen à tout ce que veut ma petite nièce, j’ai visionné l’œuvre cinématographique avec elle ! Finalement, je dois avouer que je l’ai vraiment apprécié et par la suite, j’ai dû télécharger la chanson Libérée Délivrée comme sonnerie mobile sur : http://m.megasonnerie.fr/ . À plus.