Pro Evolution Soccer 2

Publié le par Twinsunnien

PES 2 sur PS2.

PES 2 sur PS2.

Hop là, ne fuyez point moussaillons, euh, c'est quoi ce début d'intro ? Mais non, ne partez pas, car si je vais causer du deuxième jeu de ffot de Konami sur le monolithe noir de Sony, la PS2 quoi, ou PlayStation 2 pour les plus pointus, et après je vais vous parler vite fait de mon expérience des jeux de football, en me concentrant sur la série de Konami, pour peut être servir d'intro pour un dossier jeux de soccer, mais je sais pas en fait, il faudrait que je chro Le monde des taupes, euh bleus pardon, et Adidas power soccer, et FIFA 98, enfin bon, ce dossier n'est pas pour l'instant, donc j'explique mon plan, en premier lieu on causera du jeu du jour, vite fait, puis de mon expérience PSOne-PS2-PC de cette série majeure, oh, puis ptet Super Nintendo et N64, je sais pas, on verra, donc petite vidéo de ce jeu sorti fin 2002 et on revient.

Intro sublime. Vidéo de Playscope Timeline.

Si PES, Pro Evolution Soccer, premier du nom, conçu par Konami Computer Entertainment Tokyo (KCET), fût un grand jeu, il n'était en fait qu'une transposition de ISS Pro Evolution 2 de la première PlayStation. Putain je dis ça, mais j'ai pas euh ISSPE2 en fait, par contre le PES oui, mais passons, donc PES2, apporte je ne sais plus quoi en nouveauté, en plus on sort d'une coupe du monde calamiteuse pour la France, mais Lyon avait célébré son premier des 7 titres à venir, oui, je suis un petit peu supporter lyonnais surtout période Juni quoi, mais passons une fois de plus, donc, la première grosse nouveauté qui malheureusement ne restera pas, c'est la présence de 2 titres du groupe Queen, We will rock you introduisant de façon magistrale le jeu, et We are the champions étant joué lorsque le joueur remportait un titre, opération kikitoudur assurée (pardon les filles, je n'ai toujours pas trouvé d'équivalent pour vous, si vous avez des idées, n'hésitez pas à commenter).

Sinon on retrouve pas mal d'équipe nationale, et un petit peu de club, sans aucune licence, même si certains joueurs ont leurs noms. Bon, ça nous donne une Ligue des Masters intéressantes, les meilleurs clubs d'Europe s'y affrontant, pour peu que l'on se serve du très bon éditeur de clubs, pour modifier tout ça, bah on peut s'amuser. Mais la partie la plus importante étant la partie Nation. Alors que FIFA mise tout sur les clubs, et que EA sort des versions spéciales pour les Coupe du Monde par exemple, dans PES on peut faire une belle compétition mondiale.

En terme d'option, ce n'est pas top, mais en terme de jeu, manette en main, ouah, nous sommes à mille lieux du jeu des canadiens, il vous faudra construire vos actions pour espérer marquer. Les réactions, si elles sont en fait loin d'être réalistes, étaient impressionnantes à l'époque, ce jeu était tout simplement le meilleur jeu de football jamais sorti. Pourtant aujourd'hui je lui trouve un petit manque de souplesse, mais j'avoue aussi, qu'aujourd'hui encore, et après un léger temps d'adaptation, on retrouve vite ses marques, et on prend rapidement du plaisir manette en main. En coupant le son, car niveau commentaires ou musiques autre que les titres de Queen, bah ça pique les tympans quand même. Les menus ne sont pas hyper clairs, mais on s'y retrouve, et c'est ce qui compte.

Intro qui wil rock you, menu et clubs.Intro qui wil rock you, menu et clubs.
Intro qui wil rock you, menu et clubs.Intro qui wil rock you, menu et clubs.

Intro qui wil rock you, menu et clubs.

Au point de vue des graphismes, rien d'immense, avant l'ère PS3-360, la simulation de Konami n'avait pas besoin d'être belle pour vendre, mais le jeu n'est pas ultra moche non plus. Donc, en 2002, c'était ce qu'il se faisait de mieux en terme de football, aujourd'hui encore et malgré de mauvaises habitudes sur les beaux jeux que l'ont a actuellement (PES ou FIFA), on retrouve vite les marques, et on s'amuse, de plus retrouver le plaisir de devoir construire obligatoirement ses actions, la profondeur du gameplay, bah ce n'est pas pour rien que pendant loooooooooongtemps EA était à la traîne. Meilleur jeu de foot en attendant le PES3 quoi ^^. Bon, je ne vous ferez pas l'affront de vous dire « à essayer », FIFA et PES actuels étant très très bons, sachez juste que ce jeu était un monstre à l'époque. Putain ça ne veut rien dire.

Petite intro donc, je joue aux jeux de football de Konami depuis International SuperStar Soccer Deluxe sur Super Nintendo, sorti en j'ai plus l'année, je dirai 94, ou 95 plutôt, bref, et j'ai euh aussi ISS 64, sauf que la version 64 venait d'Osaka, et était plus arcade, mais plus jolie aussi. C'est évidemment la version PlayStation de ISS Pro, avec sa nouveauté de passe en profondeur qui marque, je pense mon vrai attachement à la série de KCET. Je ne suis pas sûr avoir eu le ISS Pro 98, je n'ai pas eu le ISS Pro Evolution 2, mais j'ai eu ISS Pro Evolution et sa grosse difficulté, l'apparition des clubs, la Ligue des masters qui faisait s'arracher les cheveux, bref, logiquement il me fallait PES quand j'ai investit dans la PS2.

Nations, menu d'avant match et avant match.Nations, menu d'avant match et avant match.
Nations, menu d'avant match et avant match.Nations, menu d'avant match et avant match.

Nations, menu d'avant match et avant match.

J'ai eu Pro evolution soccer fin 2001, en même temps que GTA III, et je me souviens que les 2 jeux étaient dispo pas cher, j'ai même eu un multitap gratuit avec PES. La claque fût immense, et dès lors PES sera la série sur laquelle je jouerai les Coupe du Monde, ou les matches internationaux, FIFA restant au top pour les clubs. D'ailleurs depuis le FIFA 99, j'achetais tous mes jeux de foot de EA sur PC, et les PES sur console donc.Sauf qu'à un moment j'ai lâché la série des FIFA, et que à partir de PES4, j'ai acheté les jeux de Konami sur PC, les PES 4, 5 et 6, sur PC donc, j'ai eu PES 2008 sur PS2, ultime achat des jeux de foot de Konami avant le retour sur PES 2014. J'alterne entre 360 et PS3 depuis ce jeu.

Ce qui me plaisait le plus chez le jeu japonais, c'était la possibilité d'éditer les équipes, de créer ses propres joueurs, bref, il était entièrement paramétrable, le jeu évoluait chaque année, ce n'était pas qu'une mise à jour de données, et le gameplay était à ré-apprendre à chaque fois, mais toujours en bien, maintenant les évolutions se font par petites touches timides, pour ne pas brusquer les joueurs (chez EA ou Konami). De plus sachez qu'avant les Kalof, c'était PES le jeu multijoueur par excellence. Si certains ont tourné leurs vestes rapidement, en bons français hypocrites qu'ils sont, oui, des gens (dont certains très connus) chiaient sur FIFA et n'avaient d'yeux que pour PES, et maintenant, sans honte, déclarent l'inverse, d'autres par contre, tout aussi stupides, ne jurent que par PES, même si la série a connu un méchant creux quand même. J'estime qu'un FIFA trop faible contre un PES trop fort ou inversement, c'est mauvais, il faut cette émulsion, euh, pas sûr du terme, cette motivation mutuelle, cette adversité, c'est pourquoi le retour de PES, lent mais sûr, pourra peut être empêcher EA de trop se reposer comme ils le font en ce moment, car si les PES ère PS2-XBOX étaient aux top, ils ont obligé EA à bosser sur la génération suivante, et si FIFA 06 et 07, euh je vais dire ça sans les avoir touchés, donc si ils sont mauvais, et que FIFA 08 atteint un sommet, devenant le nouveau mètre Sifredi, euh, étalon pardon, c'est grâce aux... merde j'ai perdu le fil de ma pensée, bah si EA c'est amélioré d'un coup, c'est parce que Konami était au top, oh puis merde, je suis perdu, vous voyez le fond de ma pensée. La firme japonaise court après EA et s'oblige à prendre des risques et à s'améliorer et va certainement reprendre le leadership si FIFA baisse comme il le fait ces derniers temps, un combat passionnant.

Ouais, vous vous dites que je me suis foutu de vous, qu'en fait j'ai dis pas mal de caca, et en plus je l'ai mal dit, ouais, j'avoue, c'est une sorte de brouillon pour voir si je suis capable de sortir un dossier football (ne vous excitez pas, ce n'est pas prévu pour cette année), je m'aperçois que je dois encore pas mal bosser quoi. Ce qu'il faut retenir, c'est que, parfois, il ne faut pas avoir peur, si l'on se dit « fan de foot » d'acheter les 2 séries, oki, pas en même temps comme j'ai pu le faire, mais généralement au bout de 6 mois les jeux ressortent à moitié prix, voir sur les 20€, il ne faut pas hésiter à expérimenter quoi, ne pas rester sur un seul type de jeu, j'ai souvent eu FIFA pour les clubs et PES pour les nations, les jeux se complétant parfaitement je trouve, bon, pas sur la même plateforme, c'était un sur console, l'autre sur PC quoi, et je me suis bien amusé ainsi, ça peut paraître dingue, mais j'ai toujours aimé les 2 séries, même sir j'ai lâcher FIFA un court instant, idem pour PES, c'est pour ça que voir les joueurs se diviser, pire, en voir avoir changer de camp et craché sur une série qu'ils aimaient, bah ça me casse les noix.

Tain j'arrive pas à conclure, la galère quoi, PES était ce qu'il se faisait de mieux en football, voilà, de toute façon j'en recauserai car j'ai fait quelques achats pour avoir la J-League, donc j'ai acheté des Wining Eleven avec écritures japonaises quoi, et je vous expliquerai un truc, comme quoi j'ai dû en acheter 3 pour enfin avoir la J-League, j'vais encore passer pour un con mais je m'en moque. Donc la biz.

@+

En match, ralenti et pénalty.En match, ralenti et pénalty.
En match, ralenti et pénalty.En match, ralenti et pénalty.

En match, ralenti et pénalty.

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article