Sword art online - Arc 2 : Fairy Dance - Alfheim Online

Publié le par Twinsunnien

SOA Arc 2 en DVD.

SOA Arc 2 en DVD.

Vrai surprise pour moi, le premier arc de Sword art online m'avait bien captivé. Me laissant comme un con lors du dernier épisode. Comme je fais la collection j'ai-paumé-le-nom d'Anime Store, Anime Collection je crois, je n'ai pas de suite eu l'Arc 2. Donc j'ai attendu patiemment avant d'enfin voir cette suite. Premier point, c'est l'enculade, pardon du terme, mais quand on voit les DVD, on constate qu'en fait les 25 épisodes forment la saison 1, et que du coup Wakanim en a profité pour scinder en 2, de façon intelligente j'avoue, mais histoire de faire payer 2 boxs alors qu'une seule aurait suffit. Ainsi je comprends mieux la fin de l'épisode 14 qui annonce le prochain épisode. Bon, en même temps les coffrets ne sont pas bien cher, mais ça énerve un peu de lire sur le premier DVD de cet Arc 2 "épisodes 15 - 18" alors que les coffrets annonçaient "L'intégrale". Genre on se moque un peu de nous là? Du coup je vais passer pour un con en vous disant que c'est la suite directe, bah oui forcément car en vérité c'est juste le packaging qui te fais croire qu'il s'agit de 2 saisons différentes. Ceci n'est pas le seul truc que j'ai du mal à encaisser, mais petite vidéo avant toute chose.

AMV réalisée par baaauniverse, concernant la fin Alfheim.

On retrouve donc Kazuto Kiriga, putain on le retrouve pas en fait, on aurait jamais dû le quitter, chié, donc cette fois ci, il luttera contre j'ai-mangé-le-nom afin de sauver Asuna, qui comme 300 autres joueurs, ne s'est pas réveillée. Il va lui rendre visite à l'hôpital, tout en se remettant des 2 années passées sur SAO. Un jour, alors qu'il rend visite à sa bien aimée (putain c'est nul ce que je dis, c'est nuuuuuuul), il va rencontrer tête de bite, j'ai aussi bouffé son nom, sachez que c'est un enculé qui veut se taper Asuna, en voulant à tout prix se marier avec elle, demande l'autorisation au père de celle ci. Ceci met un coup au moral de Kazuto, en plus il se fait menacer par bidule. heureusement il se requinque (putain l'expression) en famille, et je vous présente, la petite sœur avec des gros seins qui n'est pas sa sœur en fait et qui aime sont faux grand frère. Et vas y avec du fan service pas gore, mais bien casse noix, Sugu aime prendre des douches et se frotter auprès de Kazuto après. Bon j'abuse, mais ce fan service est énervant, surtout quand dans le nouveau jeu, les poses lascives seront légions.

Oui car notre héros va replonger dans un jeu, Alfheim, une photo prise et floue, montrerai Asuna. En haut de l'arbre monde réputé inaccessible. Alfheim est un monde féérique où l'on peut voler, sur un court instant, mais c'est possible. De plus la magie fait partie intégrante du jeu. Du coup revoilà Kirito, qui grâce à la reprise des serveurs de SAO retrouve ses stats de malade. Bien pratique. Il va rencontrer Lyfa, enfin c'est écrit ainsi dans les sous titres et dans le livret (oui j'ai vu cet animé en VOST), alors que sur l'écran de contrôle du jeu on lit Leefa, mais passons. Leefa est un avatar qui aime prendre des poses façon fan service, mais elle possède sont tempérament et va aider Kirito dans sa quête. Retrouver Asuna je vous rappelle.

Et c'est là que le problème intervient, Asuna, femme forte au début de l'animé, se retrouve en position de princesse à sauver, incapable de s'échapper seule, à la tenue offrant du fan service à outrance (bonjour dans les derniers épisodes comment c'est limite), et je ne parle pas des espèces de limaces qui ont des tentacules, vous voyez le tableau? Rien de gore une fois de plus, mais bon, ça dérange je trouve, du moins ça me gêne un peu.

La découverte de ce nouveau monde est rapide par contre, pensez vous, en 11 épisodes, il faut expliquer les nouvelles races, les nouvelles fonctionnalités, tout en continuant l'histoire dans la réalité, avec le truc lourd entre Kazuto et sa fausse sœur, si si, je vous garantie que c'est assez lourd. Bon, le truc que je n'ai pas pigé, c'est si elle savait que Kazuto = Kirito ou pas, là j'ai loupé un épisode je pense ^^.

Pourtant, techniquement, c'est toujours aussi beau, si l'histoire va vite, elle captive toujours autant, et même si Asuna est nettement plus greluche que dans le premier Arc, Kirito est fidèle à lui même, attachant comme pas permis. Bon, le dernier épisode est limite hilarant de stupidité, de comme par hasard l'enculé l'attend sur la parking de l'hôpital, ridicule, mais bon, on en vient à dire à sa télé "non, ne fais pas ça" à Kazuto, oui, je me suis senti très con après. Ce qu'il y a de bien, c'est qu'il y a une belle fin, avec tous les personnages rencontrés, et que même si c'est très comment dire, trop parfait, ce n'est que mérité pour ces personnages.

Là où c'est très fort, c'est la difficulté de reprendre le jeu, avec toujours cette appréhension de mourir dans la réalité, Kirito a des réflexes issus de SAO "je ne laisserai personne mourir", et lors de son premier assaut dans l'arbre monde, le voir mourir fait quelque chose. Oups, j'ai spoilé. Bah, pas grave, vous avez pas mal de chose à découvrir encore.

Avec un peu d'action, peut être trop de romance avec Sugu qui est lourde comme pas permise. C'est surtout le fait qu'Asuna devienne la frêle jeune fille à sauver, ce dont rêve chaque pervers euh, oui, c'est ça qui choque, où est la battante de SAO? Là elle se laisse faire, quand elle arrive à s'échapper (enfin elle agit), elle se fait reprendre par 2 limaces, putaing des limaces quoi!!!! Donc en terme de scénario, rien de génial, même si l'appréhension de mourir ou de rester coincé est bien présente et le téléspectateur la ressent bien, il y a moins d'angoisse tout de même, moins de puissance par rapport au début de l'animé donc. L'action est sympa, quoique surfaite par moment, et au final je trouve cet Arc faible, voir décevant. Pourtant Kirito reste excellent, les autres personnages déçoivent par contre, même le méchant est ridicule. Mais on se laisse transporter dans Alfheim malgré tout, dû à un chara design elfique qui fonctionne bien, puis l'animation est magnifique quoi. À voir dans la continuité de SAO, en sachant que cet Arc 2 est plus faible que le précédent qui était excellent aussi. Bien aimé sans plus.

@+

Publié dans Série TV - Animé

Commenter cet article