Jurassic World

Publié le par Twinsunnien

Jurassic Wolrd en DVD.

Jurassic Wolrd en DVD.

En 2015 il a eu pas mal de retour de licence, Mad Max, Star Wars, et d'autres que j'ai oublié, le retour de Jurassic Park, sous le nom de Jurassic World, était attendu par pas mal de monde, pulvérisant des records (c'était avant le tsunami Star Wars bien sûr), soit disant que c'était le retour du vrai parc jurassique, surtout après 2 suites loupées, donc nous voilà devant un énième retour, faisant suite aux films précédents donc, ayant quand même l'air d'un reboot au vue de la bande annonce que voilà. Je précise que j'ai vu ce film en VOST.

Bande annonce VOSTFR, vidéo de Universal Pictures France.

Alors que le professeur Hammond est mort, il a cédé à Masrani, un milliardaire indien, le soin de finir son œuvre d'un Jurassic Park, Claire Deaning se charge de bien faire tourner tout ceci, et est à la recherche de plus de sensations (le whaou effect, façon crêpes avec la girafe tout ça), du coup ils inventent des dindinettes toujours plus impressionnantes. Et alors que de comme par hasard ses neveux débarquent pour visiter le parc en ultra vieille pie, euh VIP sorry, la grosse bébête crée pour impressionner le public fait part de son intelligence aux couillons d'humain. Ils ont crée un monstre malin comme un singe et plus puissant que le T-Rex, bien joué les gars.

Ce qui gêne dans ce film, c'est qu'il n'y a plus ce whaou effect, la perte de la magie des dinosaures, comme si nous étions rompus à découvrir cela. Oki, on peut analyser ça comme étant le sentiment général des visiteurs du parc, mais la magie immense du premier film n'est plus là. Les personnages ne sont en rien attachant, et l'on devine trop facilement la suite du scénario. Genre, a un moment, je me suis dit « si le gros il se fait bouffer c'est n'importe quoi », et effectivement, le gros se fait bouffer. Comme pour le méchant d'Ingen, on dirait que c'est volontaire le coup de la chemise trop petite, « regardez les enfants, c'est un gros, donc il est méchant », enfin bon, je ne sais pas, mais ça fait bizarre, genre « nous avions un gros pas gentil dans le premier film, là il nous en fallait un aussi ».

Le pire niveau personnage, et là ça nous touche plus en temps que français, c'est celui d'Omar Sy, d'une inutilité royale, genre il est là parce que voilà. En VO il ressort des jurons en français drôles, mais bon, ce personnage ne sert qu'à mettre en valeur Chris Pratt, Owen Grady pardon, et cette scène culte pourtant complétement ridicule du face à face avec les raptors. Mais bon, c'est surtout en terme de scénar' que la faiblesse explose, au bout de 30 minutes, on part pour 1h30 d'action et de soit disant « oh ils vont mourir mais non en fait », pire, les scènes à sensations sont plus faibles que dans les premiers épisodes, la course poursuite du troisième face à la grosse dindinette me paraît plus spectaculaire. Et je ne vous cause même pas du combat final, pompé à mort sur King Kong. D'ailleurs, à propos de copie. On reconnaîtra aisément Predator, beaucoup de scènes font un appel du pied au film de McT. Pire, ce sont les 3 premiers Jurassic Park qui sont cités voir copiés, la volière, scène complétement loupée, les anciennes Jeep, enfin bon, qu'a-t-on de neuf ici ? Les bébêtes plus grosses et donc plus dangereuses ? L'idée que l'on peut apprivoiser des raptors ? Qui changent facilement de camp soit dit au passage.

Dans le scénario, ce qui gêne le plus, c'est cette indéniable facilité, je vais spoilé un peu, mais le gros truc qui sème la terreur, il a de l'ADN de pleins de monde, et du coup ça explique énormément de trucs, il peut se camoufler, aaah mais oui, c'est parce qu'il a ça et ci, il peut voir ses proies avec la chaleur c'est parce que ci et ça.... le pire étant le renversement avec les raptors, l'explication la plus débile du monde. De plus cette nouvelle dindinette doit avoir de l'ADN humain, car elle utilise ses capacités de façon trèèèèèèèèès stupide, genre le mec il va sous un camion (pouet pouet) et s'imprègne d'essence, bim, le tour est joué, bye bye je t'ai enfumé, dans le cul dudu, euh, et sa capacité à voir la chaleur ? Sauf si c'est de l'essence spéciale qui diminue la température du corps ?

Pourtant de bonnes choses existent, comme euh, l'idée que le public veuille toujours plus et quand il s'aperçoit que c'est dangereux il râle. Quand le dernier ingénieur décide de rester et se prend un vent monumental en voulant rouler une pelle à sa collègue, « j'ai un petit ami », oh, j'ai déjà entendu ça quelque part moi, à oui, le résumé de ma vie, et encore, elle aurait pu lui sortir un « je sais pas, peut être », mais passons. Les clins d'œil présents, via le T-Shirt notamment.

Que dire, bien qu'il soit divertissant, les fans du premier n'aimeront pas, pas de magie, des personnages plats comme pas permis, un scénario se devinant 1 siècle à l'avance, même le combat final, spectaculaire mais complétement con déçoit. Oh, vous pouvez bien le voir, vous passerez 2 heures moyennes, mais le pire étant quand même la grande violence du truc, genre tu montres pas ça à des mômes de 7-8 ans, enfin j'estime, ou alors il faudra m 'expliquer la classification de certains autres films. Entre un scénario chiant, des personnages auxquels on ne s'attachent jamais, seul les effets spéciaux sauvent le film, excellent, ils rendent un bel hommage aux dinosaures, dommage cependant qu'il y est la perte de cette magie. Ceci dit ça reste, de peu, la meilleure suite pour Jurassic Park, qui reste le sommet niveau film de dindinettes. Allez, à voir une fois, mais sans plus.

@+

Le coffret contenant les 4 films en DVD.Le coffret contenant les 4 films en DVD.

Le coffret contenant les 4 films en DVD.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article