Teenage Mutant Hero Turtles

Publié le par Twinsunnien

La boîte du jeu.

La boîte du jeu.

Woh, nous allons parler d'une époque lointaine, fort lointaine, ma découverte du jeu vidéo sur console avec Super Mario Bros., mais aussi ce jeu un peu classe qui permettait de prendre le contrôle des 4 tortues dont je kiffais les aventures en dessin animé, un jeu sort en 1990 sur NES, et il a obtenu un titre de jeu culte auprès de ceux y ayant joué, la faute à une difficulté mal dosée, assez extrême alors que le public était tout minot. Franchement, il est surtout marquant parce qu'il pète les nouilles, plus que par ses qualités.

Déjà le jeu est intégralement dans la langue de Shakespeare, du coup, quand tu as 10 ans et que tu découvre l'anglais en CM1, bah t'as pas toutes les bases, oui j'ai pas eu ce jeu dès sa sortie, je n'ai eu la NES qu'à Noël 1992 si je me souviens bien, mais oublions donc, donc l'histoire, bah tu t'en moque en fait. Pourtant c'est encore une histoire avec Schredder pas gentil qui est méchant, et dans le premier niveau il faut sauver April O'Neil, on y affrontera d'ailleurs Bebop et Rocksteady dans ce niveau, qui permet de se mettre en jambes. Alternant vu de dessus dans la ville, et plateforme vue de côté dans les égouts, on pense un peu à The legend of Link (Zelda 2 quoi). Oh, mais oui, petite vidéo dans laquelle Le joueur du grenier ne s'énerve pas du tout contre ce jeu.

Vidéo de joueurdugrenier.

Ce qui est impressionnant, c'est finalement la qualité graphique du truc, Konami ayant misé sur une fidélité au design des tortues du DA, on contrôle avec bonheur les 4 chevaliers d'écailles et de vinyle. On aura aussi une présentation au début de chacune des tortues sur une musique dynamique et qui reste en tête, de façon assez violente. Je ne présente pas les frères ninjas hein? Avec Splinter leur maître qui se fait KimBauerisé entre les niveaux 2 et 3 d'ailleurs.

On peut donc jouer le personnage que l'on veut, mieux, on peut changer à la volée si l'on veut, petit bouton start, on choisi sa tortue, re-start et nous voilà avec quelqu'un qui a plus de puissance et d'allonge si l'on a choisi Donatello, ou quelqu'un de plus dynamique pour Léonardo (aucun lien avec le joueur de football), idem pour Michelangelo, et par contre, nous sommes d'accord, Raphael sera à réserver à ceux voulant un challenge encore plus ardu.

En fait, le vrai gros défaut du jeu, au delà de sa difficulté délicate, c'est sa jouabilité, on peut donc doser les sauts en appuyant plus ou moins sur le bouton, mais il faut veiller à ne pas se manger le plafond, argh en fait j'en vois un autre défaut, si par moment on a un scrolling horizontal, des fois on change de tableau et là, ooooh surprise, un ennemi bien placé, du coup on rage, surtout que les pizzas régénératrices sont mal placées, pire, parfois vous la voyez, vous allez la chercher, mais souvent c'est tellement difficile à atteindre que vous perdez une ou deux tortues pour une putain de pizza.

L'écrant titre, présentation et donc le jeu.L'écrant titre, présentation et donc le jeu.
L'écrant titre, présentation et donc le jeu.L'écrant titre, présentation et donc le jeu.L'écrant titre, présentation et donc le jeu.

L'écrant titre, présentation et donc le jeu.

Après niveau cohérence, bah non, à part quelques adversaires, la plupart du temps vous affrontez des monstres bizarres et inconnus, les musiques sont dignes d'une NES, casse oreilles au bout d'un moment, donc lassante, mais pas pire que les bruitages, surtout ce bruitage aiguë qui résonne quand votre tortue a peu d'énergie, strident il vous défoncera la tête vous forçant soit à changer de tortue, soit à la suicider.

Sinon bah euh, que dire de plus, oh, parfois vous pouvez avoir une arme secondaire, des étoiles ninjas, putain j'ai bouffé le nom, un truc japonais encore, des Shuriken comme ils disent dans Naruto, ou même des cordes pour passer sur les toits du niveau 3. Niveau 3 que je n'ai jamais passé. Donc vous avez vu dans la vidéo qu'après c'était encore pire. Mais le niveau du barrage marque aussi les slips, avec son timing limite, son obligation de sacrifier certains membres de votre équipe, il est éprouvant, et ce dès le deuxième niveau. Putes d'algues électriques et de bombes qui peuvent t'échapper car planquées... aaaaah oui, dans le troisième niveau on peut contrôler le van aussi, avec des missiles à trouver pour passer les barrages. C'est rigolo 5 minutes puis ça lasse en fait.

Ennemis variés, capture de tortue, pizza.Ennemis variés, capture de tortue, pizza.
Ennemis variés, capture de tortue, pizza.Ennemis variés, capture de tortue, pizza.Ennemis variés, capture de tortue, pizza.

Ennemis variés, capture de tortue, pizza.

Ah ouais, en fait je vais pas mal vite sur ce jeu, qui était aussi disponible sur l'eShop de la Wii, auquel je joue avec la RetroN5, ce qui est rigolo, mais j'avoue que la difficulté est extrêment délicate à appréhender, pourtant le jeu est beau, mais avec un défaut de jouabilité, des ennemis qui reviennent à l'infini et le peu de power up disponibles, on s'énerve vite, très vite. En plus l'équilibre entre les 4 frères est mauvais, Donatello étant ultra fort là où Raphael est hyper chiant à jouer, on va pas critiquer l'histoire, ce serait renier ma jeunesse que de gueuler contre un scénario aussi faible, et donc tout ça pour un jeu moyen voir mauvais qui pourtant possède une aura de jeu culte car ayant marqué beaucoup de mômes, sa beauté graphique je pense y jouant pour beaucoup, ôtez les tortues et vous avez un jeu merdique et frustrant. Je le lance des fois de temps en temps, mais n'arrive pas à y jouer plus d'une heure. Allez, à essayer pour le fun, le problème c'est que pour l'essayer légalement, c'est délicat, mais possible. Un jeu dont j'ai de bons souvenirs mais qui m'énerve quand même ^^.

@+

On y affronte des ennemis bien connus ou pas, environnements variés aussi.On y affronte des ennemis bien connus ou pas, environnements variés aussi.
On y affronte des ennemis bien connus ou pas, environnements variés aussi.On y affronte des ennemis bien connus ou pas, environnements variés aussi.On y affronte des ennemis bien connus ou pas, environnements variés aussi.

On y affronte des ennemis bien connus ou pas, environnements variés aussi.

Le pas belle RetroN5.

Le pas belle RetroN5.

Publié dans Jeux vidéo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Béa 26/08/2016 15:15

Teenage Mutant Ninja Turtles est assez intéressant comme divertissement. Mais, j’ai eu un peu de difficultés à le terminer. Du coup, j’ai commencé à m’en lasser !