Greatest hits III - Queen

Publié le par Twinsunnien

Le plus mieux meilleur de, volume 3.

Le plus mieux meilleur de, volume 3.

Voilà un Greatest hits un peu spécial, plus hommage à Freddie Mercury que vrai disque regroupant les meilleurs titres du groupe britannique, ce CD sort en 1999, permet d'ajouter quelques titres de Made in heaven, dernier album de Queen avec son chanteur charismatique, sortie à titre postune, posthune, postume, merde, donc c'est posthume, làààà, trouvééééé, donc, euh, pardon, Made in heaven est un bon album, cherchant peut être à faire du fric sur la mort de Freddie Mercury, il n'empêche que des chanson comme You don't fool me ou Heaven for everyone sont loin d'êtres mauvaises, bah, oh, mais que vois-je, elles sont présentes ici.

Mais d'abord, nous débutons par le commencement, soit The show must go on, avec Elton John en chanteur, enregistré en live lors d'un concert à Paris en 1997, je vais pas trop parler ou écrire dessus, car même si il a une voix puissante, bah je vais faire mon gros sale fan pas propre en sortant la phrase à la con, "je préfère l'originale", surtout que dans la box regroupant les 3 Greatest hits du groupe, bah on a déjà cette chanson en version puissante chantée par Freddie, donc quelle utilité? Bah aucune, passons vite à la deuxième piste, argh, là on risque le décollement de tympan, un peu comme un décollement de rétine mais pour les oreilles, si le titre original est somptueux, le duo fait avec David Bowie étant impeccable, là on nous sort un remix de merde, oui, de merde, avec un poil d'électro à la con et du boum boum merdique pour faire danser les jeunes alcooliques en boîte de nuit de merde. Tain, oui, chuis énervé, mais là c'est de la merde, du gros caca puant, mais non, ils n'ont pas le droit de faire ça, honteux, chanson sublime foutue en l'air par Rah, c'est un gros étron que l'on zappera.

C'est bien mal engagé, donc on se calme sur un air d'opéra, sur lequel on retrouve Freddie Mercury avec Montserrat Caballé, preuve, si nous en avions besoin, que le regretté chanteur avait une voix de dingue. Un titre pas comme je les aime, mais par rapport aux étrons précédents, ça sonne un peu mieux, et permet de voir ou du moins d'entendre que le chanteur avait testé pas mal de chose.

Too much will kill you, balade typique des années 80 je trouve, rien de transcendant mais un titre qui s'écoute bien pourtant, disons que nous sommes loin d'être en face de la meilleure chanson quoi, pour un Greatest hits, ça la fout mal. Argh, encore une reprise live, cette fois ci c'est Somebody to love qui est mass... euh, ah non, en fait la puissance vocale de George Michael est juste parfaite, on ne crois pas encore Freddie en vie, mais lui ne massacre pas la chanson, sublime, sortant même la larmichette si j'ose dire.

Vidéo de Eagle Rock.

Il chante bien le petit George hein? Genre c'est mon pote.... désolé.

Oh, mais voilà You don't fool me, et Heaven for everyone qui sont enchaînées, des titres calmes mais pourtant restant bien en tête, très très bons en fait, même si on perd le dynamisme que l'on connaissait au groupe, là Freddie Mercury étant méchamment malade, on peut comprendre la douceur de ces chansons, avec une belle mélodie pour You d'ont fool me, et des paroles facile à retenir, un excellent titre que l'on regarde maintenant.

Vidéo de Queen Official.

Vidéo de Queen Official.

Ah, j'ai pas averti, c'était un programme double, on constate que You don't fool me est plutôt pêchue par rapport à Heaven for everyone et pourtant j'aime les 2 chansons pareil. Putain c'est pas français ça, mais ce sont 2 excellents titres je trouve.

Las palabras de Amor (The words of love), plus latin, plus hispanique, avec les guitares sèches, les? La, pardon, un titre un peu plus calme, sympa à l'écoute, le refrain envoie bien du pâté, et est sympathique mais sans plus, il manque un petit truc, mais bon, nous sommes les des bouses du début de disque donc ça passe.

Là, c'est un titre solo du guitariste du groupe, Brian May, bien pêchu, il dynamise ce best of qui en avait bien besoin, ça permet de voir que finalement les autres membres du groupe ont fait des trucs sympa, enfin les autres membres, là c'est Brian May hein, perso j'aime bien, même si ce n'est pas non plus inoubliable. Je vous laisse juger.

Vidéo de Queen Polska.

On va avoir un titre solo de Freddie, avec du Scat, non pas du scatto bande d'abrutis, mais vous savez quand on fait des bruits rigolos avec la bouche, du yaourt presque, mais bon, pas tout à fait, un titre électro des années 80, avec une basse typique de ses années là, bien rythmé, le titre est surprenant par les passages chantés bizarrement, plaisant à écouter tout de même. Living on my own est le titre, j'avais oublié de l'écrire pardon.

Vidéo de Freddie Mercury Solo.

Let me live enchaîne, avec des chœurs et des clap clap dans les mains façon gospel qui poutrine bien du slibard, pas Poutine hein? Poutrine. Mot nouveau signifiant que c'est super sympa génial, un titre à écouter car différent de ce que l'on attend du groupe.

On retrouve un titre solo de Freddie, The great pretender, plus crooner, oh putain j'ai écris comme il faut, un titre pas top, on croirait même entendre la composition des productions AB, Premiers baisers en tête. Un titre moyen donc.

Oh pétard de poutrelle apparente, voilà pourquoi j'aimais bien ce disque, en fait, il comble un oubli honteux des deux premiers GH (pour Greatest hits), il était où le titre explosif de Highlander? Le Princes of the Universe? Bah il est là, quand même, un des titres les plus sympas du groupe, voir super sympa, ou carrément identifiaire au groupe, identifrice? Purée, qui identifie le groupe, les sale gros fans de Lambert qui coupe des têtes ont été marqués ce titre, cette chanson, mais pas que, putain le solo de May à un moment, genre t'es obligé de remuer ton cul dessus tellement c'est puissant, un des titres majeurs du groupe, ce n'est pas Inod qui me contredira pour le coup.

Vidéo de Queen Official.

C'était bien. Et maintenant on arrive au moins bien, un nouveau massacre. Paradoxalement, la basse de Deacon est tellement puissante et présente, que le titre passe, mais mettre du rap de carotte sur un son puissant comme celui ci, avec en plus la voix de Freddie foutue en l'air par une espèce de drogué, argh, psychologiquement c'est très difficile à encaisser. Le pire est qu'en 1998, j'ai bien aimé ce titre, en même temps j'aimais l'autre con de Puff Daddy Diddy Kong et sa chanson Come with me, mais bon, ce titre Another one bites the dust est une belle purge donc. Et pour le coup regardons le clip, préparez les bassines à vomis.

Vidéo de videodirectors.

Plus que 3 titres, il n'y a plus de purges ou d'étrons comme vus précédemment, vous pouvez rangez les PQ et les bassines à vomis, mais bon, No-One but you (Only the good die young) est un belle balade, encore une fois typique des années 80, avec pas mal de voix connues je pense, même si comme une merde je n'en reconnais pas autant que cela. Un titre sonnant comme une chanson de Bon Jovi, donc j'aime bien mais pas impérissable.

These are the days of our lives est un titre qui annonce la fin de la compilation, tout mou, tout tranquille, il n'est pas non plus immémorable, mmmh, est ce bien cela que je voulais dire, pas sûr, disons qu'on l'oublie vite, là voilà. Le dernier titre concluant ce GH est Thank god it's Christmas, et même si nous sommes loin des purges entendues jusqu'alors, rien de foufou, un titre servant à combler la compil, histoire de rester à 17 titres comme les GH précédents et pour atteindre les presque 74 minutes, bof bof donc.

Et voilà, soyons clair, ce disque ne vaut que pour Princes of the universe, You don't fool me et Heaven for everyone, et encore, si vous possédez Made in heaven, bah il ne vous servira que pour un titre, excellent certes mais c'est peu pour sauver une compil censée rassembler le meilleur du groupe, voir des titres solos, mais non, un disque très très faible, très décevant donc, donc si vous avez la box des 3 GH, pas de soucis, sinon, bah je vous conseille d'aheter Kind of magic et Made in heaven, comme ça vous aurez les titres sans vous choper des titres de merde, mais je reconnais une chose c'est que la reprise de George Michael est excellente, à écouter pour voir. Le reste ne peut être sauvé, à éviter donc.

@+

La box regroupant les 3 Greatest Hits.

La box regroupant les 3 Greatest Hits.

Publié dans Musique-Spectacle

Commenter cet article