Lie to me - Saison 2

Publié le par Twinsunnien

Lie to me saison 2 en DVD.

Lie to me saison 2 en DVD.

C'est à travers 22 nouveaux épisodes que l'on mieux apprendre la méthode particulière du Dr Cal Lightman (interprété par le génial Tim Roth), en effet, il étudie les expressions du visage pour savoir ce que l'on ressent, véritable détecteur de mensonges sur pied, Lightman et son équipe vont résoudre bon nombre d'enquêtes avec parfois l'aide du FBI, sachant que l'agent Reynolds (créateur des fameux stylos bille ^^) a intégré l'équipe bon grès mal grès à la fin de la saison précédente.

Pour ravir le public américain, des histoires vont se créer entre les personnages, ainsi un jeu du chat et la souris va se mettre en place entre Lightman et Foster, mais aussi un autre couple plus jeune avec Loker et Torres, des couples qui se forment? Même pas, tout n'est que traquenard en fait, et ce jeu fatigue en fait, surtout pour arriver à un résultat pas terrible. Mais passons là n'est pas le principal intérêt de cette série.

Déjà on retiendra particulièrement un nouveau personnage qui aura une forte importance en milieu de saison, la veuve (noire?) Clara Musso, qui passera de suspecte à actionnaire de l'entreprise de Lightman. Celui ci ayant racheté les parts de son ex femme pour éviter que celle ci ne parte loin et emmène sa fille Emily loin de lui, créant un gouffre financier dans les caisses de la société. C'est marrant en fait de vous balancer du spoil comme ça, de façon si peu structurée même carrément bordélique, le temps d'essayer de retrouver une trame correcte, je vous laisse avec une pitite vidéo.

Trailer VOST, vidéo de avcesarcom.

J'avais vu cette série sur M6 lors de sa diffusion donc, j'avais tout de suite accroché et adoré le ton à la fois humoristique et la façon impressionnante dont les enquêtes étaient résolues, à travers les micro expressions. Les acteurs principaux comme ceux à usage unique sont excellent, ou du moins brillamment dirigés, c'est bluffant de chercher à voir leurs micro expressions et d'essayer de pigé qui est le coupable.

Les épisodes sont surprenant, comme cette femme aux multiples personnalités, qui ouvre cette saison. Mais on retrouve vite un train train (tchoutchou) hebdomadaire, 2 enquêtes par épisodes, une plus importante que l'autre, 2 personnages principaux sur chacune d'entre elles, bref, tout ceci est redondant et pourtant efficace.

Ah et là on découvre que il va y avoir pas mal d'acteur connu, déjà, James Marsters, oui Spike de la série Buffy the vampire slayer, aaaah, quel plaisir de le revoir, dans un rôle un peu plus sérieux quand même. Et là liste est assez longue, mais je causerai plus de Breaking bad, vu qu'à la fin de la saison, nous voyons Hank (Dean Norris) et juste après Gus (Giancarlo Esposito). Mais bon, si c'est sympa (ou super sympa au choix) de les revoir, leurs perso ne reste qu'un épisode. Et je vous spoil, 2 d'entre eux meurent (sur 3).... ^^

Certains épisodes prennent partis, comme celui sur la secte qui marquera par son dénouement, ou celui de la sœur de la copine d'Emily qui va se retrouver en très mauvaise posture, une sobre histoire d'acteur porno et de SIDA, marquant cet épisode, surtout avec l'histoire familiale en plus.

Bon, après il y a les faux épisodes, dans lesquels soit on parle d'un membre de la famille d'un des perso (je pense à la sœur), ou alors le nouveau copain de Foster qui en fait est.... failli spoilé là, et en plus il nous donnera un épisode un peu trop too much à mon goût, partant dans le n'importe quoi sur le fin de saison, dommage. Surtout qu'il y avait déjà eu une mise en danger de Lightman avec son ancien pote d'Irlande, on sent aussi le fake et le côté "ça part loin", mais bon, ce type d'épisode est plutôt rare heureusement.

De marquant, il y aura cet agriculteur qui menacera de faire sauter une bombe, ou même cette épisode concernant l'Irak, ah en fait pas mal de truc me revienne en tête, mais trop risqué d'en parler sans spoil.

Donc oui, déjà la conclusion. Car si quelques épisodes sont un peu plus faible car jouant trop sur la fibre émotionnelle (oh mon dudu, Lightman va pitêtre mourir, c'est dangereux, il est en mauvaise posture), des sujets tabous sont traités, l'utilité de la guerre, merde c'était en Afghanistan ou en Irak, putain c'est limite raciste ce que je sors là quand même, je sais plus. La pédophilie est traitée aussi, avec le jeu des photos, enfin vous pigerez en regardant. On a aussi droit au status des employés dans l'entreprise Lightman, Loker passant de stagiaire (rappelez vous de la saison 1) à potentiellement vice président, à propos de ça, nous verrons aussi une histoire politique, plusieurs même, entre un futur président et un futur maire aussi, enfin bon, ça ratisse large, et Tim Roth porte la série sur ses épaules, il n'y a qu'à le voir observer de façon bizarre, courbé tel Columbo, la tête inclinée, enfin bon. Il n'y a pas que Tim Roth évidemment, mais il faut reconnaître qu'il crève l'écran. Les autres acteurs sont tout aussi excellents, et l'on reste bluffé par la qualité du cast des acteurs ne venant qu'un épisode et sortant la mimique qu'il faut, impressionnant. Une série à voir, même si cette saison est peut être trop longue et cherche par moment le sensationnalisme, ça reste du très bon et j'adore toujours autant. À voir.

@+

Publié dans Série TV - Animé

Commenter cet article