Le chant des sirènes - Orelsan

Publié le par Twinsunnien

Le disque.

Le disque.

Après un premier album pas terrible, il y avait quelques titres sympas, mais sans plus, seulement entre la polémique d'incitation à la violence contre les femmes, pour son clip Sale pute, il est vraiment délicat de parler de ce rapeur sans passer pour un misogyne, pourtant, il faut reconnaître que sur certains titres de ce nouvel album sortie en 2011, bah certains textes me parlent, oki, pas tous hein, mais je trouve que sur certain point il vise juste, voyons voir.

RaelSan et son son un peu lourd n'est pas mal, on y découvre sa culture, avec Freddie Mercury, Rocky, bref, il connaît les même choses que quiconque, bon, le texte est trop, euh, prétentieux et je n'aime pas trop ce titre, donc, je vous laisse avec le clip et on revient.

Vidéo de OrelSan.

Le chant des sirènes est plus calme, pareil, rien d'exceptionnel sur cette chanson je trouve, il y déclare se bourrer la gueule fréquemment, et j'ai envie de dire comme tout jeune stupide quoi, c'est sur point de vue, et aussi sur la façon dont il parle de la gent féminine, que je ne me reconnais pas dans ses textes, un titre moyen, donc allons voir Plus rien de m'étonnes qui, au delà d'une composition qui me semble mauvaise, on se croirait devant une chanson de Tony Parker, mais au niveau du texte, ça me parle plus, d'ailleurs c'est encore d'actualité, je vous laisse juger avec le clip.

Vidéo de OrelSan.

Avec Mauvaise idée, si le texte est à mille lieux de ce que je pense, la chanson est excellente, avec un texte bien pensé, tout ce qu'il ne faut pas faire, un titre sympa, même si en terme de composition, de musique, c'est très bizarre et j'aime pas trop. Double vie ne m'intéresse pas du tout, seul l'enchaînement avec le titre suivant Finir mal est bien pensé, il y est question de tromper sa copine parce qu'il est bien avec mais qu'elle n'est pas assez excitante. Permettant un peu de piger comment certains mecs peuvent tromper leur copine, c'est au niveau de ces filles que l'on ne comprend pas trop ce qu'elles font avec des gars de ce genre, une partie que je ne comprendrai jamais, certaines filles préfèrent être trompées que... oh, mais je m'étant sur un sujet que je préfère éviter, donc on passe à Finir mal, qui emboîte le pas avec le titre précédent, une histoire de séparation qui se déroule mal, et là c'est clair qu'après la connerie du titre précédent, on est dans une logique implacable, montrant que l'album est plutôt bien conçu et réfléchi, pas spécialement un grand titre mais qui montre l'autre penchant de Double vie.

Si seule st une chanson un peu plus légère, il y est question de la vie en générale, enfin bon, j'arrive pas bien à m'exprimer, mais ce titre est plutôt bon quoi. Si Des trous dans la tête reparle à nouveau de se murger, c'est sur un ton comique, avec une tentative désespérée de se rappeler ce qu'il a fait la veille, un titre sympa aussi. Mais c'est avec La petite marchande de porte-clef que l'on commence à apprécier l'album, avec une conception excellente, on débute par la naissance d'une chinoise qui est délaissée, vendue que dis je, et va galérer tout le long de sa vie pour finalement arriver à faire la manche dans le métro. Toute sa vie sera contée, on ressentira une empathie pour cette chinoise, pour, en conclusion, voir le chanteur ne pas trouver de monnaie quand elle fait la manche dans le métro, preuve que derrière chaque mendiant, il y a une histoire, plus ou moins triste, qui peut expliquer comment ils atterrissent à demander des pièces, ce titre fait changer la vision que l'on peut avoir sur ces rebuts de la société. D'ailleurs on regarde un live de ce titre excellent.

Vidéo de Alex PomPom.

La terre est ronde est un des titres les plus connus du rappeur, sympa, c'est aussi un des moins engagé du chanteur, je vous laisse avec le clip, j'aime bien.

Vidéo de OrelSan.

1990 nous donne un son de ces années là, même la façon de rapper, emplie de nostalgie, c'est aussi un bon titre pour peu que l'on ai connu ces années là, à écouter je trouve. Surtout que 2010 qui enchaîne, joue sur le fait que la mode passe en peu de temps, "on est en 2011 maintenant", avec pas mal d'allusion geek, un titre sympa aussi. La morale ce veut un peu plus calme, une belle balade, dans laquelle il raconte sa jeunesse, mais aussi dans lequel il y est question de nostalgie mais aussi des regrets, d'ailleurs l'enchaînement avec le titre suivant, Ils sont cools, le plus connu de l'album est excellente, un très joli titre. Donc cette quatorzième piste voit arriver Gringe, pour ce qui deviendra Les casseurs flowters, avec un son pop, plein de fierté de prétention sauf que tout ne se déroule pas comme prévu, avec le coup du cinéma par exemple, un très bon titre, le clip jouant sur le côté fan de Saint Seiya (Les chevaliers du zodiaque), j'aime bien aussi.

Vidéo de OrelSan.

Avant d'aborder ce pénultième titre, qui, pour moi est le meilleur de l'album, voyons Elle viendra quand même, un rap classique, pas sympa, mais pas mauvais non plus, il s'écoute bien. Mais c'est donc surtout Suicide social qui surprend, peut même choquer, avec ce personnage qui va mettre fin à sa vie et crache sur toutes les catégories, tout le monde en prend pour son grade si j'ose dire, et le pire étant que ce qui est dit est vrai, un titre qui pourra choquer mais parlera à tout le monde je pense, je vous laisse avec le clip, et on revient pour conclure.

Vidéo de OrelSan.

Un clip qui en plus est bien foutu. Donc, 16 titres pour 63 minutes, et si je suis loin d'être d'accord avec tout ce qui est dit, sur certains points je m'y retrouve, bon, musicalement c'est loin d'être bon, mais ce sont plus les textes qu'il faut entendre (comme tout ce qui est rap en général), il subsiste des trucs condamnables, se bourrer la gueule, fumer des joints, maltraiter les femmes, purée, on croirait un vieux con qui cause là ^^, mais avec certaines références de ma jeunesse, il fait mouche par moment, avec le choquant mais juste Suicide social, la structure de La petite marchande de porte-clefs, ou les très radiophoniques Ils sont cools et La terre est ronde, on a un album pas super bon, mais avec 4 excellents titres qui, je pense, justifient l'achat de cd disque, je ne suis pas archifan, mais j'aime tellement Suicide social et La petite marchande de porte-clefs, que j'arrive à passer outre le reste. J'aime bien que pour les 2 titres cités.

@+

Publié dans Musique-Spectacle

Commenter cet article