Torchwood - Saison 2

Publié le par Twinsunnien

La box.

La box.

Bon, j'ai commis une erreurounette, c'est une erreur mais en plus petit et avec un nom rigolo pour ceux qui ne savent pas, j'ai regardé la saison 4 de Dr Who, me dévoilant la fin de cette saison, en effet, une petitounette (petit en petit et rigolo tout ça) apparition, de? Brève? Aussi, mais je suis pas français, du moins je le parle mal et l'écris encore plus mal, punaise, j'ai perdu le fil maintenant, je ne vous félicite pas, donc suite la petitounette apparition de l'équipe de Torchwood dans la saison 4 du Doctor, j'ai su que des personnages allaient disparaître, oui, mais comment? Voilà le suspens de cette nouvelle saison de la brigade spéciale, Torchwood 3, basée à Cardiff, au Pays de Galles. Cette saison se compose de 13 épisodes qui durent entre 45 et 50 minutes, l'utilisation d'épisodes double est plus rare que pour la série mère, et pourtant, ça n'empêche pas d'avoir de bon Cliffangher sans Sly je rappelle. Petite vidéo? Petite vidéo.

Bande annonce télé, vidéo de NRJ12.

Donc essentiellement basée sur Jack Harkness, au destin tellement alambiqué que moi même je m'y paume, bah ce sera pire dans cette saison, on va voir son passé, son meilleur ami (voir son mec en fait), et sur la fin nous verrons comment chacun des membres de Torchwood 3 seront recrutés dans un épisode très bien conçu même si le pseudo Cliffangher part en fumée à la fin de cet épisode.

Riches en histoires, je trouver que la série se retrouve à mi chemin entre X-Files sans le côté "horreur", et La quatrième dimension. Bon, ma comparaison est peut être trop facile ou ratée, mais c'est ainsi que je le voit. Quand des sortes de vampires débarquent, prenant la forme qu'ils veulent, euh, un vampire en fait, et que Gwen, le jour de son mariage se retrouve enceinte jusqu'aux os (ce qui, je conviens, ne veut rien dire), on peut y voir l'influence de X-Files notamment.

L'idée dangereuse, et là je spoil, je faire de Owen un mort vivant est bizarre au début, mais est très bien gérée et permet aux téléspectateurs de se poser des questions d'ordre existentielles je trouve, après peut être y vois-je un peu trop facilement de la philosophie, mais je pense que ça implique une réflexion intéressante. Là on voit que le jeu d'acteur est très bon voir excellent, Burn Gorman jouant ce mort vivant avec brio.

Au cast, et ce dès le début, on y voit une nouvelle tête connue pour ceux, qui comme moi, connaissent la série Buffy contre les vampires (dont la saison 1 débarque sur ASHOU la semaine prochaine, oups le spoil ^^), voir Angel, on retrouve James Marsters, a.k.a. Spike dans la série de la tueuse, il y jouera une ancienne connaissance de Jack et sera plus ou moins responsable du final explosif et émouvant de cette saison. D'entrée ça se met des pains dans la gueule avant de se rouler une grosse galoche, surprenant.

Il subsiste moult épisodes marquants dans cette saison, comme ce soldat de la grande guerre qui est réveillé chaque année, ou cet agent alien dormant, qui ignore tout de sa vraie nature. On va aussi en découvrir un peu plus le job de Rhys, le petit ami de Gwen, dans un épisode émouvant aussi, pouvant faire office de dénonciation de la cruauté des hommes envers les animaux quand il s'agit de bouffe. Enfin bon, les 13 épisodes sont bien menés, passionnant et on ne décroche quasiment jamais, même quand Owen donc, meurt et revient à la vie, ça passe même si le téléspectateur ne doit pas trop réfléchir à ce moment là sous peine de décrocher, disons que cet évènement emmène ce même téléspectateur à réfléchir sur sa propre existence, paradoxal je sais, il faut pas réfléchir pour accepter ceci et pourtant ça implique une réflexion....oui, c'est con ce que dis, disons que je le dis mal surtout.

L'épisode 10 avec ses artistes qui sortent d'un film me fait un peu penser à un épisode de X-Files quand ils enquêtent sur des forains, enfin bon, c'est le moins puissant de cette saison je trouve, surtout parce qu'à partir du onzième épisode on entre dans le final, Gwen cherchant à enquêter sur des disparitions mystérieuses, dans cette épisode, la mère du disparu est très touchante quand elle engueule Gwen en lui disant qu'elle aurait préféré ne rien savoir, qu'elle lui avait enlever l'espoir.

Le pénultième épisode joue sur le passé, montrant comment Jack, Toshiko, Ianto et Owen ont rejoint Torchwood 3, si la raison qui implique ces flashbacks pue (un attentat à plusieurs bombes) et qu'au final tout va bien, il reste pourtant un des plus captivant, montrant en peu de temps les personnages et leurs arrivées à Torchwood 3 donc, un très très bon épisode. La fin verra des personnages principaux mourir (je savais déjà lesquels :-/), et est hyper émouvant, la larmichette sortira forcément, tout est cohérent, même dans le message final d'un des morts, en plus on en voit un peu plus sur Jack, enfin bon, un excellent épisode qui clôt avec beauté et sans le côté ultra spectaculaire de la saison 1, cette saison donc, une très bonne saison.

Ah merde, j'ai déjà donné ma conclusion, on en apprend beaucoup sur les membres de Torchwood, on y verra même une ancienne assistante du Doctor venir pendant 2 épisodes, donc pas mal de surprise, bien conçue, se concluant par un fort pic émotionnel, bref, une très très bonne saison, à voir.

@+

L'intérieur de la box.

L'intérieur de la box.

Publié dans Série TV - Animé

Commenter cet article