F1 2012

Publié le par Twinsunnien

Le jeu.

Le jeu.

Ayé, nous allons enfin rejoindre la chronique de la version 2013, bon, ce n'est pas pour autant que je serai à jour, manque F1 2014 ainsi que le 2015, et même le 2016, mais bon, depuis que Codemasters a repris la licence de l'élite du sport auto, hormis l'épisode Wii/PSP (2009), nous aurons presque tout vu entre 2010 et 2013, manquait plus qu'un épisode 2012 qui apporte quelques petites nouveautés, en plus d'offrir des graphismes à tomber par terre (heureusement on est assis ou couché quand on joue, sinon bonjour la chute), donc vous connaissez déjà tout le bien que je pense de cette série de jeu, donc on va tomber sur une chronique légère, petite vidéo.

Vidéo de GameTrailers, si vous êtes allergique à l'anglais, regardez les images comme moi ^-^ (chuis pô allergique à l'anglais, je comprends pas tout stout).

Bon, dois je revenir sur le fait qu'à la manette, la console de Microsoft est plus agréable que celle de Sony, les gâchettes répondant à la perfection, on se régale, je ne cause pas des stick qui tombe parfaitement sous les pouces contrairement à la PS3, je ne suis pas là pour juger.

On va d'entrée voir une grosse nouveauté avec avant toute chose, un petit didacticiel qui introduit le gameplay du jeu, si en plus vous êtes bon, vous pourrez débuter votre carrière chez Force India ou Williams, écuries plus prestigieuses que Marussia ou HRT. Le plus étonnant c'est de replonger dans une F1 plus bruyante, de retrouvé le regretté Jules Bianchi, et même de voir un Kobayashi chez Sauber. Bref en 4 années il s'en est passée des choses. Buddh a disparu, alors que le tracé est hyper plaisant, enfin disparu, pas en 2012, en 2016 je veux dire, ici, les GP des USA et Bahreïn remplace Istanbul (un circuit que j'aimais bien), et le chassé croisé entre Hockenheim et le Nurburgring offre le GP d'Allemagne au premier, alors que je préfère le second, mais passons, ce n'est pas un concours des circuits que j'aime ou pas, mais la saison sera longue, avec 20 GP, 12 écuries et donc 24 pilotes.

La carrière se déroule sous 5 années, durant lesquelles vous allez gagner de l'exp, en fonction de l'accomplissement ou non des objectifs de l'équipe, genre finir 15è en qualif et 12è en course. Très plaisant, ce mode de jeu ne prend pas en compte d'éventuels transferts entre écuries, du coup il n'y a que vous qui bougez, totalement con, mais bon. Pire, quand on sait qu'un carrière en F1 peut durer une bonne dizaine d'année, pourquoi avoir abandonné les 7 ans des précédents jeux??

Mais bon, on peut faire une course rapide, et pas mal de modes de jeux arrivent, des défis surtout, mais moi je m'en fout complétement de tout ça, le plus important c'est la carrière. Mais sachez qu'il y a de quoi faire mumuse, de plus la difficulté est paramétrable, permettant à tous de jouer et de s'amuser aisément, les novices comme les pro qui veulent régler le carrossage au poil de fion pour mieux prendre les virages.

Archi complet, avec de jolies présentations des circuits, et surtout une immersion totale dans une écurie de F1.Archi complet, avec de jolies présentations des circuits, et surtout une immersion totale dans une écurie de F1.
Archi complet, avec de jolies présentations des circuits, et surtout une immersion totale dans une écurie de F1.Archi complet, avec de jolies présentations des circuits, et surtout une immersion totale dans une écurie de F1.
Archi complet, avec de jolies présentations des circuits, et surtout une immersion totale dans une écurie de F1.Archi complet, avec de jolies présentations des circuits, et surtout une immersion totale dans une écurie de F1.

Archi complet, avec de jolies présentations des circuits, et surtout une immersion totale dans une écurie de F1.

On retrouve différentes vues, la plus jouable me paraissant celle TV interne, à savoir au niveau de la prise d'air située au dessus du pilote, elle offre un compromis sensations/lecture de ce qu'il se passe absolument parfait. Les ralentis ou replay nous montrent les beaux graphismes, même sur une ancienne génération, avec les effets de reflets, le superbes McLaren notamment, avec des effets à tomber, bref, même si aujourd'hui c'est dépassé, ça reste très joli.

On retrouve le déroulement d'un week end classique, avec parfois des objectifs Recherche & Développement qui, une fois atteints vous permettront de bénéficier de bonus, genre une meilleure aérodynamique. Après les qualifs, avec le Q1, Q2, Q3, les règles de la F1 quoi, je vais pas m'étendre dessus, car c'est complexe à expliquer. Enfin la course, avec une stratégie de pneus Prime ou Option, les anciens Dur ou Soft pour les vieux comme moi, sauf qu'il existe plus de type de pneus le long de la saison, sauf qu'en GP vous n'aurez que 4 choix, Option, Prime, Intermédiaire et Pluie. Au milieu de la saison vous choisirez un adversaire, un rival, comme un objectif, je pense que ça doit vous permettre de gagner plus d'exp mais bon, quand comme moi on choisit Hamilton alors que l'on pilote une Force India, oui, c'est stupide quoi ^^.

Ah, gros, immense, honteux défaut, si les précédents offraient une sorte d'interview d'après course, assez pourrit je reconnais, là ça disparaît, mais rien ne vient vous montrer que vous êtes sur le podium, ah, si, une pauvre arrivée dans la zone je sais plus son nom, pis c'est tout. Pas de podium, plus de contact avec la presse, même plus de passage dans le camion de l'écurie. Bref, on perd en immersion, alors que l'habillage est comme à la télé quoi, avec le chronométreur officiel (LG ici). Ah, pas de commentateurs non plus, mais si c'est pour se prendre un truc pourri, mieux vaut éviter, seul la radio avec votre écurie, et tant mieux. Voilà. Ah, dernier point, la météo changeante impressionnante, et la sensation sous la pluie est juste superbe, aussi bien au niveau des graphismes que du gameplay, les distances de freinages se rallonges, on voit moins bien quand on colle un adversaire, bref,si vous choisissez une caméra embarquée c'est le pied. Dernier point, j'ai eu la surprise de voir la Safety Car, à Monaco, et comment dire, c'est une feature sympa certes, mais pourrie, comme dans F1 Championship edition et son tour de chauffe à faire, sympa car comme dans la vraie vie, mais chiant manette en main, un truc inutile, et pire, la safety car se traîne à 90-100 km/h, bon, c'était Monaco oki, mais bon, en plus on vous bride automatiquement, pas moyen de dépasser ou de faire une connerie. Bref, un truc inutile.

Avant de s'élancer sur la piste, on peut voir où en sont nos adversaires, les différentes vues avant le départ.Avant de s'élancer sur la piste, on peut voir où en sont nos adversaires, les différentes vues avant le départ.
Avant de s'élancer sur la piste, on peut voir où en sont nos adversaires, les différentes vues avant le départ.Avant de s'élancer sur la piste, on peut voir où en sont nos adversaires, les différentes vues avant le départ.
Avant de s'élancer sur la piste, on peut voir où en sont nos adversaires, les différentes vues avant le départ.Avant de s'élancer sur la piste, on peut voir où en sont nos adversaires, les différentes vues avant le départ.

Avant de s'élancer sur la piste, on peut voir où en sont nos adversaires, les différentes vues avant le départ.

Encore aujourd'hui c'est un très beau jeu, amusant, parfois chiant dans sa gestion des accidents, on prend pas mal de secondes de pénalités frustrantes par moment. Un jeu paramétrable, du coup tout le monde s'y amuse. La licence officielle de 2012, complète, bref, en 2012 c'était la référence des jeux de F1 sur consoles je trouve, un jeu que les fan de ce sport se doivent d'avoir. La volonté de se rapprocher de la réalité avec la voiture de sécurité est rigolo pendant 30 secondes, après ça emmerde, tout comme la gestion des crashs, vous prendrez pas mal de pénalités sans piger pourquoi. Un gestion des dégâts bien fichues par contre, tout comme les conditions climatiques, on aime rouler sous l'eau pour la beauté graphique. Aujourd'hui, vous préférerez F1 2016, c'est sûr, mais il est tout de même plaisant, parfois de repartir en arrière, surtout que la F1 actuelle n'est pas hyper enthousiasmante, surtout qu'il peut se trouver pas cher, sachez que c'est un bon jeu de course, complet et beau. Après j'ai bien aimé, mais de là à vous conseiller un jeu qui a 4 ans, à vous de voir.

@+

En course, il faut tâcher de ne pas sortir de la piste, le classement final, et le superbe replay.En course, il faut tâcher de ne pas sortir de la piste, le classement final, et le superbe replay.
En course, il faut tâcher de ne pas sortir de la piste, le classement final, et le superbe replay.En course, il faut tâcher de ne pas sortir de la piste, le classement final, et le superbe replay.
En course, il faut tâcher de ne pas sortir de la piste, le classement final, et le superbe replay.En course, il faut tâcher de ne pas sortir de la piste, le classement final, et le superbe replay.
En course, il faut tâcher de ne pas sortir de la piste, le classement final, et le superbe replay.En course, il faut tâcher de ne pas sortir de la piste, le classement final, et le superbe replay.

En course, il faut tâcher de ne pas sortir de la piste, le classement final, et le superbe replay.

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article