Doctor Strange

Publié le par Twinsunnien

Image de www.allocine.fr.

Image de www.allocine.fr.

Je vous passe la blague pas drôle que j'ai failli faire lors de l'achat du ticket, "une place pour Doctor Who siouplé", car en fait ma langue a vraiment manqué de peu ce lapsus, quelle idée de garder Doctor aussi dans le titre français. Donc film réalisé par Scott Derrickson, que je connais pour...euh non, je ne le connais pas lui. Avec Benedict Cumberbatch en rôle titre du Docteur Steven Strange (Stiveune alors que son prénom s'écrit Stephen?). Donc, pourquoi voir ce film? Pour Benedict voyons. Puis l'univers de ce personnage à l'air vachement trop génial. Non, en fait j'ignore tout de l'univers Marvel, et c'est malgré une bande annonce qui me paraît foutraque et bordélique (on pige pas grand chose en fait), que j'ai voulu le voir. Parce que il y a un truc asiatique avec le Népal (qui remplace le Tibet de l'œuvre originale, Disney se censure pour ne pas déplaire aux chinois?), même pas, pour la beauté des images peut être? Non, en vérité je ne sais pas pourquoi je suis allé le voir, la simple présence de Benedict Cumberbactch me suffisant. Donc je n'attendais pas grand chose de ce film. Voyons voir la bande annonce.

Vidéo de FilmsActu.

Alors que je me disais que ce film allait être un Marvel pépère, et bien non, la scène introductive envoie du lourd, avec un vol de page d'un grimoire et un combat dans les rues londoniennes avec une certaine idée de l'espace de combat, de l'arène du moins, on peut changer la gravité, créer un rouleau compresseur avec des immeubles, se battre avec des armes bizarres, bref, le ton est donné et la suite sera un peu plus plan plan. On découvre Stephen Strange, pardon, Docteur Strange, un neurochirurgien de génie qui opère les patients délicats, on devine qu'il a essayé d'avoir une relation avec sa collègue des urgences, mais ça n'a pas marché. Un jour qu'il se rend je ne sais pas où avec sa Lamborghini, il choisi entre téléphoner et conduire, à savoir faire les 2, pas de bol, il se plante comme un connard bourré un samedi soir, et se retrouve handicapé des mains, ses fabuleuses mains capables d'accomplir des miracles, avec lesquelles il est devenu un immense docteur. Après avoir un peu déprimé, il va rencontrer un miraculé, qui va l'envoyer vers Katmandou afin de trouver un enseignement miraculeux, de s'ouvrir l'esprit. Il va tomber sur l'Ancien et grâce à la perspicacité de Mordoe, non, Mordo tout court me dit wikipédia, Strange va pouvoir bénéficier de cet enseignement, il va devoir s'ouvrir au monde astral, à la magie.

C'est donc à travers cette quête, limite de spiritualité, que l'on va voir Strange évoluer, et apprendre à perdre. Les effets spéciaux déchirent les mémés de tout le monde ici. Je vous conseille de le voir au ciné si il est encore disponible près de chez vous. Les couleurs, les effets, tout est spectaculaire, on en prend plein la gueule. Moi qui croyait tomber sur un film Marvel tranquille, je me suis trompé. Oui, la partie découverte du Doc est lente et presque chiante, en fait Beneditch Cumberbatch porte tout le personnage, il joue le rôle de sa vie. Oh pardon, je viens de partir en cacahuète là, plus sérieusement, les acteurs sont convaincants sans pour autant mériter un Oscar hein? Faut pas dire de conneries non plus. Voir ce personnage sombrer puis s'accrocher comme il peut, jusqu'à patienter 5 heures devant une porte fermée, avant de le voir dévorer ce nouveau savoir, et bien c'est très intéressant. La vraie claque on la prend quand l'Ancien lui montre une partie de ce monde dont notre héros ignorait tout. Quelle beauté. Bon, on croit que le personnage est drogué, c'est vrai, d'ailleurs il a du mal à y croire, et ce n'est qu'avec un electrochoc qu'il va enfin se révéler. Je n'ai pas su comment dire alors j'ai dit révéler.

Dès lors notre héros va accumuler moult savoir, apprendre tout ce qu'il peut, se liant même d'amitié avec le bibliothécaire pourtant pas très amical (il ne rit jamais le mec), et Strange, enfin Docteur Strange, va même utiliser un objet lui permettant de modifier le temps. Purée, déjà que c'était complexe avec cette idée du monde miroir que l'on peut modifier à outrance sans que cela n'affecte le monde connu, maintenant on constate qu'il peut y avoir aussi une modification du temps. Et bien tout ceci est à la fois bien amené et lisible. Résultat, à la fin, on pige tout. Par contre je parle de lisibilité, je regrette que le réalisateur ait abusé des effets d'étincelles afin de cacher certaines scènes de combat, sur les gros plans ça se résume à des étincelles, c'est dommage car le reste est très bon.

Donc il y a de l'action, du temps pour apprendre à connaître les personnages, des effets brillants, mais le vrai faux défaut, c'est que nous avons là un film ultra bavard, putain ça tchatche, genre la scène du temps presque arrêté entre Strange et l'Ancien, mais que cette scène est chiante, oki, on peut y voir un certain passage de témoin, ou un truc du genre, mais il ne ressort aucunes émotions de cette scène longue et bavarde. Après y a-t-il d'autres défauts? Peut être le combat final, pas tip top, le démon, je spoil, le démon abandonnant facilement je trouve, mais bon, le reste est passionnant, un petit coup de mou après l'intro dynamique, mais la suite est d'un très bon acabit. La dose d'humour arrive avec la cape. Ah, et je vais conclure là, je risque de trop en dire sinon.

Excellent divertissement pour un bon film, je le mets au niveau de Deadpool, mais en plus spectaculaire, les scènes de l'autre monde, si je puis me permettre de le nommer ainsi, le personnage est assez charismatique pour que le spectateur ressente une certaine empathie pour lui, en plus il exploite le principe du monde astral, la magie en général, repoussant ainsi les limites du monde de Marvel encore plus loin. Il est parfaitement intégré dans ce monde de Marvel, univers plutôt? Oui, Marvel Universe, c'est vrai, avec l'apparition de la tour Avengers, mais aussi le fait que le groupement de super héros soit cité et que la petite scène finale implante définitivement Docteur Strange dans cet univers. Je vous recommande chaudement ce film au cinéma, histoire d'en prendre plein les yeux, impressionnant je trouve. Pas trop con, avec des scènes d'action spectaculaires, il y a du Matrix ici, un film à voir si vous aimez être diverti au cinéma, les intellos passeront leur chemin malgré un scénar' pas trop con. J'ai aimé.

@+

Le ticket.

Le ticket.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article