Killer Instinct : Saison 1

Publié le par Twinsunnien

Le jeu en boîte.

Le jeu en boîte.

Purée, le mec il s'est gouré de jour, nous ne sommes pas mardi, pour sortir la saison 1 comme ça, voyons, mais justement, ici, il s'agit bien d'un jeu vidéo, et non point de la saison 1 de la surprenante série de 2005, tellement surprenante qu'elle n'a pas tenu 9 épisodes, dommage, j'avais bien aimé, surtout l'épisode de la fille meurtrière qui en fait était vieille, enfin bon, aujourd'hui nous bien parler d'une exclusivité XBOX One, youhou, c'est rare de nos jours une exclu, problème, le nom à rallonge indique en vérité un jeu en kit. Bon, personnellement j'ai attrapé la version disque de la saison 1 avec le Combo Breaker Pack que je ne sais pas ce que ça veut dire, et, cherry on the cake, TJ Combo offert, le combattant étant prévu pour la saison 2, c'est un bonus sympa, sorte d'apéritif sans alcool (la fête est plus folle) de la saison suivante.

Donc, en fait, euh, comme j'ai la version physique, je ne sais pas si on ne peut acheter qu'un seul personnage ou pas, donc si vous voulez plus d'information là dessus, il vous faudra malheureusement voir ailleurs. Mais bon, la version boîte n'est pas trop chère donc bon, bon, je dis souvent bon, parce que je ne sais quoi dire en fait, mais en gros, plutôt que de vous ruiner à acheter les personnages un par un, prenez cette version, offrant 8 combattants, et ne coutant max que 20€, je l'ai eu pour 9.99€ donc pas trop cher.... woooh, petite vidéo.

Vidéo de Xbox.

Après avoir offert un sublime Donkey Kong Country (DKC) à la Super Nintendo, Rareware veut bouffer Capcom et son Street Fighter II tout en donnant des coup de tatanes à Acclaim et son Mortal Kombat, donc un jeu de combat fut développé avec la technique de DKC. Et cela nous offrit Killer Instinct et sa cartouche noire. Un jeu de toute beauté qui basait son gameplay sur l'enchaînement de coups, ou combo.

Bon, je vous confesse ne pas être fan de jeux de baston, voir y être une grosse quiche Lorraine avec lardons, mais des fois j'aime bien tataner du méchant, ou du pas méchant, ça défoule, puis en multijoueur local, rien de mieux qu'une bonne baston entre amis. Du coup, je maîtrise mal, voir pas du tout, les détection de framerate de poils de fions que pour faire un combo breaker faut faire gaffe à l'animation du 1/60è de seconde et appuyer sur les bonnes touches. Nope, bibi il joue à l'instinct en appuyant sur tous les boutons comme un sale noob puis il s'extasie devant la beauté des effets tout en sortant des "comment j'ai fait" ou des "c'est moi qui ai fait ça?". Yep, voilà le genre de joueur que je suis. Quand dans un Dead or alive 2 on peut à peu près arriver à piger le truc facilement, pierre-feuille-ciseau, rien de plus simple à assimiler, ici, c'est complexe. Purée, j'ai essayer de passer par le Dojo, pour que l'on m'explique les coups, j'ai abandonné à la leçon 10 je crois, fallait sortir des coups avec un timing de malade, et je ne suis pas du genre patient. Par contre les pro du stick et des jeux de baston, y trouveront une profondeur flippante, digne d'un Street Fighter IV je pense, enfin je trouve, moi je ne suis pas assez balèze pour juger. Si ça se trouve les pro des jeux de baston me diront que en fait c'est super facile et qu'il me mangerait bien ma quiche Lorraine mais sans lardons... on se calme là... non mais ho.

Ah, et j'ai essayé un match en ligne, je me suis fait laminer la tronche, j'ai pleuré, et puis finalement je me suis lancer dans le mode Survival, dans lequel on enchaîne les combats en recouvrant un peu de barre de vie entre les adversaires.

Les menus, le choix du perso, sa présentation d'avant match.Les menus, le choix du perso, sa présentation d'avant match.Les menus, le choix du perso, sa présentation d'avant match.
Les menus, le choix du perso, sa présentation d'avant match.Les menus, le choix du perso, sa présentation d'avant match.Les menus, le choix du perso, sa présentation d'avant match.

Les menus, le choix du perso, sa présentation d'avant match.

Ah, donc, on a 2 barres de vie en fait. Le premier adversaire à voir sa barre tomber à zéro choit, et on recommence, le vainqueur ayant le même niveau d'énergie que lors du "premier round", si il conserve cette barre, il aura une Supreme Victory, yahoo, voir un Perfect si il ne se fait pas toucher.

Ce qui déstabilise le plus ici, ce n'est pas le fait de retrouver les classiques du jeu de combat, pied fort-moyen-faible, idem pour les poings, non, ce qui déstabilise c'est le fait que les combos sont d'une importance folle. On débute avec un opener, avant d'appuyer sur une touche qui lance un auto, pour continuer encore un enchaînement etc... j'ai pas super bien compris le principe, mais en gros il faut connaître son perso et avoir le bon timing pour décrocher des gros combos. L'ambiance sonore participe au fait que ces combos sont grisants, sur un fond de musique rock assez fort (comme le fromage d'Aveyron), la voix disant Monster Combo ou KeuKeuKeuCombo Breaker, ça grise, on se sent fort sauf si c'est notre perso qui morfle, mais en mode facile, ça va, on arrive à gérer. Il y a aussi une jauge Shadow permettant de sortir une sorte de gros enchaînement de coups avec un joli effet violet (hommage à Violetta?), et pire, si on arrive à sortir un Ultra Combo, c'est la fête du slip, on voit la caméra changer d'angle et on assiste à une pluie de coups, truc de ouf. Je suis même arrivé en fin de combat à balancer Rash (de Battletoads) dans un vortex avec un effet joli, c'est grisant même si je n'ai pas piger comment j'ai fait.

Niveau option de jeu, y'a une tonne de trucs, les modes classiques, l'historie (à choisir parmi les saisons 1 ou 2, perso je n'avais que la S1), et on va gagner en expérience, offrant un côté affectif pour que le joueur ne choisisse qu'un perso. Moi, mon petit chouchou c'est Sabrewulf, plus dynamique, enchaînant bien, j'aime bien, même si Spinal pue la classe. Par contre niveau personnage féminin, entre une Orchid qui aime montrer son cul et machine araignée qui est à moitié à poil, on sent le côté putassier, cherchant à vendre du kleenex. D'ailleurs on note une bizarrerie au niveau des persos, mais je pense que c'est ultra subjectif ce que je vais dire, genre Jago est nul, Glacius est sympa, Thunder sert à rien, enfin bon, il y a des persos nuls à chier je trouve, pire, dans nos adversaires, on ne pige pas bien que fiche ce gros rocher là, ou même des persos de la série Halo, mais bon. Ah, d'ailleurs un scénario tentera de vous impliquer dans le jeu, mais non en fait, les gars, on pige rien, et à vouloir faire des phrases classes avec des poses, on trouve ça ridicule plus qu'autre chose. La narration s'améliore dans la saison 2 (oui, j'ai testé TJ Combo), avec une meilleure logique dans l'enchaînement des combat, manque de bol ça reste ridicule.

Ah, parlons graphismes. Alors là oui ça claque, c'est joli, et on oublie assez vite que l'on ne se déplace que sur un plan (de droite à gauche ou de gauche à droite), les effets sont sublime, et les décors beaux, tout en étant un peu vides par moment. Les coups portent bien grâce aux différents effets, et on a presque mal pour son perso quant on se prend un combo en tentant désespérément le CCCCombo breaker.

À la fin de chaque combat on a un petit récap', le pourcentage de ci, le pourcentage de ça, mais comme je n'y pige rien, je regarde juste l'exp gagnée et si mon perso gagne un niveau ou pas. Oui, je suis con, je sais, mais je ne suis pas un gros joueur de jeu de baston je l'ai déjà dit.

De jolis effets visuels et le système d'exp, et petite vidéo de fin de mode story.De jolis effets visuels et le système d'exp, et petite vidéo de fin de mode story.
De jolis effets visuels et le système d'exp, et petite vidéo de fin de mode story.De jolis effets visuels et le système d'exp, et petite vidéo de fin de mode story.

De jolis effets visuels et le système d'exp, et petite vidéo de fin de mode story.

Yep, je vais conclure avant de dire trop d'âneries, en gros, si on oublie l'installation de plus de 30 Go lors du lancement du jeu (prévoyez du temps libre avant d'y jouer donc), certainement pour dl les 3 saisons, on voit un jeu joli, qui répond bien et ayant une profondeur de gameplay déprimante pour un noob comme moi, mais qui ravira peut-être les gros joueurs de jeu de combat, cherchant une alternative aux Street Fighter IV, ou V, Tekken et autre Virtua Fighter et Soul Calibur, je place les Dead or alive dans une autre catégorie, la saga étant simple d'accès et restant, après les géniaux Rival Schools, ma saga de jeu de combat préféré (pas que pour les nichons hein.... pourquoi je dis pas que.....), pourtant, avec 2 joueurs de même niveau, je pense que ce Killer Instinct est un vrai bourre pif agréable et fun, avec une ambiance sonore excellente. Je regrette le côté prostituées des persos féminins jouables dans cette saison 1 (de comme par hasard le fantôme japonais et Maya ne sont disponibles que sur une des 2 autres saisons), et des personnages ridicules, Jago et l'indien en tête, c'est pas raciste d'avoir oublié le nom de l'indien j'espère? En tout cas je ne regrette pas mon achat, j'y ai passer 6 heures tout de même, 6 heures rigolotes j'avoue, mais frustrantes par moment "comment j'ai fait?", pour une dizaine d'euros, pas plus, je vous le conseil, à sortir quand des amis viennent jouer à la maison, histoire d'être tous au même niveau. J'aime bien, c'est une alternative aux jeux de combat connus, mais pour ceux ne faisant pas que du jeu de combat, le gameplay et trop complexe pour être correctement assimilé, résultat on tripote la manette en espérant que ça passe.

@+

L'écran d'avant baston, baston et présence d'une des Battletoads, enfin si on paye ^^.L'écran d'avant baston, baston et présence d'une des Battletoads, enfin si on paye ^^.
L'écran d'avant baston, baston et présence d'une des Battletoads, enfin si on paye ^^.
L'écran d'avant baston, baston et présence d'une des Battletoads, enfin si on paye ^^.L'écran d'avant baston, baston et présence d'une des Battletoads, enfin si on paye ^^.

L'écran d'avant baston, baston et présence d'une des Battletoads, enfin si on paye ^^.

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article