L'attaque des Titans - tomes 5 & 6

Publié le par Twinsunnien

La couverture côté tome 5.

La couverture côté tome 5.

Donc vous le savez, j'achète ce manga chez France loisirs, du coup j'ai une édition double tome, qui pète les main pour la lire, mais qui est un poil moins chère qu'à l'unité, donc là, nous allons découvrir le sort de Eren, vivra, vivra pas, bon, pas de suspens, si Eren, le héros du manga est déclaré comme une gêne, y'a plus d'histoire, c'est donc les explorateurs qui vont le prendre en charge, avec le très taciturne et effrayant même Livai. Capable de tabasser Eren en plein milieu de son "procès", ça pose le personnage. Donc, j'ai pas dit, mais c'est toujours ISAYAMA Hajime aux commandes, avec ce dessin au crayon dynamique et plaisant, même si certains personnages se ressemble en partie je trouve, les caractères sont affirmés. Petit regret, ce tome double nous montre peu Mikasa, la surdouée. Par contre Armin et les autres "amis" de Eren sont bien présent.

Si le tome 5 débute par un HS, on suit Ilse Langner et le fait qu'elle ai perdu son cheval et se dirige vers une forêt, dans laquelle elle sera face à face avec un des titans, impressionnant malgré son côté très prompt. Bon, la suite du tome est un poil chiante, avec le "procès" de Eren donc, savoir ce qu'ils vont en faire, ça blablate, on s'emmerde car on sait que Eren s'en sortira, seul Livai est intéressant dans ces premiers chapitres, le reste est chiant. Après on découvre Zoé, qui mène des recherche sur les titans, avec pas mal d'humour tout en prenant des risques, j'aime bien ce perso qui m'a fait oublié le peu de temps offert à Mikasa. Ensuite, les nouveaux promus pourront enfin faire leur choix définitif, Brigades spéciales tranquilles ou Bataillon d'exploration dangereux? Certains personnages feront un choix opposés à ce que l'on pouvait penser d'eux, le monologue impressionnant du chef du bataillon d'exploration, Erwin est donc passionnant et réaliste, disant les choses telles qu'elles sont, sans fioritures. Nous aurons droit à une double page sublime d'ailleurs concernant le danger que représente le bataillon d'exploration, ainsi que cette autre double page montrant les nouvelles recrues du bataillon donc. Après on fait un bond de 1 mois dans le futur, avec la fin du chapitre 21, pour débuter le chapitre 22 par un flashback montrant le dispositif pour la première sortie pour explorer donc. Assez complexe à piger je trouve, on retrouve enfin un peu d'action bienvenue, parce que bon, on commençait à s'emmerder un peu. C'est l'apparition d'un titan malin qui va provoquer la panique dans cette formation, et là, on finira le tome 5 comme nous commencerons le 6, par une bataille épique contre ce titan d'un autre genre, il (elle?) tuera pas mal de monde, permettant d'avoir un tome 6 complétement fou niveau action, compensant le manque d'action du tome précédent.

Là on morfle, ça tue violemment pas mal de monde, le dessin crayonné ainsi rend le tout dynamique, c'est fou, les mouvements sont d'une violence incroyable, et pire, le découpage des cases est juste parfait, en cinéma on dirait que la réalisation est parfaite, c'est le cas ici, nous ne sommes jamais perdu dans l'action, et ça c'est très fort, surtout avec cette gestion de l'espace, même avec l'idée du truc tridimensionnel, qui pourrait perdre pourtant, mais là non, c'est lisible, propre, parfait quoi, en plus la violence n'est pas cachée, censurée je voulais dire. Quand le titan femme intelligent "joue" avec un des membre du bataillon en le faisant tournoyer, on se sent mal, très mal, et c'est fort de nous faire ressentir ça sur du papier. Après on en découvre plus sur Livai et son sens tactique, mais surtout, surtout, c'est son équipe, que l'on apprend à mieux connaître à travers un flashback prouvant à quelle point elle est soudée, avec le côté impressionnant de leur tableau de chasse respectif. De plus on en apprend un tout petit peu plus sur le pouvoir de Eren. Mais très peu en fait. La tome se clôt par le climax de la tactique de Livai, nous donnant envie de savoir ce qu'il va se passer, un cliffangher pas angoissant, mais assez intriguant pour que l'on se jette sur le tome 7.

Avec un dessin aussi dynamique, on regrette un tome 6 mou du slip, oki, il faut poser l'histoire les personnages, mais on s'emmerde un peu quand même, rien de foufou, par contre la folie arrive sur la fin du tome 5, et si le tome 6 est un poil gênant avec l'explication délicate de la formation, il est blindé d'action, de violence pure, en plus nous en apprenons plus sur l'équipe de Livai, mais on délaisse un peu trop Mikasa à mon goût, ceci dit, c'est impeccable, on se régale tout de même, malgré un tome 5 un peu faible, le 6 remonte le niveau et je continue à vous conseiller ce manga, par la sensation qu'il procure lors des affrontements face à ces titans, à lire donc.

@+

Dos de couv, avec tome 6.

Dos de couv, avec tome 6.

Publié dans Livre - BD - Manga

Commenter cet article