L'attaque des Titans - tomes 9 & 10

Publié le par Twinsunnien

Le livre côté tome 9.

Le livre côté tome 9.

Euh, ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un tome de L'attaque des Titans, résultat, en ce début de tome 9, je suis un peu perdu, un petit groupe replié est attaqué par des Titans, et on découvre le Titan bestial, poilu le truc. Enfin bon, que dire sur ce tome double. Déjà nous y voyons beaucoup moins voire pas du tout les héros, Eren, Mikasa et Armin en tête, l'ultra charismatique Livai est aussi en retrait, dommage me direz vous? Et bien en fait l'action est tellement intense, avec le trait particulier de Hajime Isayama, qui rend celle ci dynamique, et en plus on a droit à une bon mélange entre lutte contre les Titans issus d'on ne sait où, puis passage en flashback très intéressant, introduisant Ymir et Christa, la première va révéler un secret qui ne manquera pas de surprendre le lecteur, et on verra le passé triste de Christa, ainsi que sa vraie identité.

Car oui, l'histoire ne se concentre plus sur notre trio d'amis, mais bien sur des personnages secondaires, si au début ça nous perd, la fin du tome 10 est ultra riche en révélation, avec même un retour du Titan gigantesque, dont on apprend l'identité. Car nous savons que les Titans sont de base des humains, vu que Eren arrive à se transformer en immense mastodonte. Merde, en fait je ne peux pas trop en révéler, ce serait du gâchis je pense. On voit le village de Conny, et pire, on apprendra via le Titan poilu, que certains de ces monstres peuvent parler et sont plus intelligents. Reste à savoir pourquoi ils sont aussi hostiles envers l'humanité, question qui reste en suspens.

Si j'ai beaucoup de mal à parler du scénario, ce n'est pas parce qu'il est complexe, non, mais c'est parce que spoiler serait malvenu je trouve, et si facile à faire. De plus l'auteur semble savoir où il va (si ce n'est pas le cas, bah il bluffe bien), et est capable de nous faire ressentir de l'empathie pour des personnages inconnus jusque là. Comme je l'ai déjà dit la taciturne Ymir va surprendre tout le monde, sans oublier le choc de Conny, croyant reconnaître sa mère à travers un Titan mal formé... Ce qu'il y a d'appréciable, c'est aussi qu'enfin, on arrête de nous expliquer comment marche tel arme, ou quand on nous cause de stratégie, c'est abordé plus simplement, c'était assez lourd ça au début du manga, maintenant l'auteur ne cherche plus (car il n'en a plus besoin) à justifier et à rendre réaliste son récit et les armes. Enfin il s'attarde sur les personnages et surtout sur le mystère des Titans.

L'action est fortement présente ici, et épique par moment, quand le Titan poilu balance un cheval, ouch, le choc et la violence des images, le volume 10 est presque exclusivement dédié au siège de cette tour fortifiée, avec donc l'explosion du duo Ymir/Christa, et si la fin du tome nous montre le retour fracassant de Mikasa, Eren et Armin, c'est pour mieux introduire une baston que je sens mémorable dans le tome 11, mais bon, je ne peux pas trop vous révéler de quoi il s'agit, mais quand le mec fait la proposition à Eren, on n'y croit pas, on croit, comme le héros d'ailleurs, à un coup de fatigue, alors que non en fait.... c'est dingue.

Oui, pardonnez moi de ne pas trop pouvoir vous en parler, mais cette fois ci, contrairement aux précédents tomes, ça parle moins, on est moins asphyxié sous les explications et l'action se veut ultra impressionnante, avec une vraie crainte de la part du lecteur pour les personnages assiégés. Le dessin est excellent, avec ces traits dans l'action la rendant ultra dynamique, on arrive sans soucis à s'attacher aux nouveaux personnages, gros tour de force de l'auteur que d'arriver à mettre de côté des personnages aussi balèzes que Livai, Eren ou Mikasa, sans que le lecteur que nous sommes ne s'ennuie. J'ai adoré et dévoré ce tome double, brillant, lançant enfin la série. Pour une fois je ne me suis pas dit "purée, il me faudra voir l'anime pour piger", non, cette fois ci c'est clair, pas lourd, un régal, j'ai adoré quoi. Par contre un conseil, si vous faites la saga, quand vous achetez le tome 10, prenez le 11, parce que la fin est un putain de cliffangher. Ah, dernier point, seuls passages comiques, la double page parodique intervenant à la fin de chacun des tomes, un petit moment de détente qui me fait penser à Hiromu Arakawa et FullMetal Alchemist, rigolant de chose ou avec des personnages, ne prêtant pas forcément au rire dans la série. Un excellent manga donc, à lire.

@+

Et donc côté tome 10.

Et donc côté tome 10.

Publié dans Livre - BD - Manga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article