La folle soirée du Palmashow 2

Publié le par Twinsunnien

Le DVD.

Le DVD.

Après nous avoir offert une première soirée assez folle, revoilà le duo de comique Grégoire Ludig & David Marsais, le Palmashow, pour une nouvelle soirée fofolle. Bon, le DVD ne propose que le prime time diffusé sur D8 en mai 2015, avec des bonus rachitiques, les sketchs La start up et Le piquet de grève, ainsi qu'un petit bêtisier. C'est triste, mais nous sommes loin des 5 heures du DVD qui regroupait la première folle soirée et aussi le Palmashow l'émission, tout ceci pour le même prix en plus. Si nous rajoutons le fait que lors de la diffusion du show j'avais été un petit peu déçu, le trouvant moins drôle que la première tentative, mais en fait, je me suis aperçu en le regardant à nouveau que ce DVD propose des sketchs assez cultes, dont la superbe chanson Under Seventeen, parlant ouvertement de détournement de mineure, et en hommage à leurs copain de prison Jean Luc, tain c'est énorme, mais mieux que des mots, je vous laisse devant cette chanson qui parodie les Modern Talking, des anciennes gloires des années 80 au look improbable et qui ont eu quelques soucis pour attouchement sur mineures, enfin bon, regardons la chanson.

Under seventeen, vidéo de Palmashow.

Je ne m'en lasse pas, tout y est drôle, "tâtons la marchandise", mwahahaha, enfin bon, le DVD débute avec une parodie de Koh Lanta, reprenant les codes de l'émission de TF1, le coup de "je me suis fait mordre par un serpent - où? - mmmmmh", enfin bon, vous voyez le genre, ce n'est pas ultra recherché, mais c'est toujours aussi efficace. On retrouve le détournement classique des pubs, et je crois que c'est ici que nous tenons l'explication de ma déception lors du premier visionnage de cette émission, la pub de Coca Light sera la seule présence de Gaspard et Balthazar, un duo de taré un peu bouseux sur les bords, et franchement pervers. Oui, les compères ne seront pas plus exploités et ceci est bien dommage.

Mais voilà déjà une chanson, Les Bobo's avec une Florence Foresti en Christine and the queens hilarante. Suivit par une critique acerbe des politiques, on retrouve Marine, les chasseurs, l'UMD et la gauche aussi, qui se mettent sur la gueule, et le final qui les voit prendre leurs petits cartables comme des gosses qui résume parfaitement le comportement des députés dans l'hémicycle. On découvrira le PDC avec les Sauveteurs, "oh là, elle est à 13°, ouuuuuch", enfin bon, il faut que vous voyez ce sketch pour piger de quoi je parle.

Parodie des séries ricaines avec True Detective, Les maternelles façon homme, avec Les Paternelles, qui m'a fait un peu penser à Youpie Matin des Inconnus, encore des pubs, et arrive La Hotline, moment que l'on a tous vécu je pense, se faire trimballer de services en service, sans arriver à nos fins, avec le "oh j'ai raccroché, mais qu'est ce que je suis nouille parfois ^^", la suite du Hit Clip, les génériques, mais c'est aussi La solitude 2, montrant des grands moments de solitude, façon jeu de combat, avec les Gros vents, mais façon spectaculaire genre "Fight" ou "K.O.", excellent sketch.

La passation de pouvoir, nous montrant ce qui se passe quand il y a un passage de pouvoir entre présidents de la république. L'éducation nationale montre clairement l'inspiration des Inconnus, on pourrait même parler d'un copié collé sur certains points, la dictée notamment, malgré ce petit point noir ça reste marrant. Encore une page de pub, et l'évolution de la photo, passant de la gravure avec la découverte de la photographie mais aussi le selfie et même l'hologramme, très dynamique, ce sketch est drôle par sa façon de traverser les époques, les années 80 étant hilarantes.

On passera Les préliminaires, pour voir L'hôpital avec les coupes budgétaires, et les changements de services des personnages qui changent juste de tenues voir de coiffure pour faire croire qu'il y a plein de doc. On verra une dernière page de pub avant de retrouve les racailles, par ici-ci la cigarette électronique, et ce jeune bobo qui lance sa boîte et engage nos 2 bras cassées bien connus, forcément ça part en couille, pour se finir en fumette de beuh, on trouvera des moments cultes "la petite sacoche", ou les "comment tu fais tiép avec ton cheveux sur la langue". Enfin bon, on se marre, juste avant Under Seventeen donc.

Tous ces sketchs sont présentés par un fil rouge, montrant le duo préparant la folle soirée 2 sans savoir comment faire, sans idée, des sorte de faux plateaux sympa, qui permettent de savourer encore plus les sketchs finalement.

En bonus on retrouva un superbe sketch façon Wayne's world, La start up, absolument génial, hyper bien réalisé et drôle. La piquet de grève est lui aussi drôle, mais moins sympa. La bêtisier se regarde sans plus.

Bref, si le contenu est toujours aussi drôle, avec pas mal de passage culte, et cette chose qui me fait dire que le Palmashow est juste le duo comique digne héritier des Inconnus, quitte à frôler le plagiat, sur l'éducation nationale notamment, mais ça passe. Un humour simple mais pas stupide, ultra efficace, je regrette le faible contenu de l'unique DVD, environ 1h40 de rigolade, nous sommes loin des 5 heures de l'autre folle soirée, qui certes réunissait aussi le Palmashow l'émission, mais bon, on peu se sentir léser, pourtant on se marre de A à Z, et c'est déjà plus que bien. À voir, même à avoir, mais pas au prix fort de 17€ je crois, nope, là c'est de l'arnaque, à mi tarif ça devient intéressant, si vous pouvez l'avoir pour 8€ ou moins, foncez, sinon, bah attendez de le trouver à ce prix là, sauf si vous êtes vraiment fan de ce duo hilarant. Perso j'adore.

@+

Publié dans Série TV - Animé

Commenter cet article