Ab Absurdo - Marc Dubuisson

Publié le par Twinsunnien

Le livre.

Le livre.

Paru sur la fin 2016 (Octobre), édité aux éditions lapin, Ab absurdo regroupe une grande partie des mini BD de Marc Dubuisson, que l'auteur fait régulièrement paraître sur son Twitter, mais qui est aussi diffusé dans le journal Les Echos, en fait ce sont des courtes histoires, se basant un peu sur les comics strips façon Snoopy ou Garfield, voire les Yonkoma façon Azumanga Daioh (hop là, ainsi je place quelques petits liens vers de précédentes chroniques), mais ne se limitant pas à 4 cases, ça peut varier de 3 à 6 cases. C'est avec un humour parfois assez violent que l'auteur traite de l'actualité à vif, mais alors qu'est ce qui rend cette œuvre si attachante et surtout aussi hilarante? Tout simplement le côté épuré du dessin (on pense franchement à Garfield à cause de la quasi absence de décor), mais parce que l'on se retrouve devant des personnages en "bâtons" particulièrement attachants et déjà drôles avec leurs grosses têtes, qui ont des réflexions parfois violentes sur l'actualité. En fait je m'exprime mal, mais le différentiel entre le dessin enfantin et les conversations des personnages rend n'importe quelle situation comique, et permet aussi de faire passer certaines blagues, comme dès le début, cette blague sur les terroristes qui sont désolés de ne pas être aimés et qui décident de faire comme les chats, des vidéos rigolotes sur internet, le pire étant que ça fonctionne.

Il y a aussi ce décalage entre des personnages se prenant très au sérieux, et qui se retrouvent souvent décontenancés devant une réponse simple d'un personnage "normal", quand on voit des scientifiques s'invectiver sur les théories du Big Bang et que le seul personnage calme se retrouve interrogé par un journaliste, que ce même personnage réplique en gros plan et tout calmement "j'ai déjà fait l'amour 3 fois", ce qui n'a rien à voir on en convient, mais dépitent les 2 autres scientifiques qui étaient à deux doigts d'en venir au main. Le plus drôle étant le côté interrogatif du journaliste qui se demande si les autres personnages ne vont pas répliquer, et non, ces derniers se sentent cons, et notre personnage calme de rester avec son visage neutre. Car là aussi réside une des forces de Marc Dubuisson, devant un trait simple, il ne manque pas de rendre ses petits personnages très expressifs avec cette grosse tête, mais l'auteur arrive aussi à nous situer les personnages sans rien dire, juste en donnant des lunettes à un tel, ou une blouse à un autre par exemple. Un dessin que l'on croit pouvoir refaire facilement, mais qui possède beaucoup de détails malgré ce côte ultra épuré.

Ainsi, l'auteur n'hésite jamais à écorcher les politiques, les français, les réactions sur les réseaux sociaux, les mères de famille, les hommes aussi, et même les terroristes, tout le monde y passe. Ma chronique risquant de se finir de façon abrupte si je ne vous cite pas quelques exemples, je me permet de vous parler de certaines de ces histoires. Les politiques sont souvent épinglés pour leur incompétence, mais aussi quand ils sont trempés dans des histoires pas très claires, ainsi nous voyons un personnage qui nous jure qu'il n'a rien à cacher, qui serait susceptible, d'être découvert rapidement, le tout raconté avec un sens du découpage et de la montée en puissance qui rend le gag forcément drôle, on ne peut que s'esclaffer devant une telle page.

Je repense aussi à cette réaction des personnages cherchant à rendre hommage sur les réseaux sociaux, avec les "Je suis" "Pray for", et quand un des bonhommes demande pour le Nigéria, entendre en réponse "désolé nous ne faisons que les pays d'occident" reflète une terrible mais réelle horreur, on ne peut que condamner ce personnage, mais pourtant c'est exactement ce que font les gens, ils ne réagissent que quand c'est un pays connu ou important dans leur cœur, après quand il s'agit d'un pays dont on se branle, il n'y a plus personne. Et c'est ça en fait Ab absurdo, c'est un état des lieux de notre monde moderne, d'un point de vue occidental, frôlant le racisme pur et simple que pourtant tout le monde veut condamner.

On va maintenant voir aussi le sexisme dont font preuve les femmes, quand un personnage déclare "gentiment" que une telle s'est faites violée mais bon, elle est tellement sexy qu'elle n'a qu'à mettre des pantalons après tout, elle l'a bien cherché, voir son interlocuteur lui défoncer la tronche en retournant son dialogue contre lui, en même temps quand on débite autant de conneries vaut mieux porter un casque, le pire étant que le personnage à terre essaie de se justifier. Ceci nous montre une fois de plus que notre société possède bien des problèmes, dont le racisme "pas volontairement méchant mais con quand même" est aussi dénoncé tout au long des pages de ce livre, avec plus ou moins de violence en fonction.

Mais je vais arrêter là, histoire de ne pas trop en révéler. On me demandera pourquoi acheter ce livre alors que les strips sont disponible gratuitement sur le net. Déjà pour ne pas avoir à allumer son téléphone, sa tablette ou son ordinateur pour avoir à les lire, c'est con ce que je dis, mais un livre c'est drôlement pratique, pas besoin de batterie ou d'attendre que votre support se mette à jour. Ensuite parce que évidemment ça permet à l'auteur et sa maison d'édition de vivre, là aussi c'est con, mais on oublie un peu trop souvent que derrière des dessins et ce papier il y a des gens à rémunérer, mais pas des grosses merdes qui vont prendre votre pognon pour faire du caca, nope, là, à l'instar de The Shapers, Staircase Paradox, Tuân, Stéphanie Dubut, Akije Hirodi, et j'en oublie, et bien voilà des artistes ultra talentueux qui ne cherchent pas à faire du pognon à tout prix, nous offrant des œuvres d'une très grande qualité et qui méritent tout le soutien qu'on peut leur offrir. Revenons à Ab Absurdo, c'est un livre pas très cher, 15,99€, T.T.C. en plus, qui vous fera rire et mieux, réfléchir sur notre société se radicalisant dans le racisme, sexisme, et pas mal d'autres choses que l'on condamne tous, mais pourtant nous sommes les premiers à avoir parfois des pensées similaires à ces petits personnages mignons et rigolos mais qui sont une sorte de miroir des maux de notre société. À lire car c'est drôle et intelligent, mieux, à acheter! J'adore et je dis vivement le tome 2.

@+

Publié dans Livre - BD - Manga

Commenter cet article