Mario Kart 7

Publié le par Twinsunnien

Le jeu.

Le jeu.

Oui, je fais tout dans l'ordre moi, ce n'est pas comme si j'avais déjà parlé de l'excellent Mario Kart 8 sur WiiU (qui retrouve une seconde jeunesse grâce à une version plus mieux complète sur la Switch), hein, après tout remonter le temps c'est pas mal des fois. Donc oui, j'ai fait la version 8 avant de me pencher sur le 7, j'ai l'impression de causer des systèmes d'exploitation à la fenêtre mais bon, c'est d'ailleurs avec cet épisode que Nintendo a décidé d'arrêter de donner des sous titres façon films de série B, pour retrouver le bon vieux numéro. Super Mario Kart de la Super Nintendo étant le numéro 1. Cette première trilogie (Super Mario Kart (SNIN), Mario Kart 64 (N64) et Mario Kart Super Circuit (GBA)) m'avait plu, avant le drame de la seconde trilogie, Mario Kart Double Dash (NGC), Mario Kart DS ou Mario Kart Wii m'ayant quelque peu dégouté de la saga. Nous l'avons vu, Mario Kart 8 m'a rabiboché avec la plus célèbre course de karting au monde (le mec qui abuse si peu ^^), donc cet version 3DS prend elle plus de la précédente trilogie ou est elle un joli prémices de la version WiiU? Petite vidéo.

Vidéo de Nintendo.

Mario Kart est une série incontournable pour une console Nintendo, il n'y a qu'un opus par console (paradoxalement la Switch en aura certainement 2), et il doit être de qualité. Bon, ici on revient aux fondamentaux, déjà le cast. Seulement 8 personnages jouables. Les gens commencent déjà à gueuler je sens, et si je vous dis que c'est le cast d'origine, Mario, Luigi, Peach, Yoshi, Bowser, Donkey, Toad et Troopa, ça vous calme? Non. Ah, vous n'avez pas connu Super Mario Kart et du coup la fibre nostalgique vous provoque une indifférence. Mince. En gros, sachez qu'il n'y a pas besoin de million de personnages jouables pour trouver son bonheur, pas comme l'espèce de truc honteux de Mario Kart 8 Deluxe avec son nombre hallucinant de persos, qu'on met 10 ans à choisir. En plus nous sommes sur console portable, donc on veut jouer vite, donc 8 persos c'est bien, point final. On retrouve les différences entre les poids plumes, moyens et lourds. De plus on peut choisir le style de kart avec la carrosserie, les roues et la voile permettant de planer, nous permettant de personnaliser ou du moins de s'adapter à notre façon de conduire, vous voulez miser sur du hors piste? Choisissez de grosses roues, pour la vitesse il faudra être le plus léger possible, ça paraît complexe dit ainsi, mais c'est très simple à mettre en œuvre.

Niveau mode de jeu, rien de foufou, ah, si on peut jouer en solo, multijoueur local ou multijoueur online. Rien de nouveau en fait. Puis vu le bordel que c'est pour jouer online, on passera vite. Le mode solo propose le Grand Prix, Contre la montre, Bataille de ballons ou Bataille de pièces. Je suis peut-être con, mais les deux derniers modes me semblent ne servir à rien en solo, mais bon, si vous voulez vous entraînez, vous pouvez passer un peu de temps dessus.

Ainsi le gros du jeu se fera soit en multijoueur, hyper fun, soit en Grand Prix solo. Là les 3 catégories classiques sont là, 50cc, 100cc ou 150cc. Soyons pas fou et débutons par la petite catégorie, car la difficulté devient élevée avec le 150cc. Nous aurons ainsi le choix parmi 8 coupes, entre circuits inédits, et circuits des versions précédentes, nous donnant ainsi 32 tracés. Oki, c'est un peu faible, mais ceci ne vous empêchera pas de vous amuser je vous assure. Tracés car si les circuits sont toujours présents, auxquels il faut enchaîner 3 tours, il existe certaines pistes façon WRC, les 3 tours étant représentés par 3 check point en fait, et vous allez d'un point A à un point B, bon, pour le tour de l'île présente sur Wii Sports vous ferez en fait un tour complet, mais là je commence à être saoulant non?

Moult options.Moult options.
Moult options.Moult options.

Moult options.

Les circuits bien connus des fans de la saga, sont plus ou moins ré-interprétés, ainsi certains des jeux n'avaient pas la possibilité de voler par exemple, et donc cet ré-interprétation fonctionne bien je trouve, en plus les musiques suivent bien, et on en reconnaît certaines. Après la façon de jouer, bah elle ne change pas.

Oui, niveau jeu on reste sur du classique, avec les points d'interrogations offrant des options plus ou moins efficaces en fonction de votre position, ainsi si vous écrasez la concurrence, vous vous choperez des carapaces vertes ou peaux de bananes, alors que les derniers auront accès à l'éclair ou bien la carapace bleue. S***perie de carapace bleue à la c** même. On peut aussi faire des drift façon pichou qui aime le tuning, nous permettant d'accéder à un petit ou grand boost en fonction de la maîtrise du truc. Il y a même l'aspiration, comme en formule un.

Le jeu en lui même est très drôle à jouer, sauf quand arrive le 100 et surtout le 150cc, là c'est une autre histoire et on se surprend à pester contre l'IA qui semble tricher. La mauvaise foi est de mise, mais quand on prend dans la tronche une carapace bleue, puis une rouge, avant qu'un adversaire ne vous pousse dans le vide, ceci en l'espace de 15 secondes et que vous passez de la première à la 5 voire 6ème place, forcément lors du dernier tour, on hurle au complot. Heureusement ce genre de situation n'arrive pas tout le temps, mais déjà que tu en chies pour arriver preum's, si en plus tu te prends un combo de ce genre dans la tronche, ça énerve. J'avoue ne pas être aller assez loin pour débloquer les persos supplémentaires (puis comme vous l'avez compris, je m'en fous des persos sup), ou même débloquer le mode miroir en 150cc, j'en chie trop en mode 150 normal pour me casser les nerfs sur ce genre de truc. Mais les gros joueurs, les gens doués quoi, se régaleront je pense.

La course.La course.
La course.La course.

La course.

Ce Mario Kart est excellent, divertissant, possédant assez de répondant pour vous occuper une bonne grosse vingtaine d'heures, je n'ai pas fini le mode 150cc et j'en suis déjà à 14 heures de jeu, pire, j'y ai très peu joué en mode multijoueur alors que c'est un jeu tout aussi excellent face à des adversaires humains. Parfois on regrette de se prendre de violent combo dans la gueule tout ça parce qu'on est premier, et que le jeu ne voit pas que le deuxième te colle, résultat on arrive à perdre pas mal de place et ceci peut s'avérer frustrant par moment (surtout quand ça arrive en fin de course). Donc mon ressenti à la sortie est que, et ce qui suit est débile, c'est un indispensable de la 3DS, en fait même si certains Mario Kart sont plus faibles que d'autres, tous sont indispensables à leurs consoles respectives, mais pour le coup celui ci est une superbe ébauche de ce que sera Mario Kart 8, en plus celui ci est portable, euh mince, comme la version Deluxe de la Switch en fait, mais j'ai adoré y jouer, et vous le conseille fortement.

@+

Les persos et le mode ballons.Les persos et le mode ballons.
Les persos et le mode ballons.Les persos et le mode ballons.

Les persos et le mode ballons.

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article