Monochrome Rainbow vol.1 & 2

Publié le par Twinsunnien

Les 2 artbooks.

Les 2 artbooks.

Oui oui, on y revient, à chaque fois c'est la même chose, on se souhaite une bo néné, une bonne santé, hein? Bonané? Banané? Oui, voilà, on se fait bananer chaque début janvier, on va dire tout plein de bonnes choses agréables en ignorant si les personnes à qui on les adresses finiront l'année, ouah, quel optimisme, mais bon à chaque fois c'est le même cirque, parce que l'on change de numéro dans l'année, des abrutis se bourrent la tronche et testent leurs destins "Finira, finira pas l'année? Commencera, commencera pas la nouvelle?", mais enfin bon passons, c'est comme la stupidité de nowel, où tout d'un coup les gens deviennent généreux et pensent que le monde tourne mieux, résultat quand en janvier il y a 10 kilos à perdre et que l'on constate qu'il y a toujours autant de connards dans ce monde, et toujours autant de gens tristes, bah c'est la déprime qui guette. Pourquoi attendre de fêter la naissance d'un type imaginaire ou le changement d'année pour être généreux, pour dire à ses proches qu'on les aiment, pour leur faire des cadeaux tout simplement? La stupidité humaine est magique par moment. Enfin bon, en attendant, c'est dans cette humeur grincheuse que l'on va débuter l'année tranquillement. Fô pô déconner, moi aussi j'ai envie rien glander hein. Pourtant nous allons voir une chronique du jour courte, mais pas dénuée de qualité.

Je ne veux en aucun cas dégrader le travail, que dis-je, le sublime travail de folie de Akije Hirodi, c'est un pseudo hein? Je connais pas de chinois, ou japonais ou enfin bon, après ce joli passage raciste, revenons à ces 2 artbooks si vous le permettez. Enfin si je le permets plutôt vu que là je suis bien le seul à m'enquiquiner (j'adore le côté rigolo et stupide de ce mot). Donc courant 2016, le jeune étudiant de Rennes a lancé un ulule, un financement participatif, auquel j'ai évidemment participé, connaissant le talent de l'artiste à travers ses tweets, c'est même avec bonheur que enfin, on peut avoir un truc physique avec ses dessins.

Il adore les elfes et ça se voit, comme expliqué dans les courts textes de ses 2 artbooks, sa préférence va au noir & blanc (d'où le Monochrome Rainbow), mais pourtant, le premier artbook nous offre des dessins en couleur avec un trait effroyablement précis et bien proportionné. Les couleurs sont chatoyantes même si il galère pour le faire, il sera parfois aidé par Pellichi pour colorer ceux ci. Cet arbook compte une quarantaine de pages est est un pur bonheur à feuilleter. De plus l'idée de mettre le nom des personnages est fort sympathique. On verra même un dessin découpé de façon à nous montrer tout le travail pour le colorer, impressionnant.
La couverture glacée est du plus bel effet, et ça nous donne un artbook très joli au final.

Le volume 2 est lui plus spectaculaire en terme de dessin, si le précédent nous montrait essentiellement des elfes de sexe féminin, il en sera de même ici, et si la couverture n'est plus glacée, elle n'en demeure pas moins belle et l'artbook monte à 44 pages environ. Si l'on retrouve quelques dessins déjà vu dans le volume 1, il y a énormément d'inédit du coup, et bizarrement, je trouve le travail plus spectaculaire en noir & blanc, le cheveux, les drapées des vêtements, les ombres les.... argh, c'est juste magnifique quoi.

En vérité, le problème que j'ai avec ces 2 artbooks, c'est comme il n'y a rien à redire, comment faire une chronique rendant hommage à son créateur? Bah c'est juste impossible, je veux dire, les mots sont introuvables pour décrire comment c'est trop giga méga chouette quoi, si vous allez à une convention et que vous le croisez, n'hésiter à regarder ses œuvres. Franchement à l'instar d'une Stéphanie Dubut pour Russel ou d'un Tuân pour Memory lane, voilà un artiste qui mériterait encore plus de reconnaissance et surtout de pouvoir vivre plus que correctement de son art. Certes pas indispensable, mais quand vous aller voir son travail sur son site ou sur son Twitter, vous allez avoir obligatoirement envie d'avoir un truc physique, voilà. Oui, je ne sais pas quoi rajouter. Je me sens un peu con car j'ai quand même envie de vous souhaiter de bien parcourir cette année, en essayant de la finir correctement. En tout les cas j'aime ces 2 artbooks et vous les conseille.

@+

Les artbooks et contreparties du financement participatif.Les artbooks et contreparties du financement participatif.
Les artbooks et contreparties du financement participatif.

Les artbooks et contreparties du financement participatif.

Publié dans Livre - BD - Manga

Commenter cet article